Apocalypse 14 : 10: Celui qui reçoit la marque de la bête boira du vin de la fureur de Dieu et sera tourmenté dans le feu et le soufre

Aller en bas

Apocalypse 14 : 10: Celui qui reçoit la marque de la bête boira du vin de la fureur de Dieu et sera tourmenté dans le feu et le soufre Empty Apocalypse 14 : 10: Celui qui reçoit la marque de la bête boira du vin de la fureur de Dieu et sera tourmenté dans le feu et le soufre

Message par Admin le Ven 10 Mai - 16:54

.

Celui qui reçoit la marque de la bête sera tourmenté dans le feu et le soufre


Apocalypse 14 : 10 : « il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'Agneau. »

Un troisième ange déclare d’une voix forte que si quelqu’un porte allégeance à la bête et à son image en acceptant la marque sur le front ou sur la main, il devra subir la colère de Dieu.


● La coupe remplie du vin de la colère de Dieu

►L’expression « boire le vin de la fureur de Dieu versé dans la coupe de sa colère » a été utilisée il y a 2 600 ans par le prophète Jérémie :

Jérémie 25:15 : « Oui, voici ce que m'a dit l’Éternel, le Dieu d'Israël: «Prends dans ma main cette coupe, remplie du vin de ma colère, et donne-la à boire à toutes les nations vers lesquelles je vais t'envoyer ».

Le prophète devait symboliquement prendre une coupe remplie du vin de la colère de Dieu et la donner à boire à toutes les nations condamnées par Dieu qui devaient subir la guerre et la défaite, voire la destruction (dont Juda).

On retrouve la même expression dans le livre de l’Apocalypse.

►Celui qui adore la bête et son image et qui accepte la marque sur le front ou sur la main boira le vin de la fureur de Dieu dans la coupe de sa colère.

Apocalypse 14 :9, 10 : « Et un autre, un troisième ange, les suivit en disant d'une voix forte: «Si quelqu'un adore la bête et son image et s'il reçoit la marque sur son front ou sur sa main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère »

► Les anges vont verser les 7 coupes de la colère de Dieu sur la terre.

Apocalypse 16 :1 : « Puis j'entendis une voix forte qui venait du temple et disait aux sept anges: «Allez verser sur la terre les [sept] coupes de la colère de Dieu.»

►Dieu fera aussi boire la coupe de vin de son ardente colère à Babylone la grande.

Apocalypse 16 :19 : « Dieu se souvint de Babylone la grande pour lui faire boire la coupe du vin de son ardente colère. »

►Jésus frappera les nations avec une épée à deux tranchants, et il écrasera le raisin dans la cuve à vin de l’ardente colère de Dieu.

Apocalypse 19 : 15 : « De sa bouche sortait une épée aiguë [à deux tranchants] pour frapper les nations. Il les dirigera avec un sceptre de fer et il écrasera lui-même le raisin dans la cuve à vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant. »

Le jus de raisin ainsi obtenu ou le vin est comparé au sang des personnes exterminées par Dieu.

La vendange des humains se fera par l’ange qui jette symboliquement la faucille sur la terre. Le raisin est alors versé dans la grande cuve de la colère de Dieu pour y être écrasé. Il en sort, alors, une grande quantité de sang.

Apocalypse 14 : 19, 20 : « 19 L'ange jeta sa faucille sur la terre. Il vendangea la vigne de la terre et versa cette vendange dans la grande cuve de la colère de Dieu. 20 Le raisin fut écrasé dans la cuve à l'extérieur de la ville. Du sang en sortit et monta jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de 300 kilomètres».


● Il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'Agneau.

Celui qui porte allégeance à la bête et à son image et qui reçoit sa marque sur le front et sur la main sera tourmenté dans le feu et le soufre.

Cela nous rappelle l’expression « le lac ou l’étang de feu et de soufre » qui apparaît 5 fois uniquement dans le livre de l’Apocalypse.

Est-ce un lieu de tourments éternels dans les flammes de l’enfer destiné à faire souffrir ceux qui ont fait le mal ?

Tout comme le fait de boire du vin de la fureur de Dieu versé dans la coupe de sa colère est symbolique, le fait d'être tourmenté dans le feu et le soufre est aussi symbolique.

De plus, le verset d'Apocalypse 14: 10 indique que l'étang de feu et de soufre se trouve devant les saints anges et devant l’Agneau.

S’il s’agissait d’un lieu réel de tourments et de souffrance physique, il ne se trouverait pas devant Jésus-Christ et ses anges.
Le fait de se retrouver devant l’Agneau et les anges peut en revanche induire beaucoup de souffrances chez ceux qui ont choisi la bête : des regrets, de la crainte, de la culpabilité, le désespoir, de vraies souffrances morales. Ces personnes sont tourmentées moralement en raison de leur choix désastreux.

Voir lien complet sur l’étang ou le lac de feu.  Lac et étang de feu et de soufre

Le lac ou étang de feu et de soufre symbolise la destruction éternelle et définitive sans espoir de résurrection (il est aussi synonyme de Géhenne ou vallée de Hinnom où l’on brûlait les déchets et les cadavres de criminels).

Ceux qui choisissent de porter allégeance à la bête seront détruits lors de la guerre de Dieu le Tout-Puissant sans aucun espoir de résurrection.

Olivier
Admin
Admin
Admin

Messages : 873
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum