Le lac ou l'étang de feu et de soufre

Aller en bas

Le lac ou l'étang de feu et de soufre Empty Le lac ou l'étang de feu et de soufre

Message par Admin le Jeu 9 Mai - 14:19

.

Le lac ou l’étang de feu et de soufre


Le mot hébreu traduit par lac ou étang, selon les traductions, est « Limne ».

L’expression « lac ou étang de feu » apparaît 5 fois dans le livre de l’Apocalypse, et nulle part ailleurs dans la Bible.


● Qui est jeté dans le lac ou l’étang de feu et de soufre ?


Le lac ou l'étang de feu et de soufre 14-red10


Apocalypse 19 :20 : « Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l'étang ardent de feu et de soufre. »

Apocalypse 20 :10 : « Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. »

Apocalypse 20 : 14, 15 : « 14 Puis la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. L'étang de feu, c'est la seconde mort. 15 Tous ceux qui ne furent pas trouvés inscrits dans le livre de vie furent jetés dans l'étang de feu.»

Apocalypse 21 : 8 : «  Quant aux lâches, aux infidèles, aux dépravés, meurtriers et débauchés, aux sorciers, aux idolâtres et à tous les menteurs, leur part sera l'étang ardent de feu et de soufre, c'est-à-dire la seconde mort.»


Qui sont ceux qui sont jetés dans le lac de feu ?

La bête, le faux prophète, le diable, la mort et l’hadès, les lâches, les infidèles, les dépravés, les meurtriers, les débauchés, les sorciers, les idolâtres, les menteurs et tous ceux qui n’ont pas leur nom inscrit dans le livre de vie.


● Le lac de feu est-il un lieu réel ?

Nous voyons dans le verset d’Apocalypse 20 :14 que la mort est elle-même jetée dans le lac de feu, celui-ci ne peut donc être que symbolique.
Dans les versets d’Apocalypse 19 :20 et 20 :10, c’est la bête symbolique qui est jetée dans le lac de feu. On se souvient que la bête représente une organisation politique internationale caractérisée par des lois, des accords, des principes qui s’opposeront à Dieu. Là encore, le lac de feu apparaît comme symbolique.

Le lac de feu correspond ici à la disparition totale de la mort (après le règne millénaire) et à la disparition totale de toute organisation et tout pouvoir opposés aux lois de Dieu.

Par ailleurs les versets cités précédemment expliquent eux-mêmes ce que symbolise le lac de feu :
« L'étang de feu, c'est la seconde mort. » Ap 20 :14.
« leur part sera l'étang ardent de feu et de soufre, c'est-à-dire la seconde mort. » Ap 21 :8.


Le lac de feu n’est pas un lieu réel, il symbolise la seconde mort, la destruction totale.


● Qu’est-ce que la seconde mort ?

Par opposition à la mort naturelle qui donne droit à la résurrection, la seconde mort, elle, est le résultat d’une condamnation par Dieu et aboutit à une destruction totale et définitive sans espoir de revenir un jour, sans espoir de résurrection.

Lien - La seconde mort

En fait, elle est comparable au jugement de la Géhenne.

Lien - La Géhenne et Jésus-Christ


● Le feu est associé à la destruction

Genèse 19 : 24, 25 : « 24 Alors l’Éternel fit pleuvoir du soufre et du feu sur Sodome et sur Gomorrhe. Cela venait du ciel, de la part de l’Éternel. 25 Il détruisit ces villes, toute la plaine, tous les habitants des villes et les plantes du sol. »

2 Pierre 2:6: "Par ailleurs, il a condamné [à la destruction] et réduit en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe pour les donner en exemple à ceux qui par la suite vivraient dans l'impiété, "

Juges 1 :8 : « Les hommes de Juda attaquèrent Jérusalem et s'en emparèrent. Ils massacrèrent ses habitants et mirent le feu à la ville. »

2 chroniques 36 :19 : « Les Babyloniens brûlèrent la maison de Dieu, démolirent les murailles de Jérusalem, livrèrent au feu tous ses palais et détruisirent tous les objets précieux. »



Le lac ou l'étang de feu et de soufre 16-sod10


Lien détaillé sur le feu – Le feu


● Le feu est associé au jugement, à la culpabilité, à la condamnation, à la purification

Malachie 3 :2 : « Qui pourra supporter le jour de sa venue? Qui restera debout quand il apparaîtra? En effet, il sera pareil à un feu purificateur, à la lessive des blanchisseurs. »

Dans le livre de l’Apocalypse, Jésus est représenté avec des yeux comme des flammes de feu, des yeux qui voient tout associés à un feu purificateur…
Ap 1 :14 ; 2 :18 ; 19 :12.

Hébreux 10 : 26, 27 : « 26 En effet, si, après avoir reçu la connaissance de la vérité, nous vivons délibérément dans le péché, il ne reste plus pour nous de sacrifice pour les péchés. 27 La seule perspective est alors l'attente terrifiante du jugement et le feu ardent qui consumera tous ceux qui se révoltent contre Dieu.»

Ézéchiel 22 :31 : « Je déverserai mon indignation sur eux, je les achèverai par le feu de ma fureur. Je ferai retomber leur conduite sur leur tête, déclare le Seigneur, l’Éternel. »

Luc 3 :9 : « tout arbre qui ne porte pas de bon fruit sera coupé et jeté au feu. »


2 Pierre 3 :7 : « Or, par la parole de Dieu, le ciel et la terre actuels sont gardés pour le feu, réservés pour le jour du jugement et de la perdition des hommes impies. » Segond 21
« Quant à la terre et aux cieux actuels, ils sont réservés par cette même parole pour être livrés au feu : ils sont gardés en vue du jour du jugement où tous ceux qui n'ont aucun respect pour Dieu périront. » Semeur
« tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies. » Louis Second
« Mais les cieux et la terre de maintenant sont réservés par sa parole pour le feu, gardés pour le jour du jugement et de la destruction des hommes impies. » Darby


Le feu, c’est le jugement, l’épreuve de purification.
Qu’arrive-t-il aux hommes impies qui vivent délibérément dans le péché ? la ruine, la destruction, la perdition. Ils périront, ils mourront, ils seront détruits, ils disparaîtront.


● Quel sort attend les hommes qui ne se repentent pas et n’acceptent pas Jésus-Christ ?

Matthieu 25 :46 : «  Et ils iront à la peine éternelle, tandis que les justes iront à la vie éternelle.»

2 Thessaloniciens 1 :9, 10 : « 9 Ils auront pour peine une ruine éternelle, loin de la présence du Seigneur et de la gloire de sa force 10 lorsqu'il viendra, ce jour-là, pour être célébré parmi ses saints et admiré parmi tous ceux qui auront cru; or vous avez cru à notre témoignage. »

Psaumes 37 : 9 : « Car ceux qui font le mal seront retranchés, mais ceux qui s'attendent à l'Éternel posséderont la terre. »

Psaumes 37 : 10, 11 : « 10 Encore un peu de temps, et le méchant n'existe plus; tu regardes l'endroit où il était, et il a disparu. 11 Les humbles possèdent le pays, et ils jouissent d'une paix abondante. »

2 Pierre 2 :3 : « Dans leur soif de posséder, ils vous exploiteront avec des paroles trompeuses, mais leur condamnation menace depuis longtemps et leur ruine ne tardera pas. »

Luc 17 :29, 30 : « 29 Mais le jour que Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, qui les fit tous périr; 30 Il en sera de même au jour que le Fils de l'homme paraîtra. »

Luc 13 :1-5 : « 1 En ce temps-là, quelques personnes qui se trouvaient là, racontèrent à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens, dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices. 2 Et Jésus, répondant, leur dit: Pensez-vous que ces Galiléens fussent plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu'ils ont souffert ces choses? 3 Non, vous dis-je; mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de même. 4 Ou pensez-vous que ces dix-huit sur qui la tour de Siloé est tombée, et qu'elle a tués, fussent plus coupables que tous les habitants de Jérusalem? 5 Non, vous dis-je; mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de même. »


De toute évidence, ceux qui ne se repentent pas périront, ils mourront, ils seront retranchés, ils disparaîtront. La comparaison employée par Jésus en Luc 13 démontre que ceux qui ne se repentent pas périront de la même manière que les personnes qui sont mortes accidentellement.


● Ils sont tourmentés jour et nuit

Si le lac de feu ou seconde mort désigne une destruction définitive sans espoir de résurrection, pour quelle raison est-il écrit que le diable, la bête et ceux qui reçoivent sa marque, ainsi que le faux prophète seront tourmentés ?

Apocalypse 14 : 9-11: «Si quelqu'un adore la bête et son image et s'il reçoit la marque sur son front ou sur sa main, 10 il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'Agneau. 11 La fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles et ils n'ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et tous ceux qui reçoivent la marque de son nom ».

Tout comme le fait de boire du vin de la fureur de Dieu dans la coupe de sa colère est symbolique, le fait d'être tourmenté dans le feu et le soufre est aussi symbolique.

De plus, le verset d'Apocalypse 14: 10 indique que l'étang de feu et de soufre se trouve devant les saints anges et devant l’Agneau.
S’il s’agissait d’un lieu réel de tourments et de souffrance physique, il ne se trouverait pas devant Jésus-Christ et ses anges.
Le fait de se retrouver devant l’Agneau et les anges peut en revanche induire beaucoup de souffrances chez ceux qui ont choisi la bête : des regrets, de la crainte, de la culpabilité, le désespoir, de vraies souffrances morales. Ces personnes sont tourmentées moralement en raison de leur choix désastreux.

Apocalypse 20 : 10: « Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. »

Le Diable, la bête et le faux prophète (l’antichrist) sont considérés comme les opposants directs de Dieu. Ils sont responsables de la mort de très nombreuses personnes qui les ont suivis en se détournant ainsi de leur Créateur et du seul espoir pour l’humanité : Jésus-Christ et son Royaume.

On les retrouve ensemble dans les versets suivants, en train de rassembler les nations pour le combat du grand jour de Dieu le Tout-Puissant :

Apocalypse 16 :13, 14 : « 13 Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles. 14 Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant. »

Ainsi, la bête comme on l’a déjà dit, représente une organisation politique internationale englobant la quasi-totalité des gouvernements du monde, caractérisée par un ensemble de lois, de règles, de principes, de concepts opposés à Dieu. Il s'agit d'une représentation symbolique, comment pourrait-elle souffrir dans les flammes de l'enfer?

La diable, lui, est un esprit et ne serait en rien impacté par des flammes dont le but serait de lui infliger des souffrances insoutenables.
Et, d'ailleurs, ceux qui croient en l'enfer de feu, croient tout d'abord à  l’immortalité de l’âme, et supposent que la partie qui se détache du corps est esprit. De ce fait comment pourrait-il souffrir dans le feu ?
Rappelons-nous l’ange qui se trouve aux côtés de Shadrak, Méshak et Abednego dans la fournaise de feu ardente. Rien que sa présence suffit à protéger les trois Hébreux des flammes d’une intensité telle que les soldats qui les ont jetés dans la fournaise en sont morts.
Les esprits ne sont pas faits de matière comme nous et de ce fait ne craignent pas le feu.


►En quel sens le diable, la bête et le faux prophète sont-ils tourmentés jour et nuit ?

Le tourment n’est pas toujours physique, il peut être moral également. Ainsi, des personnes ont été tourmentées par des démons, par le deuil, par le harcèlement, par l’injustice, par les inquiétudes de la vie, par une mauvaise conscience, par l’amour de l’argent…

Job 19 : 1 : « Job prit la parole et dit: 2 «Jusqu'à quand me tourmenterez-vous et m'écraserez-vous par vos discours?»
Luc 12 : 29 : « Ne vous faites donc pas de soucis au sujet du manger et du boire, et ne vous tourmentez pas pour cela. »
Proverbes 23:4 : « Ne te tourmente pas pour t'enrichir, N'y applique pas ton intelligence ».
Psaumes 56 : 2: «Fais-moi grâce, ô Dieu, car des hommes me harcèlent; tout le jour, ils me font la guerre, ils me tourmentent ».
Job 3 : 26 : « Je n'ai ni tranquillité, ni paix, ni repos; c'est la tourmente qui survient.»
Luc 6:18 : « Ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris ».
2 Pierre 2 :8 : « car ce juste, qui habitait au milieu d'eux, tourmentait journellement son âme juste à cause de ce qu'il voyait et entendait de leurs œuvres criminelles ».


Voir aussi Apocalypse 9 :5 et 11 :10 ; Actes 5 :16 ; 2 Samuel 13 :33 ; Esaïe 43 :24 ; Juges 16 :16 ; Psaumes 73 :4 ; 1 Timothée 6 :10.

Lien détaillé sur le tourment – Tourment

Celui qui comprend qu’il va devoir subir le jugement de Dieu, qu’il a échoué, et qu’il n’aura droit à aucune des bénédictions prévues par le Royaume céleste est réellement tourmenté.

Psaumes 32 :10 : « « 10 Ils sont nombreux les tourments qui attendent les méchants, mais les hommes qui ont mis leur confiance en l’Éternel sont comblés par son amour. »  

C’est pourquoi d’autres expressions sont utilisées dans la Bible afin d’exprimer le désarroi, le regret, le malaise de ceux qui sont rejetés par Dieu :
Des pleurs et des grincements de dents, les ténèbres extérieures, la détresse et l’angoisse…  

Matthieu 25 : 30 : « Quant au serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres extérieures: c'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents ».

Matthieu 8 : 12 : « Mais ceux à qui le royaume était destiné seront jetés dans les ténèbres extérieures, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
(Les Juifs seront remplacés par les chrétiens de toutes nations afin de constituer les membres de son Royaume).

Voir aussi Matthieu 22 : 13, 14.

Romains 2 :9 : « La détresse et l'angoisse atteindront tout être humain qui fait le mal, le Juif d'abord, mais aussi le non-Juif. »



● Pourtant il est écrit que leur tourment doit durer indéfiniment : à tout jamais, aux siècles des siècles. Comment expliquer cela ?

« Et la fumée de leur tourment monte à tout jamais, et jour et nuit ils n’ont pas de repos, ceux qui adorent la bête sauvage et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom ». - Apocalypse 14:11

« Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. » - Ap 20 :10.


Nous avons vu précédemment que le diable est un esprit et ne pourrait être tourmenté comme un humain dans les flammes.


Le lac ou l'étang de feu et de soufre 16-red10


L’étang de feu symbolise la seconde mort, celle d’où l’on ne ressuscite pas.
Une fois que le diable, le faux prophète et tous ceux qui ont porté allégeance à l’image de la bête dirigée par le faux prophète ou antichrist ont été jetés dans le lac de feu symbolique, ils n’existent plus. Leur destruction est totale et définitive.

Pourquoi les 2 versets ci-dessus disent-ils que le tourment est éternel ?

Le souvenir de leur tourment ne devra jamais être oublié et devra servir de leçon pour toutes les créatures de l’univers fidèles à leur Créateur. C'est comme si "la fumée de leur tourment monte à tout jamais".

Lorsque le Royaume de Dieu aura rétabli les conditions de vie initialement prévues par Dieu lors de la création du premier couple, il ne faudra jamais oublier que toute voie qui s’éloigne de Dieu ne mène qu’au désastre et le tourment de ceux qui se sont opposés à Dieu doit servir d’avertissement éternel pour que cela ne se reproduise plus jamais !


● Que pouvons-nous retenir sur le lac ou l’étang de feu et de soufre ?

Dans la Bible, le feu est associé à la culpabilité, au jugement divin, à la condamnation, à la destruction totale et définitive.
Les hommes qui pratiquent délibérément le péché périront, mourront, seront détruits, retranchés, disparaîtront, de la même manière qu’une mort accidentelle ou que les habitants de Sodome et de Gomorrhe.
Ils seront symboliquement jetés dans la Géhenne ou dans l’étang de feu pour y subir une mort définitive sans espoir de résurrection.

Ils seront moralement tourmentés moralement en comprenant qu’ils sont condamnés à mort et ne bénéficieront jamais des bénédictions et de la vie éternelle réservés aux fidèles chrétiens.
Leur tourment restera éternellement dans les mémoires afin de se souvenir où mène toute voie opposée à Dieu.

Olivier
Admin
Admin
Admin

Messages : 908
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum