La Géhenne et la vallée de Hinnom

Aller en bas

La Géhenne et la vallée de Hinnom Empty La Géhenne et la vallée de Hinnom

Message par Admin le Mer 8 Mai - 17:23

.

La Géhenne et la vallée de Hinnom


Le mot « Géhenne » apparaît 12 fois dans la Bible et uniquement dans le Nouveau testament.
Il est traduit de l’hébreu « Geenna »

Il est à noter que malheureusement certaines traductions, en choisissant de retirer le mot « Géhenne », ont créé des confusions entre l’enfer (traduit à partir de « Hadès ») et la Géhenne (traduite à partir de « Geena »).
Le mot Géhenne n’apparaît pas dans les traductions suivantes : Semeur, Second 21 et Lemaistre de Sacy.


● Qu’est-ce que la Géhenne exactement ?

La Géhenne désigne un lieu : le Guei Hinnom ou  Vallée de Hinnom.

C’est une vallée étroite et profonde située au sud de Jérusalem, correspondant au Wadi er-Rababi. Elle passe à l'ouest de l'actuelle Vieille Ville puis au sud du mont Sion et débouche dans la vallée du Cédron.


La Géhenne et la vallée de Hinnom 5-jzor10


La vallée de Hinnom est mentionnée 11 fois dans la Bible et uniquement dans les Écritures hébraïques ou Ancien Testament.  
Dans les Écritures grecques chrétiennes, la vallée de Hinnom est désignée par le terme grec équivalent Geenna.
La vallée de Hinnom apparaît pour la première fois dans le livre de Josué, afin de décrire la limite entre le territoire de la tribu de Juda et celui de la tribu de Benjamin. Josué 15 :8 ; 18 :16.

La vallée est associée de longue date à des cultes idolâtres.
Le roi Salomon y érige des hauts-lieux aux idoles moabites et ammonites. Les rois idolâtres de Juda, Achaz et Manassé, y pratiquent des infanticides en faisant passer leurs fils et leurs filles par le feu, pour les consacrer au dieu Moloch au lieu-dit du Topheth.


● Le Tophet

Au sein de la vallée de Hinnom, se trouve le Tophet, une partie consacrée au plus abominables des cultes idolâtriques que l’esprit humain a pu imaginer: le sacrifice d’enfants, de ses enfants offerts dans le feu, la Bible emploie le terme « faire passer par le feu ».

Les rois de Juda Achaz et Manassé influencent le peuple en donnant eux-mêmes leurs propres enfants en sacrifice aux dieux Baal et Moloch.

2 Chroniques 28 :3 : «  Achaz, roi de Juda, fit des encensements dans la vallée du fils de Hinnom, et il brûla ses fils au feu, selon les abominations des nations que l'Éternel avait chassées devant les enfants d'Israël. »

2 Chroniques 33 :6 : « Manassé, roi de Juda, fit passer ses fils par le feu dans la vallée du fils de Hinnom; il pratiquait la magie, les sorcelleries et les augures; il établit des nécromanciens et des devins. Il fit de plus en plus ce qui est mauvais aux yeux de l'Éternel, pour l'irriter. »


Le prophète Jérémie parle à plusieurs reprises de cette pratique exécrable dans le livre prophétique qui porte son nom :

Jérémie 32 :35 : « Et ils ont bâti les hauts lieux de Baal, dans la vallée des fils de Hinnom, pour faire passer leurs fils et leurs filles par le feu à Moloc, ce que je ne leur avais point commandé; et il ne m'était jamais venu à la pensée qu'on fît une telle abomination, pour faire pécher Juda ».

Jérémie 7 : 31 : « Et ils ont bâti les hauts lieux de Thopheth, qui est dans la vallée du fils de Hinnom, pour brûler au feu leurs fils et leurs filles, ce que je n'ai pas commandé et à quoi je n'ai point pensé. »


La pensée-même de commettre un acte aussi barbare que de brûler son enfant dans le feu pour une idole, une telle abomination, n'est jamais venu à l'esprit de Dieu !!!
Alors comment pourrions-nous croire que Dieu a prévu un lieu de tourments éternels, dans les flammes de l'enfer, afin d'infliger des douleurs d'une violence indescriptible à ses enfants, les humains ???

D'ailleurs cette pratique est tellement choquante que Dieu ne peut l'oublier, il ne peut pas pardonner...

Ces actes criminels seront punis par Dieu dont la colère ne s’éteint pas :

2 Rois 23 : 26 : « l’Éternel ne renonça pas à l'ardeur de sa colère. Elle était grandement enflammée contre Juda à cause de tout ce que Manassé avait fait pour l'irriter. »

Aux anciens du peuple et aux responsables parmi les prêtres, Jérémie prophétise alors la destruction de Jérusalem en raison de ces actes abominables- Jérémie, tout le chapitre 19.

« 3 Tu diras: 'Ecoutez la parole de l’Éternel, rois de Juda, et vous, habitants de Jérusalem!' »Voici ce que dit l’Éternel, le maître de l'univers, le Dieu d'Israël: Je vais faire venir ici un malheur tel que tous ceux qui en entendront parler en resteront abasourdis.
4 Cela arrivera parce qu'ils m'ont abandonné et ont rendu cet endroit méconnaissable, parce qu'ils y ont fait brûler de l'encens en l'honneur d'autres dieux, des dieux que ni eux, ni leurs ancêtres, ni les rois de Juda ne connaissaient, et ont rempli cet endroit de sang innocent. 5 Ils ont construit des hauts lieux en l'honneur de Baal pour brûler leurs enfants en holocaustes à Baal. Cela, je ne l'avais ni ordonné ni prescrit, cela ne m'était pas venu à la pensée.
6 »C'est pourquoi, voici que les jours viennent, déclare l’Éternel, où cet endroit ne sera plus appelé Topheth et vallée de Ben-Hinnom, mais sera appelé vallée du carnage »- Jérémie 19 : 3-6.


Jérémie brise alors une cruche en terre cuite sous leurs yeux et déclare :

'Voici ce que dit l’Éternel, le maître de l'univers: C'est ainsi que je briserai ce peuple et cette ville, tout comme on brise le vase d'un potier qui ne peut plus être réparé, et l'on enterrera les morts à Topheth, faute de place pour les enterrer ailleurs.' Jér 19 :11.

Ce verset indique que le nombre de morts dû à la destruction de Jérusalem sera très important, à tel point que les cadavres seraient enterrés à Tophet.


● La profanation du Tophet

Contemporain de Jérémie, Josias, petit-fils de Manassé, dont le nom et l’origine avaient été prophétisés 300 ans plus tôt, a été roi de Juda de 640 à 608 av J-C. Il a régné 31 ans à Jérusalem et a été le dernier bon roi de Juda.
Voici la prophétie le concernant, énoncée devant le premier roi d’Israël, Jéroboam, alors que celui-ci est en train de pratiquer un culte idolâtrique à Béthel.

1 Rois 13 :2. «Autel! Autel! Voici ce que dit l'Eternel: 'Un fils naîtra dans la famille de David. Son nom sera Josias. Il offrira en sacrifice sur toi les prêtres des hauts lieux qui brûlent des parfums sur toi, et l'on brûlera sur toi des ossements humains!'».

Josias profane le Tophet en y brûlant et en y répandant les ossements humains des prêtres, le rendant ainsi définitivement impur pour le culte idolâtrique.

« 10 Le roi rendit Topheth, dans la vallée des fils de Hinnom, impur afin que personne ne fasse plus passer son fils ou sa fille par le feu en l'honneur de Moloc.  13 Le roi rendit impurs les hauts lieux qui se trouvaient en face de Jérusalem, à droite du mont de la Destruction, et que Salomon, le roi d'Israël, avait construits en l'honneur d'Astarté, l'abominable déesse des Sidoniens, de Kemosh, l'abominable dieu de Moab, et de Milcom, l'abominable dieu des Ammonites.
14 Il brisa les statues, abattit les poteaux sacrés et remplit d'ossements humains la place qu'ils occupaient".  2 Rois 23 : 10



Il est intéressant de noter que le terme « Tophet » a été donné à un site phénicien dédié au culte de Baal et de Tanit à Carthage, en Tunisie, où ont été découvertes de nombreuses urnes contenant des cendres et des restes d’ossements d’enfants ainsi que la stèle d’un prêtre portant un enfant dans les bras.


La Géhenne et la vallée de Hinnom Przotr11_______La Géhenne et la vallée de Hinnom Tunisi12


● La vallée de Hinnom, lieu d’immondices

La vallée de Hinnom servira dès lors de dépotoir extérieur à la ville dont la pestilence émane à des lieues à la ronde. Des feux y brûlent continuellement afin de réduire la quantité de déchets et éviter la propagation de maladies. On y jette même les cadavres de criminels, jugés indignes d’un tombeau funéraire.
Les restes sont décomposés par les larves s’ils ne tombent pas dans le feu.

Marc 9:47, 48 : « là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s'éteint pas. »

Cette vallée a également été réputée pour être le lieu de réclusion des lépreux et pestiférés.


On peut retenir que la géhenne ou vallée de Hinnom est associée à l'idolâtrie, à l'infanticide (Tophet) , à la condamnation par Dieu et à la destruction de Jérusalem puis, dans un deuxième temps, au rejet, à la maladie, à la saleté, aux immondices, à la destruction par le feu.

Olivier
Admin
Admin
Admin

Messages : 817
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum