Les religions et la femme

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les religions et la femme

Message par Helena le Mer 8 Nov - 18:53

Bonjour à tous

J'aimerais aborder un problème qui me touche particulièrement, c'est la façon dont les religions considèrent les femmes. Tout au long de l'histoire humaine, la femme a été dominée par l'homme, ses souffrances sont multiples. (Emplois longtemps réserves aux hommes, place de la femme au foyer pour se consacrer aux travaux ménagers, le mari chef de famille, mariages forcés, les dirigeants religieux sont tous des hommes, regard des hommes sur la femme...). Dans de nombreux pays, les femmes se sont battues pour obtenir les mêmes droits que les hommes, et on en est bien loin encore...
Les écrits religieux en général ont été utilisés pour justifier la position inférieure que l'on a imposé à la femme. Si Dieu et Jésus sont justes et impartiaux, comment voient-ils ces différences entre les hommes et les femmes? La Bible accorde-t-elle suffisamment de respect à la femme?
Helena
avatar
Helena

Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Admin le Sam 11 Nov - 0:52

Les femmes ont effectivement vécu de nombreuses souffrances tout au long de l’histoire. Elles ont la plupart du temps été écartées des positions en vue ou à responsabilité que ce soit dans le monde politique, religieux ou social.
Leur rôle s’est souvent cantonné à la cuisine, au ménage et aux enfants.

Les premières femmes-médecin ont usé de patience avant que les gens veuillent bien leur faire confiance. Les premières femmes responsables d’équipes n’ont certainement pas eu le respect qu’elles méritaient. Il fallait qu’elles travaillent plus qu’un homme pour prouver leurs compétences et obtenir un poste équivalent.

Dès l’origine, Dieu créa l’homme et la femme pour qu’ils se complètent et puissent procréer. Mais, rapidement, l’homme ayant une force physique supérieure, il s’en servit pour imposer ses décisions. Il n’était pas rare, et malheureusement c’est encore le cas aujourd’hui, que la femme soit battue par son mari et qu’il la force à assouvir ses désirs.
Par la suite, les lois n’ont pas souvent été en faveur des femmes. Les familles désiraient davantage avoir un fils qu’une fille, l’héritage de biens et de titres étant dans certaines sociétés transmis par un fils.

Que pense la Bible des femmes ?
Dans l’ancien testament, la femme n’apparaît que peu. La société patriarcale étant basée sur  le pouvoir du patriarche, le père de famille. Ainsi, Abraham était-il très respecté, sa propre femme l’appelant « seigneur ».

Dans les évangiles, on se rend compte qu’elles n’avaient pas beaucoup plus de considération car les disciples étaient étonnés que Jésus discute avec une femme.
En effet, Jésus-Christ lui-même discutait avec une femme, qui en plus n’était même pas Israélite (elle était Samaritaine) et vivait en concubinage, afin révéler pour la première fois qu'il était le messie !
Quand Marie-Madeleine est venue vers lui, il ne l’a pas rejetée. Bien au contraire, il lui dit « Vient ma fille, tes fautes te sont pardonnées ».
Jésus avait un immense respect pour les femmes, il n’avait pas honte de leur parler en public, il ne tenait pas compte de leurs péchés, mais il les réconfortait et savait toucher leur cœur.
Il agissait de même avec les enfants qu’on avait l’habitude de chasser pour qu’ils aillent jouer ailleurs… Jésus dit « laissez venir à moi les petits enfants ».

Quand Jésus a ressuscité, les premières personnes à voir les anges dans le tombeau étaient des femmes. Et la première femme à voir Jésus ressuscité était encore une femme : Marie Madeleine.
Pourquoi les apôtres de Jésus n’étaient-ils que des hommes alors ? Jésus nous dit qu’il n’avait même pas où poser la tête. Une femme, dans les conditions de l’époque, n’aurait pas pu se joindre au groupe…(Matthieu 8 : 19. Et un scribe s’approchant, lui dit, Maître, je te suivrai où que tu ailles. 20 Jésus lui dit, Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des demeures; mais le Fils de l’homme n’a pas où reposer sa tête.)

Ainsi donc, comme tu peux le constater Helena, Jésus, notre modèle parfait avait beaucoup de considération envers les femmes. Nous devons, tous les hommes, suivre son exemple, nous nous enrichirons énormément de ce partage sans préjugé.

Olivier   flower
avatar
Admin
Admin

Messages : 250
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Helena le Dim 12 Nov - 17:44

Bonsoir Olivier
Merci pour ta réponse qui met en évidence ton objectivité et l'amour incomparable de Jésus !
On ne peut que se sentir attiré par quelqu'un comme lui! Cependant, je crois savoir que l'apôtre Paul avait une tendance misogyne et avait décrété que les femmes devaient se taire dans les congrégations, et que l'homme était le chef de la femme...
Cela me gêne un peu, et j'ai vu beaucoup trop de femmes soumises et de maris dominateurs qui se disent chrétiens...
Amitiés
Helena
avatar
Helena

Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Giova le Lun 13 Nov - 20:55

Bonsoir Helena

Il est bien vrai que l'homme est le chef de la femme, néanmoins elle n'en est pas son ésclave. De même que l'homme est le chef de la femme, Dieu est le chef de Christ ( 1Cor11:3 ). Il est clair ici qu'il est question de l'amour et non d'esclavagisme.

Pourquoi pas le contraire ? Parce que c'est la femme qui, séduite la première, a séduit son mari, et tout 2 sont devenus pêcheur.

De même l'homme doit aimé ça femme réciproquement ,et se donné pour elle.

avatar
Giova

Messages : 7
Date d'inscription : 29/10/2017
Age : 33
Localisation : Liège, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://Www.egliseduchristprimitive.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Gégé2 le Lun 13 Nov - 23:29

Bonsoir Helena ,
Je suis nouveau sur ce forum , chrétien sans étiquette  , ceci dit , pour répondre à ce qui te tien à cœur sans la bible la femme n'est pas sous estimée , elle est le complément  de l'homme duquel elle a été tirée , Paul rappela ce fait quand il écrit :
   les maris doivent aimer leur femme : comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime soi-même. (Ephésiens5 :28)

Il donne également la mesure de cette amour, le comparant à l"amour que Christ manifesta envers " l' ekklésia"  
Quant à vous, maris, que chacun de vous aime sa femme comme le Christ a aimé l’Eglise: il a donné sa vie pour elle (Ephésiens 5:25)           
 Pierre donne également le bon point de vue 

Vous de même, maris, vivez chacun avec votre femme en reconnaissant que les femmes sont des êtres plus faibles. Honorez-les comme cohéritières de la grâce de la vie, afin que rien ne fasse obstacle à vos prières. (1 Pierre 3:7)           
 Dans les temps bibliques anciens de femmes occupèrent des positions importante  , le livre des proverbe 30 donne une un un aperçût  de la liberté de la femme vertueuse 
Sincèrement  gg
avatar
Gégé2

Messages : 16
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Helena le Mar 14 Nov - 21:43

Merci pour vos commentaires, Gégé et Giova,

Certains versets de la Bible me rappellent de mauvais souvenirs et je supporte mal certaines expressions comme "chef de la femme" - "que la femme se taise" "la femme doit rendre son dû à son son mari" - Twisted Evil
ce sont des paroles qui ne me manquent vraiment pas depuis que j'ai quitté mon ancien groupe religieux (je me considère aussi comme une chrétienne sans étiquette).

Je tiens à la liberté d'être moi-même, de m'exprimer, d'avoir mes opinions, de na pas être d'accord...

Gégé, merci de me rappeler d'autres paroles beaucoup plus positives que j'avais aussi un peu oubliées: le fait que les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps, jusqu'à être prêts à donner leur vie pour elle... Honnêtement, je n'imagine pas ceux qui maintenaient leur femme dans la soumission aller jusque là...

J'imagine que vous êtes différents... alien

Amitiés

Helena
avatar
Helena

Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Admin le Ven 17 Nov - 20:01

Bonjour Helena

Les femmes sont nos mères, nos sœurs, nos cousines, nos amies, nos camarades de classe, nos collègues de travail… Hommes et femmes sont unis et liés de manière interdépendante.
Les qualités féminines et masculines s’équilibrent parfaitement. Au sein d’un couple, la femme va apporter ce qui manque à l’homme, il peut s’agir de l’intuition, la douceur, la finesse, la séduction, le charme, une sensibilité et une perception différente des évènements…

De façon générale, c’est la femme qui gère de multiples responsabilités familiales : elle organise les tâches domestiques (les hommes ont encore beaucoup d’efforts à faire là-dessus !! Oui, je le pense vraiment…), elle gère les achats et la confection des repas qui font la joie de toute la famille, elle s’occupe des devoirs des enfants… De matin au soir, une femme prend bien peu de temps pour se poser, et pour elle-même. Et tout cela, se fait bien entendu après une journée de travail, qui peut être tout aussi difficile que celle d’un homme… ! En effet, la plupart des femmes occupent un emploi qui leur permet d’avoir une vie sociale et de gagner leur propre salaire, ce qui n’était pas forcément le cas de nos grand-mères.
Le livre des Proverbes dépeint la journée d’une femme à la fois courageuse, organisée, pleine de sagesse et intelligente en Proverbes 31 : 10-31. Bien souvent nous oublions de remercier nos épouses, nos mères… ! Cela leur fait pourtant tellement plaisir !

Par ailleurs, une mère va plus rapidement s’apercevoir que son enfant a un souci, elle ressent les émotions au plus profond d’elle-même. (C’est Sarah, l’épouse d’Abraham qui s’était aperçue que son fils était harcelé par son demi-frère). C’est souvent à la maman qu’un enfant se confie plus facilement et lui fera part de ses préoccupations.
Le regard et les paroles d’une épouse, d’une mère sont un puissant encouragement, souvent bien plus important qu’on ne le croie…. Les enfants se construisent dans le regard positif et les conseils avisés des parents. Un mari puise du courage et de l’endurance lorsque sa femme lui fait confiance et admire ses qualités.

On peut encore ajouter que nous autres, les hommes aurions bien du mal à supporter la douleur d’un accouchement. L’endurance de la femme est remarquable.
Voyons au-delà de l’aspect physique, quel que soit son âge, la femme mérite le respect et l’admiration de notre part.

Un homme qui utiliserait sa force physique contre son épouse et ses enfants, et même les animaux, afin de les brutaliser ferait preuve d’une grande lâcheté.
« Un grand homme montre sa grandeur dans la manière dont il traite les petites gens. » (Carlyle)

Cela rejoint 1Pierre 3 :7 : « Honorez vos femmes comme cohéritières de la grâce de la vie, afin que rien ne fasse obstacle à vos prières. » Un homme qui ne prendrait pas soin de sa femme risque de dire des prières qui ne seront pas écoutées par Dieu.

Mais alors pourquoi l’apôtre Paul dit-il en 1 Corinthiens 14 :34 : « Que les femmes qui sont parmi vous se taisent dans les Eglises; car il ne leur est point permis de parler, mais [elles doivent] être soumises, comme aussi la Loi le dit. » ?
L’apôtre Paul dit bien : "dans les Eglises", pas dans les maisons. L’expression « se taisent » ne signifie pas que les femmes doivent être muettes, mais plutôt qu’elles n’ont pas la responsabilité de l’enseignement. Pourquoi les femmes ne pourraient-elles pas enseigner dans les Eglises ?
Dieu a mis sur les épaules des maris une lourde responsabilité : la responsabilité du bien-être physique, mental, émotionnel et spirituel de la famille. Il est à l’image de Christ pour son Eglise qu’il entoure avec soin et un amour inconditionnel. De même dans les Eglises, c’est l’homme qui est à l’image de Christ et qui a la responsabilité d’enseigner l’assemblée (par des sermons, des discours, des commentaires bibliques). Cela ne signifie pas que les femmes ne peuvent absolument rien dire et elles peuvent très bien être invitées à lire un passage des Ecritures ou à faire un commentaire lors d’échanges entre chrétiens.  

Selon la théocratie, la femme est soumise à son mari, tout comme l’Eglise est soumise au Christ. Ephésiens 5 :22-24 : « 22 Femmes, [soumettez-vous] à votre mari comme au Seigneur, 23 car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Eglise qui est son corps et dont il est le Sauveur. 24 Mais tout comme l'Eglise se soumet à Christ, que les femmes aussi se soumettent en tout à leur mari. »

Le mot « chef » ne doit pas être pris au sens « chef d’entreprise » ou « chef d’usine » ou « chef d’équipe » ou « patron » ou « boss »… Il ne s’agit pas de quelqu’un qui donne des ordres et d’un autre qui obéit. L’exemple de « chef » que doit suivre le mari est celui de Jésus !

Comment a agi Jésus-Christ en tant que « chef » ? Il a enseigné en s'adaptant à son auditoire pour toucher les cœurs, il a nourri les foules, il a parlé de manière respectueuse aux femmes et aux enfants, il a enseigné l’humilité en lavant les pieds de ses disciples, il a guéri des malades, il aidé les défavorisés et les plus faibles, il était ému de pitié devant la souffrance, il n’a jamais cherché sa gloire personnelle, il s’est privé de confort et de repos pour accomplir sa mission, il a accepté d’être jugé et condamné, il a souffert horriblement et donné sa vie en sacrifice…

Paul donne ainsi un modèle très fort à l'amour d'un mari, " comme le Christ a aimé l'Eglise "
• L’amour de Jésus-Christ est inconditionnel : il ne fixe pas de conditions, il aime quelle que soit la personne.
• L’Amour de Jésus est plein d’empathie, de compréhension, de compassion, il tient compte des souffrances, des émotions, des difficultés de la personne. Les maris aiment leur femme dans les moments aisés, comme dans les moments difficiles. Attention à ne pas négliger les problèmes ou à critiquer sa femme. Colossiens 3:19 : « Maris, que chacun aime sa femme et ne s'aigrisse pas contre elle. »
• L’Amour du Christ est désintéressé : il n’est pas calculé pour obtenir quelque chose en retour, ni une quelconque gloire personnelle.
• L’Amour de Jésus est infini : il n’a pas prévu une durée limitée.
• Son Amour est intense : il s’adapte à chacun, il prend soin des plus faibles, il est empreint de respect et de considération. Il est patient et ne cède pas la place à l’irritation.
• Son Amour endure les épreuves : il est prêt à subir des privations et il va jusqu’au don de sa propre vie. « C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup » (Matthieu 20:28).

Voici ce que Paul ajoute ensuite, en Ephésiens 5.25-33 :
"25 Maris, que chacun aime sa femme, comme Christ a aimé l'Eglise, et s'est livré lui-même pour elle, (…) 28 C'est ainsi que le mari doit aimer sa femme comme son propre corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. 29 Car jamais personne n'a haï sa propre chair, mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l'Eglise, 30 parce que nous sommes membres de son corps. 31 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. 32 Ce mystère est grand ; je dis cela par rapport à Christ et à l'Eglise. 33 Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari. "

A plusieurs reprises, il est commandé aux maris d’aimer leur femme, l’importance de l’amour du mari est bien soulignée. Il ne s'agit pas d'aimer une fois, mais constamment.

Voici quelques domaines dans lesquels les maris peuvent exercer leur amour :
• L’écoute, les paroles d'encouragement et les compliments, avec le sourire ! ;
• L’aide apportée pour réaliser quelque chose ou surmonter un problème ;
• Les cadeaux, les marques d’attention, les surprises ;
• Les moments de qualité caractérisés par l’échange, la complicité, le rire, le partage, une passion commune ;
• L’attirance physique et la tendresse.

Ainsi, aimer sa femme, c'est se faire du bien. Parce qu'une épouse aimée aimera en retour.

Allez, encore deux, trois petits conseils supplémentaires pour tous les maris :
- Occupez-vous des enfants de temps en temps pour que votre épouse ait un peu de temps pour elle, ce sera l’occasion de construire des liens avec eux !
- Prenez le temps d’écouter votre épouse -sans forcément lui trouver des solutions mathématiques- elle a besoin de parler et de se sentir comprise.
- Complimentez-la, exprimer votre appréciation pour ce qu’elle a fait.
- Faites des choses à deux (un restaurant, une balade, le jardinage, du badmington…).   Smile

Olivier
avatar
Admin
Admin

Messages : 250
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Helena le Lun 20 Nov - 15:34

Merci Olivier pour ces merveilleuses paroles pleines de sagesse et d'Amour!
Que de problèmes seraient évités si tous les maris avaient davantage de considération et de respect pour leur épouse... Hommes et femmes se complètent et sont faits pour vivre ensemble.

Mais, mon enthousiasme s'est quelque peu refroidi, je dirais même beaucoup quand, ce week-end, j'ai entendu l'humoriste Jérémy Ferrari lire un passage de la Bible, le passage de Juges chapitre 19: 22-30.

Cet humoriste démonte les religions en mettant le doigt sur ce qu'il trouve incohérent et choquant. Je vous décris l'histoire un peu comme il l'a racontée, mais  la plupart des informations sont réellement lues directement dans la Bible!

C'est l'histoire d'un vieux paysan "courageux" qui veut défendre l'étranger accueilli chez lui en disant aux voyous du village "ne soyez pas criminels, ne commettez pas cette infamie (s'en prendre à son invité) - ... "Voici ma fille qui est vierge, je vous la livrerai, abusez d'elle et faites ce que bon vous semble! Mais ne commettez pas à l'égard de cet homme une pareille infamie " - L'étranger se dit "cet homme est prêt à livrer sa fille pour moi alors qu'il ne me connaît pas, il faut qu'à mon tour je fasse preuve de courage! Alors l'étranger prit sa concubine et la leur amena dehors, ils abusèrent d'elle toute la nuit jusqu'au matin. ha la solidarité masculine...!

Et l'histoire ne s'arrête pas là: "au matin, son mari se leva, et il allait continuer sa route - donc il avait oublié sa femme... Il s'en fou, il a bien dormi... On a préparé l'âne... quand il vit que sa femme, sa concubine gisait par terre les mains sur la sol... C'est la partie émouvante... il ouvre la porte et voit sa femme en train de mourir à ses pieds...et là il lui dit "Lève-toi et partons...!" Il la chargea sur son âne et en arrivant, "il fit ce que ferait n'importe quel mari": il prit un couteau et la découpa en 12 morceaux pour les envoyer sur tout le territoire d'Israël...

J'ai donc lu le récit directement dans la Bible, et oui, c'est comme cela que ça s'est passé! J'étais horrifiée... Si je résume, des pervers entourent la maison d'un père qui est prêt à leur livrer sa propre fille pour qu'ils abusent d'elle? (Quel père...!!). Finalement la concubine est violée toute la nuit et laissée pour morte, avec aucun égard pour elle, aucune pitié...
Ces deux femmes au lieu de se sentir protégées par les hommes, ont dû se sentir complètement abandonnées, quelle lâcheté...!
Le pire, cet homme va se coucher, pour passer une bonne nuit de repos, et quand enfin il se lève, il voit sa concubine étendue par terre, violentée, et la seule chose qu'il trouve à dire c'est: "Lève-toi! Allons-y!" Finalement il la découpe en 12 morceaux (a-t-il fini de la tuer, était-elle déjà morte?) - elle n'a même pas le droit à une sépulture digne de ce nom...

C'est un vrai film d'horreur...

Désolée, je voulais partager cette histoire qui m'a retournée, je me demande pourquoi elle a été écrite dans la Bible, le livre de Dieu...? Je ne comprends pas...

Helena     Sad  Crying or Very sad  No  affraid
avatar
Helena

Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Gégé2 le Mer 22 Nov - 9:19

Helena questionne a écrit:Désolée, je voulais partager cette histoire qui m'a retournée, je me demande pourquoi elle a été écrite dans la Bible, le livre de Dieu...? Je ne comprends pas...
Bonjour Helena , 

 Paul donne une réponse

 Tous ces événements leur sont arrivés pour nous servir d’exemples.
Ils ont été mis par écrit pour que nous en tirions instruction, nous qui sommes parvenus aux temps de la fin. (1 Corinthiens 10:11)           

avatar
Gégé2

Messages : 16
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Maxime le Mer 22 Nov - 11:58

Bonjour Helena, la réponse se trouve en Christ.

Tous les récits de l'ancienne alliance ont une valeur allégorique (Paul l'explique dans Galates 4 à partir du verset 21), ils ne sont que l'ombre de quelque chose de plus grand, de la réalité EN Christ.

Quelques exemples :
- Adam plongé dans un profond sommeil, son épouse est tirée de lui, chair de sa chair >>> De la même manière Christ a été plongé dans un profond sommeil (mort), et de Lui a été tirée L'Épouse...
- Abraham qui chargea le bois sur le dos de son fils Isaac pour l'offrir en sacrifice >>> de la même manière, le Père a envoyé son Fils en sacrifice, l'agneau...
- Joseph, vendu par ses frères, jeté dans un puit, puis au final élevé à la droite du pharaon >>> de la même manière, Christ vendu par ses frères, jeté dans le séjour des morts, puis élevé à la droite de Dieu...
Etc.

TOUTE l'ancienne alliance n'est qu'une ombre, un voile, et quand on lit simplement premier degré d'un oeil humain, on ne voit que le voile, pas ce qu'il y a en dessous. Mais comme l'homme charnel est attaché aux apparences, il prend le voile pour la réalité. Alors que le voile ne laisse transparaître qu'une partie de la réalité.
Seul l'homme d'esprit voit sous le voile, car Dieu lui révèle. Et ce qu'il y a sous le voile témoigné toujours d'un aspect de Christ et/ou de son Épouse. Si tu ne vois pas Christ dans Juges 19, alors tu n'as pas encore vu la Parole dans ce texte. La Parole étant Christ en personne.


"Mais ils sont devenus durs d'entendement. Car jusqu'à ce jour, le même voile demeure quand ils font la lecture de l'Ancien Testament, et il ne se lève pas, parce que c'est en Christ qu'il disparaît. Jusqu'à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leur cœur; mais lorsque les cœurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté."
- 2 Corinthiens 3:14‭-‬16

Ne prenons pas le voile pour la réalité, la réalité est en Christ.
avatar
Maxime

Messages : 43
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Helena le Mer 22 Nov - 17:18

Bonjour à tous,

Gégé, je veux bien croire que les mauvais comportements des Israélites sont des exemples à ne pas suivre. Ils n'ont pas été occultés dans les Ecritures, ce qui dénote une certaine franchise, à moins que leur vision des choses ne soit différente de la notre aujourd'hui, ce qui est fort possible... Cependant, je ne vois pas très bien quelle leçon est à tirer de cela, car il n'y a pas eu de" morale de l'histoire" à la fin du récit. Les méchants ne sont pas" punis". C'est comme si chacun a continué sa petite vie """tranquille""".

Maxime, les parallèles que tu fais sont très intéressants, très certainement, que nous en trouverions un grand nombre car les récits de l'ancien peuple d'Israël préfigurent souvent des évènements futurs qui concernent cette fois-ci les humains dans leur ensemble. Et effectivement, beaucoup concernent Jésus-Christ lui-même.
Seulement, là, je ne vois vraiment pas ce que ça peut préfigurer...
D'ailleurs j'espère bien que cela ne préfigure rien du tout...

En me mettant à la place de ces deux femmes, ce qui est peut-être plus facile pour moi, je ne ressens qu'une profonde révolte contre l'injustice, la lâcheté et la dureté de coeur.
Je ne vois pas la moindre étincelle d'Amour divin dans ce récit, en effet. C'est même l'inverse...





avatar
Helena

Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Maxime le Mer 22 Nov - 17:26

Si si je suis sûr qu'il y a une préfiguration. On parle de deux femmes déjà, une vierge et une infidèle... Si vous avez lu les prophètes ça devait vous donner un indice...
Et si je peux me permettre de commenter ce que tu as répondu à Gégé, la Bible n'est pas un livre de bonne morale ou de bonne conduite, c'est un ensemble de témoignages qui concerne le Christ, le Fils de Dieu. >>>JEAN 5:39<<<
avatar
Maxime

Messages : 43
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Gégé2 le Mer 22 Nov - 18:54

Maxime à écrit a écrit:TOUTE l'ancienne alliance n'est qu'une ombre, un voile, et quand on lit simplement premier degré d'un oeil humain, on ne voit que le voile, pas ce qu'il y a en dessous. Mais comme l'homme charnel est attaché aux apparences, il prend le voile pour la réalité. Alors que le voile ne laisse transparaître qu'une partie de la réalité.

Bonsoir Maxime , Helena et tous ,

L"ombre est toujours le produit d'une réalité , qui s'intercale entre la lumiére et nous , pourrais tu me dire qu'elles réalité messianique une chose aussi odieuse pourrais refléter ?
De plus si c'était une figure prophétique , elle serait donc le fait de l'action de l'esprit de Dieu   , crois tu que Dieu aie besoin d'exprimer des choses abominables pour faire connaître son dessein ?  
Si c'est le cas pourquoi parlant des abominations des Israelites Dieu  dit par l'organe de Jérémie  
ils  ont bâti des hauts lieux à Baal dans la vallée de Ben-Hinnom, Pour faire passer à Moloc leurs fils et leurs filles: Ce que je ne leur avais point ordonné; Et il ne m'était point venu à la pensée Qu'ils commettraient de telles horreurs Pour faire pécher Juda
Jérémie  32 : 35.
 De fait Dieu à donné à l'homme son libre arbitre  , le récit biblique montre clairement  que l'homme laissé à lui même, n'est pas capable de se diriger  c"est avec raisin que Jérémie dit :  

         Je sais, Eternel, que l'être humain n'a pas autorité sur la voie qu'il suit. Ce n'est pas à l'homme qui marche de diriger ses pas. (Jérémie 10:23)           
au travers du peuple d'israel la demonstration en a été faite , en effet même avec la loi parfaite de Dieu  , ils ont été incapable de se parfaire , cette réalité est toujours evidente aujourd'hui puisque le même chose se reproduise encore et toujours
avatar
Gégé2

Messages : 16
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Maxime le Mer 22 Nov - 20:17

Quand on raisonne, forcément il y a des choses qui nous dérange dans l'Écriture.

> 1 Corinthiens 2:14
"Mais l’homme naturel n’accepte pas ce qui vient de l’Esprit de Dieu, car c’est une folie pour lui ; il est même incapable de le comprendre, parce que c’est spirituellement qu’on en juge."
avatar
Maxime

Messages : 43
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Gégé2 le Mer 22 Nov - 20:29

Spoiler:
 Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, (pour savoir) s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. (1 Jean 4:1)           
avatar
Gégé2

Messages : 16
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Gégé2 le Mer 22 Nov - 20:31

En effet , c'est pourquoi Jean nous met en garde 

Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, (pour savoir) s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. (1 Jean 4:1)           
Ceci dit , revenons à l'objet de notre discussion " la religion et la femme"

Sincèrement et amicalement  gg


Dernière édition par Gégé2 le Mer 22 Nov - 20:47, édité 1 fois
avatar
Gégé2

Messages : 16
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Maxime le Mer 22 Nov - 20:45

Amen, et on discerne ce qui vient de l'Esprit lorsque cela témoigne de Jésus-Christ. C'est comme cela que l'on reconnaît qu'un texte est inspiré ou non.

Sois béni mon frère.
avatar
Maxime

Messages : 43
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Admin le Jeu 23 Nov - 7:53

Bonjour à tous,

Sophonie 3 :5 nous dit que Dieu est juste et qu’il ne commet aucune iniquité ou injustice.
Comme l’a si bien dit Gégé, lorsque les Israélites ont sacrifié leurs propres enfants à des faux dieux (en l’occurrence Baal), ce fut pour Dieu « des horreurs » ! (Jérémie 32 :35).
Comment les Israélites en sont venus à commettre de telles abominations, on ne peut le comprendre, cela dépasse l’entendement…

De nombreux récits sont consignés dans la Bible, mais en aucun cas ils n’ont l’approbation divine, bien au contraire… (Contrairement à ce qui ressort visiblement du spectacle de Mr Ferrari).

Maxime, tu dis que les deux femmes préfigurent deux autres femmes, à nouveau, je rejoins Gégé, car lorsque des évènements préfigurent des choses à venir, c’est Dieu lui-même qui interfère directement auprès des personnes concernées (serviteurs de Dieu, dirigeants politiques…).  
C’était par exemple le cas, si on veut parler de femmes, de Sara l’épouse d’Abraham et Agar sa servante. Ces deux femmes symbolisent deux postérités : l’une spirituelle (celles de Sara), l’autre terrestre (Agar). Galates 4 :22-31. Grâce à Dieu, Sara, bien que très âgée, a pu concevoir enfin un fils : Isaac, de qui descendrait le Christ.

Dans le récit abordé par Helena, il est impensable que Dieu ait pu approuver et encore moins encourager de telles actions, qui sont réellement odieuses ! Je rejoins tout à fait les sentiments d’Helena : injustice, dureté de cœur, je dirais même cruauté, lâcheté de la part d’hommes qui livrent des femmes au lieu de les protéger… et un père comment dirais-je… comme on ne voudrait pas avoir !

Ce récit peut être mis en parallèle avec un autre qui lui est semblable par l’attitude du père : c’est Lot, le neveu d’Abraham qui a agi de la même façon en proposant aux hommes pervers qui avaient entouré sa maison ses deux filles vierges, du moment qu’ils ne touchent pas ses invités…Il leur dit à peu près les mêmes paroles que le vieux paysan : «  7 Il dit: «Mes frères, je vous en prie, ne faites pas le mal! 8 J'ai ici deux filles qui sont vierges. Je vous les amènerai dehors et vous leur ferez ce qu'il vous plaira. Seulement, ne faites rien à ces hommes puisqu'ils sont venus s'abriter sous mon toit.» Genèse 19 :7,8.  Incompréhensible, n’est-ce pas ? Heureusement, l’issue ne fut pas aussi horrible, puisque les invités en question étaient des anges et qu’ils n’allaient certainement pas autoriser une chose pareille !
Ces anges réagirent rapidement : « 10 Cependant, les hommes (les 2 anges) tendirent la main, firent rentrer Lot vers eux dans la maison et fermèrent la porte. 11 Puis ils frappèrent d'aveuglement ceux qui étaient à l'entrée de la maison, depuis le plus petit jusqu'au plus grand, de sorte qu'ils se fatiguèrent de chercher la porte. » Genèse 19 :10,11.  Puis ils pressèrent Lot et ses filles et ses gendres de fuir de Sodome et Gomorre qui allait être complètement détruites.
Ici, nous retrouvons les mêmes paroles qu’en Juges, mais prononcées plus de 100 ans plus tôt.

En fait, à l’époque, la tradition de l’hospitalité était très importante. Il était courant que l’on accueille chez soi des étrangers et qu’on leur offre ce qu’on avait de mieux. Les étrangers devaient se sentir en sécurité et bien soignés.
La réaction de Lot et du paysan est toutefois déplacée, ces deux hommes n’ont pas cherché à protéger leurs filles. Ils étaient prêts à les voir souffrir, ou même mourir du moment qu’on ne touchait pas aux invités (donc à leur réputation).

Est-ce que ces récits sont allégoriques ? Non, ils sont bien réels.
Pourquoi ont-ils été consignés dans la Bible ? Rien n’est caché. Même les pires atrocités, même les choses les plus honteuses sont dévoilées. La vérité est la règle.
Est-ce que ces récits ont une utilité ? Oui. Comme le dit Gégé, tout a été écrit pour notre instruction. La nature humaine est mise en évidence : jusqu’à ses côtés les plus sombres.

Ici, nous constatons que le peuple d’Israël a commis des choses abominables. Plus tard Etienne parle de ce peuple de façon très négative, en Actes 7 :51-53 : « Vous vous opposez toujours au Saint-Esprit; vous êtes bien comme vos ancêtres. 52 Lequel des prophètes vos ancêtres n'ont-ils pas persécuté? Ils ont tué ceux qui annonçaient d'avance la venue du Juste, et c'est lui que vous avez fait maintenant arrêter et dont vous êtes devenus les meurtriers, 53 vous qui avez reçu la loi par l'intermédiaire des anges et qui ne l'avez pas gardée!»
Malheureusement, ces paroles entraînèrent la colère de ses auditeurs qui l’on alors tué par lapidation !

Des paroles de condamnation avaient été prononcées par Dieu de la bouche de Moïse également : « 03 Monte vers une terre ruisselant de lait et de miel. Quant à moi, je ne monterai pas au milieu de toi, car tu es un peuple à la nuque raide, et je t’exterminerais en chemin. »
05 Le Seigneur dit à Moïse : « Répète aux fils d’Israël : Vous êtes un peuple à la nuque raide. Si je montais un seul instant au milieu de toi, je t’exterminerais. Maintenant débarrasse-toi de tes habits de fête, et je saurai comment te traiter.
» Exode 33 : 3,5.

Ainsi, Helena, un récit aussi terrible ne pourra jamais être approuvé par notre créateur qui est amour. Sur Terre des atrocités se commettent tous les jours, Dieu en est conscient. Il n’intervient pas et laisse faire au nom du libre arbitre. Très bientôt, de telles choses n’existeront plus, c’est une certitude.
J’invite tout le monde à rester sur le thème initial de la femme, car la justice doit être rétablie en ce qui les concerne. Trop de mal leur a été fait tout au long de l’histoire.

Olivier
avatar
Admin
Admin

Messages : 250
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Maxime le Jeu 23 Nov - 10:39

Ce n'est pas moi qui ait dit que les Ecritures cachent le témoignage Christ, c'est le Maître Lui-même (Jean 5:39). Des choses abominables, impensables, inconcevables, dans l'ancien testament ça ne manque pas, et l'Eternel est parfois derrière. Forcément aux yeux de la morale humaine il y a un bug, tout simplement parce que la sagesse de Dieu est une folie pour l'homme, elle n'est sagesse que pour l'homme sur qui le voile a été oté. Et ce voile n'est oté que lorsque le coeur se converti à Christ (2 Corinthiens 3:14-16).

Donc je pense que l'attitude la plus humble devant l'Ecriture dans ces cas là, c'est de se dire "je ne sais pas", et de demander "Seigneur pourquoi tu as inspiré ceci à l'auteur, qu'est ce que ça préfigure, où est le témoignage du Fils dans ce récit, qui y a t-il sous le voile..."

Et concernant Juges 19, je pense aussi qu'il serait bon de lire le livre des Juges en entier. Je ne prétend pas avoir la révélation de Juges 19, mais je sais que ce livre est inspiré, regardez le verset 29, le type coupe la femme en 12 morceaux qu'il envoya dans tout Israël. Ça ne fait tilter personne ? Pourquoi le mec fait ça ? Ça n'a aucun sens dans le récit... Ça n'a aucun sens HUMAINEMENT parlant... Maintenant si on regarde ça d'un oeil plus prophétique, moi ça me fait fortement penser aux douze tribus dispersées d'Israël... Israël qui est d'ailleurs très souvent décrite comme une femme par les prophètes. Donc oui j'en suis certain, il y a une préfiguration cachée dans ce récit, comme dans toute l'histoire d'Israël, c'est mon avis. Et comprendre ces choses nous éviterait bien des débats comme les relation homme femme, la soumission de la femme etc. Toutes les réponses à ces questions se trouvent en Christ, il est la réponse de Dieu à tous les problèmes de l'humanité.
avatar
Maxime

Messages : 43
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Gégé2 le Jeu 23 Nov - 13:40

Bonjour tous , 

Il ne faut pas tout mélangé , certe il y a des figures prophétiques ou à caractère allégorique  comme le rappelle avec raison olivier .
Cor cernant le choses qui sont l'ombre des choses à venir elle correspondent au temple , son mobilier , ses cours  , et le service du grand prêtre ainsi que des prêtres auxiliaires, les le s lévites les villes de refuges etc., etc. ...

La fonction exercée par ces prêtres n'est qu'une copie, qu'une ombre des réalités célestes. Cela correspond à ce qui s'est passé pour Moïse: au moment où il allait construire la tente sacrée, Dieu lui a fait cette recommandation: «Tu veilleras à ce que ton travail soit conforme au modèle que je t'ai montré sur la montagne.» (Hébreux 8:5)           

 Rien a voir avec les abominations qui se perpétrèrent jusqu' a ce que Dieu laissent les ennemis d'Israël les emmener en exil en -587 avant notre ère . 
En ce qui concerne les femmes , elles ont une place importante dans la lignée de Jesus , comme Raab , Ruth deux femmes qui n'étaient pas Israelites  , ce qui démontre que Dieu tient en haute considération ces femmes courageuses et fidèles ne tenant aucun compte de leur origine , ni de leur passé
Dans la Parole de Dieu les disposition que Dieu prend ses alliances sont assimilées à des femmes , c'est ainsi qu'Israël fut assimilée  à une épouse infidèle.
avatar
Gégé2

Messages : 16
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Invité le Jeu 23 Nov - 16:00

Gégé a écrit :

"En ce qui concerne les femmes , elles ont une place importante dans la lignée de Jesus , comme Raab , Ruth deux femmes qui n'étaient pas Israelites  , ce qui démontre que Dieu tient en haute considération ces femmes courageuses et fidèles ne tenant aucun compte de leur origine , ni de leur passé".

Ruth la Moabite (Jordanienne donc) est l'arrière grand-mère du Roi David et donc bel et bien participante de la lignée de Jésus !

Quand-même !

Quelle plus belle démonstration de la haute considération que Dieu porte à celles qui lui sont fidèles -peu importent leur origine ou leur passé- pourrait-on imaginer ?

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Helena le Jeu 23 Nov - 19:24

Bonsoir à tous,

Ruth, Raab, c'est bien mais ça fait bien peu sur 1600 ans...! Sad

J'aurais bien vu quelques reines, prophétesses et apôtresses...!  Very Happy

En tout cas, effectivement la destruction de Jérusalem en -587 (ça me rappelle des débats) a démontré que Dieu retirait son approbation. Par la suite à Babylone, toujours des hommes: Daniel, Nébuchadnezzar, Shadrac, Méshah, Abednego, Belshazzar, Cyrus, Darius... que des mecs...

Helena
avatar
Helena

Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Gégé2 le Ven 24 Nov - 16:30

Bonsoir  Helena ,

Oui , le pourcentage est très modeste , mais , n'est ce pas de la modestie , que sont victimes les femmes ? Embarassed
Pourtant il y eut une femme juge ,  une impératrice ( Esther ) des prophétesses
également des femmes comme Marthe et Marie de Béthanie , Marie de Magdala , ont une renommée plus grande que la majorité des apôtres      , la notoriété, n'étant pas un critère d'approbation , ( ex:  Juda l'Iscariote )
 
Amicalement gg
avatar
Gégé2

Messages : 16
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Helena le Ven 24 Nov - 23:11

Bonsoir Gégé,

La sagesse se dégage à nouveau de tes paroles...
Quand on considère l'histoire, il est triste de constater que les hommes les plus célèbres sont souvent ceux qui ont tué le plus de personnes... Rois, empereurs, dictateurs... ont agrandi leur empire en écrasant les autres peuples, leur gloire a brillé au détriment des plus faibles... Napoléon, le roi Soleil, Charlemagne, Jules César... si on devait additionner le nombre de morts...!!   No
De ce fait, la façon dont l'Histoire est présentée dans certains manuels scolaires ou autres me gène et j'aurais préféré qu'on accorde davantage de reconnaissance et d'honneur à des gens qui ont contribué à sauver des vies ou à réaliser des inventions révolutionnaires pour l'humanité dans les domaines de la médecine, de la technologie, des droits, de la liberté...

Amicalement Helena
avatar
Helena

Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Admin le Ven 24 Nov - 23:41

Bonjour à tous

Ton ressenti par rapport à la grandeur d'hommes célèbres est tout à fait compréhensible, Helena. Et je suis sûr que Dieu n'est absolument pas impressionné par le prestige et la gloire qu'elle qu'elle soit! Il voit en effet ce qu'est le coeur, et dans les cas que tu cites il y trouverait très certainement de l'arrogance, de l'orgueil, de la dureté de coeur...

La plus grande qualité de l'univers sera toujours l'Amour. Et je pense qu'en ce domaine, la femme est en quelque sorte un modèle d'Amour car ce qu'elle ressent pour ses enfants est extrêmement fort et aide à les construire. De façon générale, un homme serait perdu sans une femme à ses côtés pour l'encourager et lui donner une raison d'avancer...
Les femmes ont bien plus de pouvoir qu'on ne le dit, seulement il se manifeste plus discrètement et avec plus de douceur.

Olivier  Wink
avatar
Admin
Admin

Messages : 250
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les religions et la femme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum