L'actualité et la condition des femmes aujourd'hui

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

L'actualité et la condition des femmes aujourd'hui

Message par Helena le Lun 1 Jan - 18:28

.

Bonjour à tous,

Il y a une chanson qu'on entend souvent en ce moment, c'est Bigflo & Oli: C'est dommage.

J'aimerais citer une strophe que je trouve très émouvante:

"Pauline elle est discrète, elle oublie qu'elle est belle
Elle a sur tout le corps des tâches de la couleur du ciel
Son mari rentre bientôt, elle veut même pas y penser
Quand il lui prend le bras, c'est pas pour la faire danser

Elle repense à la mairie, cette décision qu’elle a prise
A cet après midi où elle avait fait sa valise
Elle avait un avenir, un fils à élever
Après la dernière danse, elle s'est pas relevée

Ah elle aurait du y aller, elle aurait du le faire
Crois moi
On a tous dit : "Ah c'est dommage, ah c'est dommage, c'est p't'être la dernière fois"
On a tous dit : "Ah c'est dommage, ah c'est dommage, ah c'est dommage, ah c'est dommage"
On a tous dit : "Ah c'est dommage, ah c'est dommage, ah c'est dommage, ah c'est dommage"  Sad
avatar
Helena

Messages : 73
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actualité et la condition des femmes aujourd'hui

Message par Admin le Ven 5 Jan - 10:42

.
J'aime beaucoup cette chanson aussi...

Des chiffres affligeants !


Nous vivons en l’an 2018. Des progrès technologiques incroyables ont été réalisés. Des révolutions et des manifestations ont permis d’obtenir davantage de liberté, de droits et de justice. Et pourtant, quel est le constat ? Il y a toujours de la discrimination, de l’injustice, de la maltraitance pour les femmes… Il y a toujours des femmes battues, humiliées, violées, harcelées et manipulées…. Il y a toujours des femmes qui meurent sous les coups de leur compagnon, des femmes mariées de force, des femmes qu’on empêche d’étudier et d’exercer le métier qui les épanouirait…

Ce constat concerne le monde entier, mais même la France, pays des droits de l’homme, n’est pas épargnée non plus… D’après le secrétariat d’état chargé de l’égalité entre les hommes et les femmes, en 2016, 123 femmes ont été tuées par leur conjoint, 225 000 femmes ont été victimes de violences (physiques ou sexuelles) par leur conjoint, 93 000 femmes ont été victimes de viols ou tentatives de viol.
Je ne parlerai pas ici de pays comme l’Inde ou l’Arabie Saoudite où le sort des femmes nous laisserait un sentiment de dégoût terrible…

Je ne dirai que quelques mots sur la Chine car les informations en ont parlé hier au journal de 20 heures : Il y aura bientôt 1 homme sur 5 qui ne trouvera pas de conjoint à cause du déficit du nombre de femmes. La Chine comptait en 2005 un excédent de plus de 32 millions de garçons de moins de 20 ans par rapport à la population féminine du même âge, conséquence des avortements sélectifs visant les fœtus de sexe féminin, liés à la politique de limitation des naissances.

Comment expliquer tout cela ?

Pourquoi la femme, qui devrait être aimée et protégée est-elle si accablée de violences et d’injustices ?

La raison en est l’égoïsme humain, la loi du plus fort, le manque de considération et d’amour, la lâcheté.
Il est tellement plus facile de s’attaquer à quelqu’un de plus faible physiquement et aussi affectivement. Il en est de même quand des enfants sont battus… et même les animaux…

Des tous temps, l’homme a été poussé par l’envie de dominer. L’homme a été associé à la force, au pouvoir (d’ailleurs très peu de pays ont eu un dirigeant « femme » et la France n’en n’a jamais eu). La Bible nous dit  « Tout cela, je l'ai vu et j'ai prêté attention à tout ce qui se fait sous le soleil. C'est un temps où l'homme domine sur l'homme (et la femme) pour le rendre malheureux. » Ecclésiaste 8 :9.

Cette tendance de l’homme était encore plus évidente dans les temps reculés rythmés par les guerres et les conquêtes. Il s’agissait plus de survivre que de vivre, il s’agissait plus de lutter que de s’amuser.
L’homme avait le rôle de protéger sa famille, et sa famille lui devait respect et obéissance. Il n’était pas rare que les hommes usent de violence pour imposer leur volonté. On ne parlait pas à l’époque de pédagogie positive ou d’écoute active des enfants.

Pendant toute l’histoire de l’humanité, nous nous sommes coupés de la moitié de l’intelligence humaine et des qualités féminines qui équilibrent pourtant parfaitement les qualités masculines.
Le rôle de la femme du fait de la maternité a été cantonné aux travaux domestiques. Les premières femmes qui ont osé aspirer à un métier ont eu bien du mal à faire leur place. Les premières femmes-médecin, banquières, gérantes, biologistes… ont dû travailler plus dur que les hommes pour obtenir la reconnaissance de leurs compétences. Et souvent pour un salaire inférieur. Et la plupart du temps ce travail s’additionnait à l’autre travail de la maison qui lui restait, on peut le dire au présent, qui lui reste attribué. Au final, elles se retrouvent avec une quantité de travail souvent supérieur à celle de l’homme.

Je voudrais ici apporter une note un positive: pour la première fois, une loi impose vraiment l’égalité des salaires entre hommes et femmes pour une même fonction dans la même entreprise : c’est l’Islande. Et nous sommes en l’an 2018 ! (En France cette loi existe mais n’est pas appliquée réellement).


Olivier


Dernière édition par Admin le Mer 6 Juin - 18:27, édité 6 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 561
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

L'actualité et la condition des femmes aujourd'hui

Message par Helena le Ven 5 Jan - 15:51

.
Merci pour ces constats qui sont malheureusement réels. La souffrance de nombreuses victimes innocentes de la violence crie chaque jour à l'aide, mais elle n'est pas toujours entendue...

Juste pour citer quelques mots sur l'Inde, j'ai été choquée d'apprendre que chaque année de très nombreuses femmes sont assassinées par leur belle-famille (chez qui elles vont vivre après leur mariage et à laquelle elles doivent une obéissance totale).

Dans ce pays, les saris amples "peuvent" prendre feu à tout instant au contact des fourneaux! Ces meurtres sont souvent maquillés en accidents de cuisine. La pratique est si courante qu’on lui a associée un terme : les « saris brûlés ». Selon Amnesty International, près de 100 femmes en sont victimes chaque semaine en Inde. Les médecins du service des grands brûlés estiment que ces assassinats par le feu surviennent dans les cinq années qui suivent le mariage. Une fois veufs, les hommes peuvent prétendre à une autre épouse et, surtout, à une nouvelle dot.

Merci Olivier pour ne pas minimiser la réalité de la souffrance qui atteint les femmes, et encore à notre époque...

Helena
avatar
Helena

Messages : 73
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'actualité et la condition des femmes aujourd'hui

Message par Admin le Mer 7 Fév - 16:11

.

Dernièrement, on a pu voir en Iran des femmes courageuses brandir leur voile au bout d'un bâton tout en réclamant plus liberté.

Le 27 décembre, une jeune mère nommée Vida Movahed, avait été arrêtée et avait passé 1 mois en prison, elle est devenue le symbole de la volonté d'émancipation des femmes iraniennes.
Ces femmes qui osent défier le pouvoir important des mollahs, risquent des amandes, et des peines de prison allant de 10 jours à 2 mois de prison.

Comment, au nom de Dieu, peut-on imposer aux femmes de se couvrir les cheveux, quand ce n'est pas tout le corps, et surtout pourquoi?    farao

Olivier


Dernière édition par Admin le Mer 6 Juin - 18:26, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 561
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actualité et la condition des femmes aujourd'hui

Message par Admin le Jeu 8 Mar - 2:26

.
.

Aujourd'hui, jeudi 8 mars, c'est la journée de la femme. Et je voudrais saluer amicalement toutes les femmes à cette occasion.

Cette journée est aussi un jour de constat. Où en est le monde dans sa considération envers la femme? Est-ce que les choses évoluent positivement? Rien n'est moins sûr!

Je tiens à exposer quelques faits qu'il nous faut tous connaître, hommes et femmes, et devant lesquels nous ne devons pas fermer les yeux ou tourner le dos!!

Il manque 63 millions de femmes en Inde – Quand la culture entraîne la mort…

À cause d'une préférence très ancrée dans la culture pour les garçons, il «manque» statistiquement 63 millions de femmes en Inde. Ce déséquilibre est surtout attribuable aux avortements sélectifs, mais aussi au meilleur traitement réservé aux garçons, notamment en matière de nutrition et de soins de santé. De nombreux bébés filles sont tuées à leur naissance : enterrées vivantes, étouffées, ou non alimentées ! D’autres, mourront au cours des premières années de leur vie à cause d’une mauvaise alimentation, de la maltraitance, d'un manque de soins, d’hygiène, de santé, d’amour… En Inde, la naissance d'un garçon donne souvent lieu à des célébrations et procure une grande fierté à la famille. La naissance d'une fille peut plonger les parents dans l'embarras, face à la dot qu'il faudra réunir pour son mariage.

Quand la religion rabaisse et humilie les femmes en Iran

Le 29 janvier 2018, une jeune Iranienne prénommée Narges monte sur un bloc, ôte son voile blanc, et le noue autour d’un bâton qu’elle agite pour protester contre le port du voile obligatoire. Rapidement arrêtée, elle est toujours en prison accusée d’encourager l’immoralité et la prostitution. Elle risque jusqu’à 10 ans de prison. Une caution de 90'000 euros a été requise pour sa libération.
Depuis ce 31 janvier, une voiture de police est stationnée en permanence auprès du coffret électrique de l’avenue Enghelab, comme pour empêcher d’autres Iraniens de protester contre la loi sur le port obligatoire du voile. Comme le nom de l’avenue, le mouvement est désormais baptisé « les filles d’Enghelab », mot voulant dire la révolution.

Depuis l’instauration de la République islamique d’Iran, en 1979, toutes les femmes sont tenues de se couvrir tout le corps, sauf le visage et les mains. Une brigade spécifique, connue sous le nom de  » police des mœurs », veille au bon respect de cette loi. Stationnés sur les places des villes iraniennes, ces policiers et policières arrêtent des femmes « mal voilées », les emmenant au poste, où elles seront photographiées, comme des criminelles, et parfois condamnées à payer une amende.

Au quotidien, les Iraniennes sont confrontées à de nombreuses interdictions.


Les Iraniennes n’ont toujours pas le droit d’entrer dans un stade et assister à un match de foot. Chanter en public et sur scène est interdit pour les femmes en Iran.
La Constitution iranienne affirme que la vie d'une femme ne vaut que la moitié d'un homme. Ainsi, si une femme souhaite témoigner, elle devra être accompagnée de deux hommes. Si ce n'est pas le cas, son témoignage n'a aucune valeur.
C'est pourquoi, dans cette même "logique", les réparations versées pour avoir tué ou blessé une femme correspondent à la moitié des indemnités dues lorsqu’il s’agit d’un homme.
Il est interdit aux femmes d’étudier la biologie, la littérature anglaise et 75 autres filières universitaires, celles-ci sont réservées aux hommes.
Le mariage d’une Iranienne avec un étranger requiert une autorisation spéciale du gouvernement. Il est par ailleurs prohibé qu'une Iranienne se marie avec un non-musulman. Après le divorce, l’homme a officiellement la charge de son garçon à partir de deux ans et de sa fille à partir de sept. La femme, elle, perd automatiquement le droit de garde des enfants si elle elle compte se remarier.

En Iran, les petites filles peuvent être condamnées à mort dès l'âge de 9 ans, contre 15 pour les garçons. Ainsi, l'Iran est le pays qui compte le plus de mineurs dans le couloir de la mort en 2016.
Plusieurs femmes se sont fait arrêter pour avoir fait du vélo. Le guide suprême de la révolution islamique a réaffirmé que le vélo est contraire à la chasteté des dames et qu’il est nécessaire de l’abandonner!

Un article écrit en décembre 2015 indiquait que 40 000 voitures de femmes mal voilées ont été saisies en 8 mois.
« Au cours des huit derniers mois, nous avons pris des mesures contre plus de 40.000 voitures de femmes mal voilées et, dans la plupart des cas, les voitures ont été saisies et le dossier envoyé devant la justice », a déclaré le chef de la police de la circulation de Téhéran, le général Teymour Hosseini. En novembre, la police avait annoncé que les voitures ayant à leur bord une conductrice ou une passagère non ou mal voilée seraient saisies pendant une semaine.

En 1916, au moins 50 défenseurs des droits des femmes étaient en prison. Parmi eux, Baharet Hedayat, qui n'a que 34 ans, se trouve derrière les barreaux depuis 8 ans pour ses activités militantes.


L’excision, une pratique des plus barbares faite sur des fillettes !

En 2016, les Nations unies dénombraient 200 millions de filles et de femmes ayant subi une forme de mutilation génitale dans 29 pays du monde, à domination musulmane.  L’Egypte et l’Ethiopie sont les deux pays les plus touchés. Cette pratique cruelle, faite la plupart du temps au rasoir, a pour but d’empêcher la femme d’accéder au plaisir sexuel et semble-t-il d’augmenter celui de l’homme.
L'ONU estime à plus de 3 millions de filles âgées de moins de 15 ans qui risquent de subir des mutilations génitales féminines chaque année, soit plus de 8000 chaque jour. Dans la moitié des pays concernés, les filles ont été excisées avant leurs 5 ans. Plus de 90% des femmes ont été mutilées en Egypte (soit 27,2 millions), à Djibouti, en Guinée (96%) et en Somalie (98%).
En France, on estime à environ 53 000 le nombre de femmes excisées.

Qu’en est-il de la France ?

En France, une femme décède tous les trois jours sous les coups de son conjoint.

26% : Les revenus des femmes restent en moyenne inférieurs de 26 % à ceux des hommes pour un emploi équivalent.
Cela signifie que si un homme gagne 2000 euros, une femme n’en gagne que 1480 euros ! L’écart est énorme et complètement injustifié !!

Soyons pleinement conscients!

Malheureusement, la barbarie des hommes n'a pas de limites. La lâcheté des hommes non plus. Où est l'honneur, l'intelligence et l'amour quand on maltraite ainsi nos compagnes, nos épouses, nos filles, nos soeurs, à notre merci et plus faibles que nous?  Elles qui auraient au contraire tant besoin de nos encouragements, de notre appréciation, de notre affection....???!!! Elles qui ont tant à donner, de quel droit l'homme les prive-t-il de leur liberté, de leur joie, de leurs dons?

Les femmes ont payé un lourd tribut tout au long de l'histoire. La religion a malheureusement contribué à leur maltraitance et à leur humiliation. Certains se sont même servi de la Bible pour justifier leur manque de considération envers leurs épouses. Attention à la dureté et à la rigueur intransigeante! Les pharisiens ont eux-même justifié la mise à mort de Jésus, le Fils de Dieu, rien qu'en se basant sur les textes de loi.

Si nous sommes un homme, ne pensons pas que ce sujet ne nous concerne pas, car nous risquerions d'être jugés avec la même indifférence à nos souffrances...

Olivier
.
avatar
Admin
Admin

Messages : 561
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actualité et la condition des femmes aujourd'hui

Message par Helena le Ven 9 Mar - 17:56

.
Les croyances, la culture, les religions ont souvent contribué à rabaisser les femmes et à agir de manière cruelle à leur encontre.

Merci Olivier pour ne pas éluder la réalité, merci pour ton empathie et ton amour chrétien.

Même sans aller jusqu'à des situations aussi extrêmes, combien de fois les femmes ne sont-elles pas victimes de harcèlement sexuel au travail, de viol conjugal, de manipulation mentale de la part du mari (certaines paroles humiliantes font parfois plus de mal qu'un coup et sont moins comprises par les autres) . Combien de fois ne doivent-elles pas affronter certains regards irrespectueux et pleins de convoitise?

Une petite anecdote très drôle:

En 2013, en France, a été abrogée la loi du 17 novembre 1800 interdisant aux femmes de porter un pantalon !   Twisted Evil
Cette loi précise que « Toute femme désirant s'habiller en homme doit se présenter à la Préfecture de police pour en obtenir l'autorisation». Cette interdiction a été partiellement levée par deux circulaires de 1892 et 1909 autorisant le port féminin du pantalon « si la femme tient par la main un guidon de bicyclette ou les rênes d'un cheval ».
Heureusement cette loi n’était pas appliquée, mais elle existait !

L’obligation de porter des jupes… c’est encore le cas dans certaines religions.  No

Helena
.
avatar
Helena

Messages : 73
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actualité et la condition des femmes aujourd'hui

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum