Un humoriste se sert d'un récit horrible

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Helena le Lun 20 Nov - 15:34

.

Un humoriste se sert d'un récit horrible de la Bible dans son sketch sur les religions


Ce week-end, j'ai entendu l'humoriste Jérémy Ferrari lire un passage de la Bible, le passage de Juges chapitre 19: 22-30.

Cet humoriste démonte les religions en mettant le doigt sur ce qu'il trouve incohérent et choquant. Je vous décris l'histoire un peu comme il l'a racontée, mais  la plupart des informations sont réellement lues directement dans la Bible!

C'est l'histoire d'un vieux paysan "courageux" qui veut défendre l'étranger accueilli chez lui en disant aux voyous du village "ne soyez pas criminels, ne commettez pas cette infamie (s'en prendre à son invité) - ... "Voici ma fille qui est vierge, je vous la livrerai, abusez d'elle et faites ce que bon vous semble! Mais ne commettez pas à l'égard de cet homme une pareille infamie " - L'étranger se dit "cet homme est prêt à livrer sa fille pour moi alors qu'il ne me connaît pas, il faut qu'à mon tour je fasse preuve de courage! Alors l'étranger prit sa concubine et la leur amena dehors, ils abusèrent d'elle toute la nuit jusqu'au matin. ha la solidarité masculine...!

Et l'histoire ne s'arrête pas là: "au matin, son mari se leva, et il allait continuer sa route - donc il avait oublié sa femme... Il s'en fou, il a bien dormi... On a préparé l'âne... quand il vit que sa femme, sa concubine gisait par terre les mains sur la sol... C'est la partie émouvante... il ouvre la porte et voit sa femme en train de mourir à ses pieds...et là il lui dit "Lève-toi et partons...!" Il la chargea sur son âne et en arrivant, "il fit ce que ferait n'importe quel mari": il prit un couteau et la découpa en 12 morceaux pour les envoyer sur tout le territoire d'Israël...

J'ai donc lu le récit directement dans la Bible, et oui, c'est comme cela que ça s'est passé! J'étais horrifiée... Si je résume, des pervers entourent la maison d'un père qui est prêt à leur livrer sa propre fille pour qu'ils abusent d'elle? (Quel père...!!). Finalement la concubine est violée toute la nuit et laissée pour morte, avec aucun égard pour elle, aucune pitié...
Ces deux femmes au lieu de se sentir protégées par les hommes, ont dû se sentir complètement abandonnées, quelle lâcheté...!
Le pire, cet homme va se coucher, pour passer une bonne nuit de repos, et quand enfin il se lève, il voit sa concubine étendue par terre, violentée, et la seule chose qu'il trouve à dire c'est: "Lève-toi! Allons-y!" Finalement il la découpe en 12 morceaux (a-t-il fini de la tuer, était-elle déjà morte?) - elle n'a même pas le droit à une sépulture digne de ce nom...

C'est un vrai film d'horreur...

Désolée, je voulais partager cette histoire qui m'a retournée, je me demande pourquoi elle a été écrite dans la Bible, le livre de Dieu...? Je ne comprends pas...

Helena     Sad  Crying or Very sad  No  affraid
avatar
Helena

Messages : 75
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Gégé2 le Mer 22 Nov - 9:19

Helena questionne a écrit:Désolée, je voulais partager cette histoire qui m'a retournée, je me demande pourquoi elle a été écrite dans la Bible, le livre de Dieu...? Je ne comprends pas...
Bonjour Helena , 

 Paul donne une réponse

 Tous ces événements leur sont arrivés pour nous servir d’exemples.
Ils ont été mis par écrit pour que nous en tirions instruction, nous qui sommes parvenus aux temps de la fin. (1 Corinthiens 10:11)           

avatar
Gégé2

Messages : 14
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Maxime le Mer 22 Nov - 11:58

Bonjour Helena, la réponse se trouve en Christ.

Tous les récits de l'ancienne alliance ont une valeur allégorique (Paul l'explique dans Galates 4 à partir du verset 21), ils ne sont que l'ombre de quelque chose de plus grand, de la réalité EN Christ.

Quelques exemples :
- Adam plongé dans un profond sommeil, son épouse est tirée de lui, chair de sa chair >>> De la même manière Christ a été plongé dans un profond sommeil (mort), et de Lui a été tirée L'Épouse...
- Abraham qui chargea le bois sur le dos de son fils Isaac pour l'offrir en sacrifice >>> de la même manière, le Père a envoyé son Fils en sacrifice, l'agneau...
- Joseph, vendu par ses frères, jeté dans un puit, puis au final élevé à la droite du pharaon >>> de la même manière, Christ vendu par ses frères, jeté dans le séjour des morts, puis élevé à la droite de Dieu...
Etc.

TOUTE l'ancienne alliance n'est qu'une ombre, un voile, et quand on lit simplement premier degré d'un oeil humain, on ne voit que le voile, pas ce qu'il y a en dessous. Mais comme l'homme charnel est attaché aux apparences, il prend le voile pour la réalité. Alors que le voile ne laisse transparaître qu'une partie de la réalité.
Seul l'homme d'esprit voit sous le voile, car Dieu lui révèle. Et ce qu'il y a sous le voile témoigné toujours d'un aspect de Christ et/ou de son Épouse. Si tu ne vois pas Christ dans Juges 19, alors tu n'as pas encore vu la Parole dans ce texte. La Parole étant Christ en personne.


"Mais ils sont devenus durs d'entendement. Car jusqu'à ce jour, le même voile demeure quand ils font la lecture de l'Ancien Testament, et il ne se lève pas, parce que c'est en Christ qu'il disparaît. Jusqu'à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leur cœur; mais lorsque les cœurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté."
- 2 Corinthiens 3:14‭-‬16

Ne prenons pas le voile pour la réalité, la réalité est en Christ.
avatar
Maxime

Messages : 44
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Helena le Mer 22 Nov - 17:18

Bonjour à tous,

Gégé, je veux bien croire que les mauvais comportements des Israélites sont des exemples à ne pas suivre. Ils n'ont pas été occultés dans les Ecritures, ce qui dénote une certaine franchise, à moins que leur vision des choses ne soit différente de la notre aujourd'hui, ce qui est fort possible... Cependant, je ne vois pas très bien quelle leçon est à tirer de cela, car il n'y a pas eu de" morale de l'histoire" à la fin du récit. Les méchants ne sont pas" punis". C'est comme si chacun a continué sa petite vie """tranquille""".

Maxime, les parallèles que tu fais sont très intéressants, très certainement, que nous en trouverions un grand nombre car les récits de l'ancien peuple d'Israël préfigurent souvent des évènements futurs qui concernent cette fois-ci les humains dans leur ensemble. Et effectivement, beaucoup concernent Jésus-Christ lui-même.
Seulement, là, je ne vois vraiment pas ce que ça peut préfigurer...
D'ailleurs j'espère bien que cela ne préfigure rien du tout...

En me mettant à la place de ces deux femmes, ce qui est peut-être plus facile pour moi, je ne ressens qu'une profonde révolte contre l'injustice, la lâcheté et la dureté de coeur.
Je ne vois pas la moindre étincelle d'Amour divin dans ce récit, en effet. C'est même l'inverse...





avatar
Helena

Messages : 75
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Maxime le Mer 22 Nov - 17:26

Si si je suis sûr qu'il y a une préfiguration. On parle de deux femmes déjà, une vierge et une infidèle... Si vous avez lu les prophètes ça devait vous donner un indice...
Et si je peux me permettre de commenter ce que tu as répondu à Gégé, la Bible n'est pas un livre de bonne morale ou de bonne conduite, c'est un ensemble de témoignages qui concerne le Christ, le Fils de Dieu. >>>JEAN 5:39<<<
avatar
Maxime

Messages : 44
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Gégé2 le Mer 22 Nov - 18:54

Maxime à écrit a écrit:TOUTE l'ancienne alliance n'est qu'une ombre, un voile, et quand on lit simplement premier degré d'un oeil humain, on ne voit que le voile, pas ce qu'il y a en dessous. Mais comme l'homme charnel est attaché aux apparences, il prend le voile pour la réalité. Alors que le voile ne laisse transparaître qu'une partie de la réalité.

Bonsoir Maxime , Helena et tous ,

L"ombre est toujours le produit d'une réalité , qui s'intercale entre la lumiére et nous , pourrais tu me dire qu'elles réalité messianique une chose aussi odieuse pourrais refléter ?
De plus si c'était une figure prophétique , elle serait donc le fait de l'action de l'esprit de Dieu   , crois tu que Dieu aie besoin d'exprimer des choses abominables pour faire connaître son dessein ?  
Si c'est le cas pourquoi parlant des abominations des Israelites Dieu  dit par l'organe de Jérémie  
ils  ont bâti des hauts lieux à Baal dans la vallée de Ben-Hinnom, Pour faire passer à Moloc leurs fils et leurs filles: Ce que je ne leur avais point ordonné; Et il ne m'était point venu à la pensée Qu'ils commettraient de telles horreurs Pour faire pécher Juda
Jérémie  32 : 35.
 De fait Dieu à donné à l'homme son libre arbitre  , le récit biblique montre clairement  que l'homme laissé à lui même, n'est pas capable de se diriger  c"est avec raisin que Jérémie dit :  

         Je sais, Eternel, que l'être humain n'a pas autorité sur la voie qu'il suit. Ce n'est pas à l'homme qui marche de diriger ses pas. (Jérémie 10:23)           
au travers du peuple d'israel la demonstration en a été faite , en effet même avec la loi parfaite de Dieu  , ils ont été incapable de se parfaire , cette réalité est toujours evidente aujourd'hui puisque le même chose se reproduise encore et toujours
avatar
Gégé2

Messages : 14
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Maxime le Mer 22 Nov - 20:17

Quand on raisonne, forcément il y a des choses qui nous dérange dans l'Écriture.

> 1 Corinthiens 2:14
"Mais l’homme naturel n’accepte pas ce qui vient de l’Esprit de Dieu, car c’est une folie pour lui ; il est même incapable de le comprendre, parce que c’est spirituellement qu’on en juge."
avatar
Maxime

Messages : 44
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Gégé2 le Mer 22 Nov - 20:31

En effet , c'est pourquoi Jean nous met en garde 

Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, (pour savoir) s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. (1 Jean 4:1)           
Ceci dit , revenons à l'objet de notre discussion " la religion et la femme"

Sincèrement et amicalement  gg


Dernière édition par Gégé2 le Mer 22 Nov - 20:47, édité 1 fois
avatar
Gégé2

Messages : 14
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Maxime le Jeu 23 Nov - 10:39

Ce n'est pas moi qui ait dit que les Ecritures cachent le témoignage Christ, c'est le Maître Lui-même (Jean 5:39). Des choses abominables, impensables, inconcevables, dans l'ancien testament ça ne manque pas, et l'Eternel est parfois derrière. Forcément aux yeux de la morale humaine il y a un bug, tout simplement parce que la sagesse de Dieu est une folie pour l'homme, elle n'est sagesse que pour l'homme sur qui le voile a été oté. Et ce voile n'est oté que lorsque le coeur se converti à Christ (2 Corinthiens 3:14-16).

Donc je pense que l'attitude la plus humble devant l'Ecriture dans ces cas là, c'est de se dire "je ne sais pas", et de demander "Seigneur pourquoi tu as inspiré ceci à l'auteur, qu'est ce que ça préfigure, où est le témoignage du Fils dans ce récit, qui y a t-il sous le voile..."

Et concernant Juges 19, je pense aussi qu'il serait bon de lire le livre des Juges en entier. Je ne prétend pas avoir la révélation de Juges 19, mais je sais que ce livre est inspiré, regardez le verset 29, le type coupe la femme en 12 morceaux qu'il envoya dans tout Israël. Ça ne fait tilter personne ? Pourquoi le mec fait ça ? Ça n'a aucun sens dans le récit... Ça n'a aucun sens HUMAINEMENT parlant... Maintenant si on regarde ça d'un oeil plus prophétique, moi ça me fait fortement penser aux douze tribus dispersées d'Israël... Israël qui est d'ailleurs très souvent décrite comme une femme par les prophètes. Donc oui j'en suis certain, il y a une préfiguration cachée dans ce récit, comme dans toute l'histoire d'Israël, c'est mon avis. Et comprendre ces choses nous éviterait bien des débats comme les relation homme femme, la soumission de la femme etc. Toutes les réponses à ces questions se trouvent en Christ, il est la réponse de Dieu à tous les problèmes de l'humanité.
avatar
Maxime

Messages : 44
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Gégé2 le Jeu 23 Nov - 13:40

Bonjour tous , 

Il ne faut pas tout mélangé , certe il y a des figures prophétiques ou à caractère allégorique  comme le rappelle avec raison olivier .
Cor cernant le choses qui sont l'ombre des choses à venir elle correspondent au temple , son mobilier , ses cours  , et le service du grand prêtre ainsi que des prêtres auxiliaires, les le s lévites les villes de refuges etc., etc. ...

La fonction exercée par ces prêtres n'est qu'une copie, qu'une ombre des réalités célestes. Cela correspond à ce qui s'est passé pour Moïse: au moment où il allait construire la tente sacrée, Dieu lui a fait cette recommandation: «Tu veilleras à ce que ton travail soit conforme au modèle que je t'ai montré sur la montagne.» (Hébreux 8:5)           

 Rien a voir avec les abominations qui se perpétrèrent jusqu' a ce que Dieu laissent les ennemis d'Israël les emmener en exil en -587 avant notre ère . 
En ce qui concerne les femmes , elles ont une place importante dans la lignée de Jesus , comme Raab , Ruth deux femmes qui n'étaient pas Israelites  , ce qui démontre que Dieu tient en haute considération ces femmes courageuses et fidèles ne tenant aucun compte de leur origine , ni de leur passé
Dans la Parole de Dieu les disposition que Dieu prend ses alliances sont assimilées à des femmes , c'est ainsi qu'Israël fut assimilée  à une épouse infidèle.
avatar
Gégé2

Messages : 14
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Invité le Jeu 23 Nov - 16:00

Gégé a écrit :

"En ce qui concerne les femmes , elles ont une place importante dans la lignée de Jesus , comme Raab , Ruth deux femmes qui n'étaient pas Israelites  , ce qui démontre que Dieu tient en haute considération ces femmes courageuses et fidèles ne tenant aucun compte de leur origine , ni de leur passé".

Ruth la Moabite (Jordanienne donc) est l'arrière grand-mère du Roi David et donc bel et bien participante de la lignée de Jésus !

Quand-même !

Quelle plus belle démonstration de la haute considération que Dieu porte à celles qui lui sont fidèles -peu importent leur origine ou leur passé- pourrait-on imaginer ?

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Helena le Jeu 23 Nov - 19:24

Bonsoir à tous,

Ruth, Raab, c'est bien mais ça fait bien peu sur 1600 ans...! Sad

J'aurais bien vu quelques reines, prophétesses et apôtresses...!  Very Happy

En tout cas, effectivement la destruction de Jérusalem en -587 (ça me rappelle des débats) a démontré que Dieu retirait son approbation. Par la suite à Babylone, toujours des hommes: Daniel, Nébuchadnezzar, Shadrac, Méshah, Abednego, Belshazzar, Cyrus, Darius... que des mecs...

Helena
avatar
Helena

Messages : 75
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Gégé2 le Ven 24 Nov - 16:30

Bonsoir  Helena ,

Oui , le pourcentage est très modeste , mais , n'est ce pas de la modestie , que sont victimes les femmes ? Embarassed
Pourtant il y eut une femme juge ,  une impératrice ( Esther ) des prophétesses
également des femmes comme Marthe et Marie de Béthanie , Marie de Magdala , ont une renommée plus grande que la majorité des apôtres      , la notoriété, n'étant pas un critère d'approbation , ( ex:  Juda l'Iscariote )
 
Amicalement gg
avatar
Gégé2

Messages : 14
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Admin le Sam 9 Juin - 10:46

.
Comprendre le récit horrible de Juges chapitre 19


♣ Récapitulons le récit du Lévite qui finit par découper sa concubine en 12 morceaux:

Un Lévite originaire des régions montagneuses d’Ephraïm prend un jour pour concubine une femme originaire de Béthléem en Juda.
La concubine lui est infidèle et le quitte
pour retourner chez son père à Bethléhem où elle reste durant 4 mois.
Il vient alors la rejoindre pour la convaincre de revenir avec lui. Il est accompagné de son serviteur et de deux ânes.
Il est bien accueilli dans la maison de son beau-père. Pendant 3 jours, ils mangent, boivent.
Le 4ème jour, le père de la jeune femme insiste pour qu’ils restent un jour de plus, ce qu’ils font.
Ils repartent le 5ème jour.
Le serviteur propose de passer la nuit à Jébus, mais son maître refuse de passer la nuit dans une ville étrangère. Ils vont alors jusqu’à Guibea qui appartient à Benjamin.

A Guibea, personne ne les accueille. Seul un vieux paysan, en rentrant le soir de son travail aux champs et originaire comme lui de la région montagneuse d'Ephraïm les accueille chez lui et leur offre l’hospitalité.

Ils mangent et boivent ensemble.
La nuit, des hommes de la ville encerclent la maison, frappent violemment à la porte et crient au propriétaire de faire sortir l’homme qu’il a accueilli afin de coucher avec lui.
Le vieux paysan demande aux Benjaminites de ne pas commettre d’acte aussi odieux.
En échange, le vieil homme propose aux pervers de Guibea de leur donner sa fille encore vierge et la concubine de son invité afin qu’ils en abusent autant qu’ils veulent.

Le Lévite prend alors sa femme et la fait sortir vers eux. Ils en abusent toute la nuit et ne l’abandonnent qu’au lever du jour.
La femme vient s’écrouler devant la porte de la maison, jusqu’au petit matin. Quand il se lève, son mari lui dit alors « lève-toi, allons-nous en ». Puis il la met sur son âne pour repartir.
Chez lui, il prend un couteau et la coupe en 12 morceaux qu’il envoie dans tous le territoire d’Israël.


♣ Commentaires :

► Le Lévite appartient à la tribu de Lévi, la tribu sacerdotale connue pour défendre le vrai culte.
► La concubine du lévite a commis l’adultère, elle risque la peine capitale.
► Le Lévite refuse de passer la nuit à Jébus, on se rappelle que les Jébusiens font partie des 6 peuples qui doivent être exterminés à cause de leur conduite (Exode 33 :2 : « J'enverrai un ange devant toi et je chasserai les Cananéens, les Amoréens, les Hittites, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens »).
► Mais à Guibea, il se rend compte que les Benjaminites se conduisent tout aussi mal alors qu’ils sont Israélites et connaissent les lois morales du seul vrai Dieu.
►Le vieux paysan est prêt à donner sa propre fille pour sauver l’honneur du Lévite (avec la femme de son invité en effet).
► Le Lévite décide alors de donner sa concubine aux Benjaminites afin qu’ils en abusent, elle en meurt un peu plus tard. Il n’a aucun égard pour elle après l’horreur qu’elle a subie.
► L’attitude du Lévite, laisse à penser qu’il n’avait aucunement l’intention de reprendre une vie de couple normale en allant récupérer sa concubine chez son père (il lui a probablement menti pour qu’elle accepte de le suivre). Il avait certainement l’intention de la livrer à la justice de la Loi, elle aurait été lapidée.
► A Guibea, il se sert de sa concubine pour dénoncer ce qui se passe dans cette ville. Son viol est le témoin de la perversion des Benjaminites.
► A la mort de la jeune femme, il décide de la découper en 12 morceaux qu’il envoie aux différentes tribus d’Israël. Cette action pour le moins choquante a pour but d’avertir les tribus et de déclencher une réaction.
► C’est en effet ce qui se passe. Toutes les tribus se réunissent à Mitspa afin de régler cette affaire terrible et prendre une décision. Ce crime ne restera pas impuni.

Juges 20 : 1-7 : « 1 Tous les Israélites se mirent en marche, depuis Dan jusqu'à Beer-Shéba et jusqu'au pays de Galaad, et l'assemblée se réunit comme un seul homme devant l'Eternel, à Mitspa. 2 Les chefs de tout le peuple et toutes les tribus d'Israël se présentèrent dans l'assemblée du peuple de Dieu. Il y avait là 400'000 fantassins aptes au combat. 3 Les Benjaminites apprirent que les Israélites étaient montés à Mitspa. Les Israélites dirent: «Parlez! Comment ce crime a-t-il été commis?» 4 Alors le Lévite, le mari de la femme qui avait été tuée, prit la parole et dit: «J'étais arrivé, avec ma concubine, à Guibea en Benjamin, pour y passer la nuit. 5 Les habitants de Guibea se sont soulevés contre moi et ont entouré pendant la nuit la maison où je me trouvais. Ils avaient l'intention de me tuer et ils ont violé ma concubine, si bien qu'elle en est morte. 6 J'ai pris ma concubine et je l'ai coupée en morceaux que j'ai envoyés dans tout le territoire de l'héritage d'Israël, car ils ont commis un crime et un acte odieux en Israël. 7 Vous voici tous, Israélites. Tenez conseil et prenez ici une décision!»

On se rend compte que le Lévite a un peu altéré la réalité. Au lieu de dire que les hommes pervers de Guibea voulaient coucher avec lui, il a dit qu’ils voulaient le tuer. Pourquoi ? Il est possible qu’il ait voulu éviter les regards interrogateurs désirant savoir s’il avait été réellement violé ou pas… ?
Il a en tout cas procédé de façon à choquer et à déclencher une réaction de la part de toutes les tribus à l’encontre des Benjaminites.

Juges 20 : 9-13 : « 9Voici maintenant ce que nous ferons à Guibea: nous marcherons contre elle après avoir effectué un tirage au sort. 10 Nous prendrons dans toutes les tribus d'Israël 10 hommes sur 100, 100 sur 1000 et 1000 sur 10'000. Ils iront chercher des vivres pour le peuple afin qu'à leur retour on puisse traiter Guibea en Benjamin comme le mérite l'acte odieux qu'elle a commis en Israël.» 11 Ainsi, tous les hommes d'Israël se rassemblèrent contre cette ville, unis comme un seul homme.
12 Les tribus d'Israël envoyèrent des hommes vers toutes les familles de Benjamin pour dire: «Qu'est-ce donc que ce crime qui s'est commis parmi vous? 13 Livrez-nous maintenant les hommes mauvais qui se trouvent à Guibea, afin que nous les fassions mourir et que nous éliminions le mal du milieu d'Israël.» Mais les Benjaminites ne voulurent pas écouter leurs frères, les Israélites. »


Environ 65 000 hommes meurent au combat. Toutes les femmes benjaminites meurent dans les villes de Benjamin. La tribu de Benjamin a failli disparaître, d’autant plus que « à Mitspa, les hommes d'Israël avaient juré: «Aucun de nous ne donnera sa fille pour femme à un Benjaminite Juges 21 :1 .


♣ Conclusion :

Le récit initialement raconté par l’humoriste Jérémy Ferrari, faisait apparaître des comportements très choquants d’une violence extrême.
En décortiquant les différents éléments, on se rend compte que :

- D’après la Loi, la jeune femme était condamnée à mort ;
- Le Lévite qui refuse de passer la nuit à Jébus, se rend compte que la ville benjaminite de Guibea est tout aussi dépravée et mérite la destruction.
- En leur livrant sa concubine, il obtient la preuve de leur perversité et déclenche une réaction immédiate de la part de toutes les tribus d’Israël qui vont combattre contre les Benjaminites. La tribu de Benjamin a failli disparaître.

Olivier
.


Dernière édition par Admin le Sam 9 Juin - 11:37, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 569
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Helena le Sam 9 Juin - 11:12

.
Bonjour Olivier,

Je n'avais absolument pas pris en compte le contexte avec les Jébusiens faisant partie des 6 villes condamnées à la destruction et les Benjaminites de la ville de Guibea qui n'étaient pas mieux que ces villes remplies de perversité.

Guibéa méritait donc le même sort que ces 6 villes et que Sodome et Gomorrhe (où des hommes avaient aussi entouré la maison de Lot pour coucher avec ses invités).
Le Lévite a fait en sorte que toutes les tribus soient alertées et agissent à l'encontre des Benjaminites.

Si j’ai bien compris, selon cet éclairage plutôt renversant, le Lévite a agi en défenseur du vrai culte ?

Helena
.
avatar
Helena

Messages : 75
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Admin le Sam 9 Juin - 11:32

.
Tout à fait.
► Il a d’abord voulu appliquer la Loi en allant chercher sa concubine infidèle afin qu’elle se fasse lapider.
► Il a refusé de passer la nuit à Jébus car les Jébusiens sont condamnés à disparaître à cause de leur immoralité.
► A Guibea, il se rend compte que la perversité des Benjaminites est comparable aux villes qui doivent être détruites par les Israélites. Il doit faire quelque chose pour arrêter cela. Afin d’alerter les tribus d’Israël, il choque les esprits par l’envoi des 12 morceaux de sa concubine.
► La réaction est vive et immédiate et déclenche une guerre.

Helena a écrit:Cependant, je ne vois pas très bien quelle leçon est à tirer de cela, car il n'y a pas eu de" morale de l'histoire" à la fin du récit. Les méchants ne sont pas" punis". C'est comme si chacun a continué sa petite vie """tranquille""".

Tu comprends maintenant qu’il n’en n’est rien ! Bien au contraire. En mettant en évidence la perversité des Benjaminites, le Lévite déclenche une guerre entre la tribu de Benjamin et les autres tribus d’Israël. La perversité et l'immoralité doivent disparaître du milieu d'Israël. Des dizaines de milliers de personnes meurent. Finalement la tribu de Benjamin a failli être anéantie totalement !

Olivier
.


Dernière édition par Admin le Sam 9 Juin - 14:22, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 569
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Helena le Sam 9 Juin - 14:20

.

Maintenant je comprends la raison de la présence de ce récit dans l'ancien testament: préserver la pureté au sein du peuple d'Israël.
Et j'en perçois le sens.
Même si je me dis que c'étaient d'autres époques, où la Loi mosaïque était appliquée de manière implacable sans l'adapter au contexte et au vécu de la personne... (Je pense à la femme infidèle, pas aux Benjaminites).

Dire que les hommes qui ont entouré la maison du vieil homme étaient des Israélites, ils se conduisaient comme les gens de Sodome et Gomorrhe!

Je reste cependant perplexe voire choquée devant la réaction du vieil homme qui rappelle celle de Lot: un père est prêt à livrer sa fille, encore vierge en plus, à des pervers sexuels et leur dit même: abusez d'elle et faites ce que bon vous semble! Je suis attristée par les paroles de ce père qui ne protège pas sa fille mais qui au contraire propose un marché diabolique qui détruira sa vie à jamais.
Et tout cela à une époque où la virginité avait une importance capitale....!

Helena
.
avatar
Helena

Messages : 75
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par JOEL le Mar 15 Jan - 7:33

Bonjour à tous.
J'ai beaucoup apprécié votre débat qui m'a un peu éclairé sur un récit de la Bible assez sordide.
Ainsi, la femme du LEVITE devait donc être punir de mort pour son infidélité.
Je comprends mieux pourquoi il l'a laissée dehors à se faire séquestrer par des individus.

Cette histoire , choquante tout de même, commence à trouver un peu de sens.

Je vous remercie vivement !!!

Fabrice,alias Joël !!!
avatar
JOEL

Messages : 24
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 42
Localisation : Seine-et-Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Helena le Mar 15 Jan - 18:17

Bonsoir Joël,

Et en fait, je me demande même si ce n'est pas pour cette raison que le beau-père du Lévite insiste autant pour qu'ils restent plus longtemps chez lui. Il craint certainement pour la vie de sa fille qui risque la peine de mort. Il se dit peut-être aussi qu'il ne la reverra plus jamais....?

Juges 19:4-10: "4 Son beau-père, le père de la jeune femme, le retint 3 jours chez lui. Ils mangèrent et burent, et ils passèrent la nuit là.
5 Le quatrième jour, ils se levèrent de bon matin. Le Lévite se préparait à partir, mais le père de la jeune femme dit à son gendre: «Mange un morceau de pain pour prendre des forces. Vous partirez ensuite.» 6 Ils s'assirent donc et ils mangèrent et burent tous deux ensemble. Puis le père de la jeune femme dit au mari: «Décide-toi donc à passer la nuit ici et que ton coeur se réjouisse.» 7 Le mari se préparait à partir, mais, sur l'insistance de son beau-père, il passa encore la nuit là.
8 Le cinquième jour, il se leva de bon matin pour partir. Alors le père de la jeune femme dit: «Prends donc des forces et restez jusqu'au soir.» Et ils mangèrent tous les deux. 9 Le mari se préparait à partir avec sa concubine et son serviteur, mais son beau-père, le père de la jeune femme, lui dit: «Voici que le jour baisse, il se fait tard. Passez donc la nuit ici. C'est déjà le soir. Passe la nuit ici et que ton coeur se réjouisse. Demain vous vous lèverez de bon matin pour vous mettre en route, et tu retourneras dans ta tente.» 10 Le mari ne voulut pas passer la nuit là. Il se leva donc et partit. Il arriva jusque devant Jébus, c'est-à-dire Jérusalem, avec les deux ânes munis de leur selle et avec sa concubine."

Helena
avatar
Helena

Messages : 75
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par JOEL le Mar 15 Jan - 18:37

Pourquoi pas ?
Ça prouve que ce récit peut être troublant, quand même !

Bonne soirée à vous !!!

Fabrice, alias Joël !!!
avatar
JOEL

Messages : 24
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 42
Localisation : Seine-et-Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Admin le Mer 16 Jan - 22:11

Bonsoir à tous

Helena a écrit:Et en fait, je me demande même si ce n'est pas pour cette raison que le beau-père du Lévite insiste autant pour qu'ils restent plus longtemps chez lui. Il craint certainement pour la vie de sa fille qui risque la peine de mort. Il se dit peut-être aussi qu'il ne la reverra plus jamais....?

Si la Bible utilise 7 versets pour parler de l'insistance du père devant sa fille et son gendre pour les garder plus longtemps chez lui, ce n'est pas sans raison.
Evidemment, le père connait la Loi. Il sait qu'une femme adultère est condamnée à la lapidation.

Juges 19: 2: " Sa concubine lui fut infidèle et le quitta pour retourner chez son père à Bethléhem en Juda, où elle resta durant 4 mois."

N'oublions pas également que le mari est un Lévite. Les Lévites sont connus pour défendre énergiquement le culte pur. Lorsque les Israélites avaient adoré le veau d'or, seuls les Lévites se sont rangés du côté de Moïse et ont frappé à l'épée leurs frères idolâtres. C'est aussi pour cela que le Lévite n'a pas voulu passer la nuit à Jébus, les Jébusiens étant connus pour leur immoralité.

Il est évident que l'arrivée du Lévite chez lui avait des raisons d'inquiéter le père de la jeune femme.

Le fait qu'il soit resté insensible devant le sort de sa femme et qu'il ait même pu passer semble-t-il une bonne nuit de repos peut sembler on ne peut plus choquant. Et lorsqu'il la retrouve étendue par terre, agonisant, il ne ressent pas une once de pitié.
De toute évidence, dans son esprit, le sort de sa femme était scellé: elle allait être mise à mort.

La Loi était ainsi, elle était appliquée impitoyablement.

Lorsque le Lévite a vu l'immoralité qui régnait dans Guibea, il échaffaude un plan: se servir de ce qui est arrivé à sa concubine pour déclencher une riposte et lutter contre l'immoralité généralisée qui régnait à Guibéa de Benjamin.

Finalement, nous avons un récit logique construit autour de la lutte impitoyable contre l'immoralité sexuelle.

Olivier
avatar
Admin
Admin

Messages : 569
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par JOEL le Jeu 17 Jan - 7:02

Oui, encore qu'il aurait été préférable que la loi mosaïque aie été plus clémente envers la femme adultère.
Mais bon, ainsi va le Lévitique....On ne peut pas le changer.

Ceci dit, on comprend mieux le changement radical commandé par Jésus-Christ quand il défend la femme adultère.

Il va plus loin que la loi mosaïque.

Au fait, quelle était la punition pour un homme adultère ?

Merci beaucoup

Fabrice, alias Joël


avatar
JOEL

Messages : 24
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 42
Localisation : Seine-et-Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Admin le Jeu 17 Jan - 13:04

La Loi mosaïque était appliquée sans tenir compte du contexte. Les Israélites savaient exactement à quoi s'en tenir au moment où ils enfreignaient les lois de Dieu.
Cela a mis en évidence l'imperfection humaine et la nécessité d'un rédempteur: Jésus-Christ.

Jésus s'est chargé de nos péchés, et désormais la Loi ne serait plus écrite dans des tablettes de pierre mais dans les coeurs. Ce sont nos mobiles les plus profonds qui seront jugés par Dieu. C'est la raison pour laquelle Jésus avait dit que les prostituées devançaient les prêtres et les docteurs de la Loi, orgueilleux et méprisants, sur le chemin vers le Royaume de Dieu.
Ainsi, si nous somme humbles, sincères, si nous exerçons la foi dans le sacrifice rédempteur de Jésus et suivons son exemple, nous sommes sur la voie de la réconciliation avec Dieu.

JOEL a écrit:Au fait, quelle était la punition pour un homme adultère ?

Je sais que cela va encore faire bondir Helena, mais il y a des différences dans la condamnation Hommes/femmes.

Si l'homme couchait avec une femme déjà mariée, les deux coupables étaient lapidés. Pas de différence.

Si l'homme couchait avec une femme célibataire, il devait normalement l'épouser et en faire une autre épouse.
Du fait de l'existence de la polygamie, les hommes pouvaient avoir plusieurs femmes.

»Si un homme séduit une jeune fille vierge qui n'est pas fiancée et couche avec elle, il paiera sa dot et la prendra pour femme." Exode 22:16.

Olivier
avatar
Admin
Admin

Messages : 569
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par JOEL le Jeu 17 Jan - 18:40

D'une certaine façon, il y a donc une justice.

Mais bon, tant mieux que Jésus-Christ aie bousculé les conventions en allant plus loin que la loi mosaïque. Wink

Merci beaucoup !
avatar
JOEL

Messages : 24
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 42
Localisation : Seine-et-Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Helena Hier à 7:52

Olivier a écrit:Je sais que cela va encore faire bondir Helena, mais il y a des différences dans la condamnation Hommes/femmes.

C'est ce qui me perturbe depuis le début, c'est pour cela que parfois j'ai du mal à lire la Bible car je ressens comme une contradiction. Je sais que Dieu est juste et qu'il désire le bonheur de ses créatures et pourtant mon coeur se serre quand je lis certains passages... Alors je ne me sens pas très bien...

Dans le cas de l'histoire du Lévite, il se peut que, lui, avait plusieurs épouses, il a donc plusieurs femmes à sa disposition avec qui il peut avoir des relations sexuelles...

Il se peut que la jeune femme n'ait pas vraiment choisi son conjoint (qui n'a pas l'air très drôle), comme cela se faisait à l'époque, et qu'elle soit tombée amoureuse d'un autre. Peut-être n'a-t-elle couché qu'une seule fois avec lui, peu importe, la sentence est la même.

Une femme ne devait connaître qu'un seul homme au cours de sa vie, un homme autant de femmes qu'il voudrait du moment qu'elles n'appartenaient pas déjà à un autre homme.   Sad  Twisted Evil  Rolling Eyes

Helena
avatar
Helena

Messages : 75
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un humoriste se sert d'un récit horrible

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum