La considération envers la femme et la Bible

Aller en bas

La considération envers la femme et la Bible Empty La considération envers la femme et la Bible

Message par Helena le Mer 8 Nov - 18:53

.
Bonjour à tous

J'aimerais aborder un problème qui me touche particulièrement, c'est la façon dont les religions considèrent les femmes. Tout au long de l'histoire humaine, la femme a été dominée par l'homme, ses souffrances sont multiples. (Emplois longtemps réservés aux hommes, la place de la femme au foyer pour se consacrer exclusivement aux tâches ménagères, le mari dominateur parfois violent, les mariages forcés, des salaires inférieurs pour un même emploi...). Dans de nombreux pays, les femmes se sont battues pour obtenir les mêmes droits que les hommes, et on en est bien loin encore...  Evil or Very Mad

Les écrits religieux en général ont été utilisés pour justifier la position inférieure que l'on a imposée à la femme. Si Dieu et Jésus sont justes et impartiaux, comment voient-ils ces différences entre les hommes et les femmes? La Bible accorde-t-elle suffisamment de respect à la femme?

Helena
Helena
Helena

Messages : 78
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La considération envers la femme et la Bible Empty La considération envers la femme et la Bible

Message par Admin le Sam 11 Nov - 0:52

.
Les femmes ont effectivement vécu de nombreuses souffrances tout au long de l’histoire. Elles ont la plupart du temps été écartées des positions en vue ou à responsabilité que ce soit dans le monde politique, professionnel ou social.
Leur rôle s’est souvent cantonné à la cuisine, au ménage et aux enfants.

Les premières femmes-médecin ont usé de patience avant que les gens veuillent bien leur faire confiance. Les premières femmes responsables d’équipes n’ont certainement pas eu le respect qu’elles méritaient. Il fallait qu’elles travaillent plus qu’un homme pour prouver leurs compétences et obtenir un poste équivalent.

Dès l’origine, Dieu créa l’homme et la femme pour qu’ils se complètent, puissent procréer et puissent vivre heureux en harmonie et dans un respect mutuel.
Lors de la rébellion contre Dieu, il se trouve que c'est Eve qui, la première s'est détournée de son Créateur, peut-être parce qu'elle était plus jeune et plus influençable...
Son mari se détourne de Dieu à son tour  sans en assumer la responsabilité puisqu'il rejette la faute sur sa femme:

Genèse 3:12: " L'homme répondit: «C'est la femme que tu as mise à mes côtés qui m'a donné de ce fruit, et j'en ai mangé.»

Lorsqu'ils sont chassés du paradis qu'ils devaient à l'origine étendre à toute la terre, Dieu annonce une sorte de malédiction:

Genèse 3:16-19: "16 Dieu dit à la femme : Je rendrai tes grossesses très pénibles, et tu mettras tes enfants au monde dans la souffrance. Ton désir se portera vers ton mari, mais lui te dominera. 17 Il dit à Adam : Puisque tu as écouté ta femme et que tu as mangé du fruit de l'arbre dont je t'avais défendu de manger, le sol est maudit à cause de toi. C'est avec beaucoup de peine que tu en tireras ta nourriture tout au long de ta vie. 18 Il te produira des épines et des chardons. Et tu mangeras des produits du sol. 19 Oui, tu en tireras ton pain à la sueur de ton front jusqu'à ce que tu retournes au sol dont tu as été tiré, car tu es poussière et tu retourneras à la poussière."

La vie serait désormais difficile à la fois pour les hommes et pour les femmes.
L'homme devrait travailler dur pour nourrir sa famille, la femme souffrirait en mettant ses enfants au monde et serait dominée par son mari.

Est-ce que cela signifie que si la femme a été victime d'injustices et de maltraitances tout au long de l'histoire c'est en raison de la condamnation divine prononcée contre Eve et ses descendantes?


En aucun cas! La maltraitance à l'encontre des femmes n'a jamais été voulue par Dieu. Bien au contraire, le Créateur a demandé à l'homme d'aimer sa femme comme lui-même, d'en prendre soin et de subvenir à ses besoins.
Les paroles terribles prononcées par Dieu au jardin d'Eden sont davantage une prédiction, une prophétie qu'un mauvais sort jeté à leur encontre.

Lorsque les premiers humains se sont détournés de Dieu, ils se sont aussi détournés de sa protection et de sa bénédiction. C'est ainsi que leur corps serait soumis à la maladie et aux souffrances qui l'accompagnent, l'accouchement serait soumis aux contractions douloureuses et aux complications, les corps finiraient par connaître la vieillesse et la mort car éloignés de la source de la vie: Dieu, enfin le sol de la terre lui-même nécessiterait beaucoup plus d'efforts pour devenir fertile.

Mais pourquoi Dieu a-t-il dit que la femme serait dominée par l'homme?

Dieu savait qu'en se détournant de lui, les humains connaîtraient la maladie, la vieillesse, la mort. Ils seraient imparfaits et manifesteraient des tendances égoïstes et perverses.
Le manque de considération envers la femme est une conséquence directe de l'imperfection, tout comme la maltraitance en général que ce soit envers des hommes ou des femmes.

Rapidement, l’homme ayant une force physique supérieure, il s’en servit pour imposer ses décisions. Il n’était pas rare, et malheureusement c’est encore le cas aujourd’hui, que la femme soit battue par son mari et qu’il la force à assouvir ses désirs.
Ce sont aussi les hommes qui ont mis en place des lois et des coutumes qui maintenaient (et maintiennent encore) les femmes dans la soumission.

Si l'oppression de la femme est uniquement le fait des humains imparfaits qui cherchent à dominer et à tirer profit des autres, pourquoi dans la Bible, elle-même, Dieu semble attribuer davantage d'autorité à l'homme?
Certains versets ne demandent-ils pas à la femme de se soumettre à son mari et ne disent-ils pas que le mari est le chef de sa femme?


Dans plusieurs textes de la Bible, l'homme semble se placer au-dessus de la femme.
Il n'en n'est rien. L'homme n'est pas supérieur à la femme et il ne mérite pas plus la vie éternelle que la femme.
Par ailleurs le mot "chef" employé dans la Bible ne signifie pas "patron, boss", celui qui commande aux autres pour qu'ils obéissent à ses ordres et fassent le travail demandé.

Dans la Bible, la plupart des évènements ont deux sens, un sens immédiat et un sens symbolique. C'est exactement le cas ici.

Dans la Bible la femme symbolique est toujours associée à une organisation. Pourquoi? Tout comme la femme met au monde les descendants d'un homme, une organisation rassemble tous ceux font partie d'un groupe uni dans une même idéologie sous la direction d'un organisateur.

Ainsi, Dieu a une épouse spirituelle: l'ensemble des créatures qui lui sont fidèles.
Jésus a aussi une épouse spirituelle: les membres constituant son Royaume.
(Nous reviendrons plus tard sur ces notions de façon beaucoup plus approfondie).

C'est ainsi que l'homme est supposé suivre l'exemple de Jésus au sein de sa famille.
Ephésiens 5:23, 25: "Le mari est chef de la femme, comme le Christ est le chef de l'Eglise qui est son corps et dont il est le sauveur. Maris aimez votre femme comme Christ a aimé l'Eglise. Il s'est donné lui-même pour elle."

Dieu a confié au mari la responsabilité de prendre soin de sa famille et d'assumer les décisions qu'il prendra avant tout pour le bien de sa femme et ses enfants. Il doit subvenir aux besoins matériels, affectifs et spirituels de sa famille et la protéger. En retour il compte sur le soutien de sa femme et ses enfants. Son épouse est d'ailleurs très souvent de très bon conseil!

L'homme doit suivre l'exemple de Jésus dans sa vie de tous les jours. « 28 Car le Fils de l'homme n'est pas venu pour se faire servir, mais pour servir lui-même et donner sa vie en rançon pour beaucoup.» – Mathieu 20 : 28

Un mari responsable, manifestant intelligence, sens pratique, travailleur, plein d'amour et d'empathie, n'aura jamais besoin d'imposer par la force et la violence son autorité. "Le respect se gagne, ne s'impose pas".
L'homme qui a recours à l'humiliation, aux cris, à la violence, aux menaces.... démontre de la faiblesse et de la lâcheté. Il n'est pas digne de porter le titre d'époux ou de père. Il déshonore Dieu et Jésus qu'il est supposé imiter.

Contrairement à ce qu'on pourrait attendre d'un chef (d'entreprise, de tribu...), le mari est au service de sa femme et de ses enfants, il doit prendre soin d'eux, veiller à ce qu'ils ne manquent de rien, il doit être prêt à faire des sacrifices, voire à se sacrifier s'il le fallait, pour sa famille.

En ce qui concerne les textes concernant les femmes, on peut soulever une question très importante: Quelle importance Dieu accorde-t-il aux femmes?

Dans la Bible, les généalogies ne contiennent que les noms des descendants mâles et ignorent presque complètement les filles. Pour quelle raison?

L'homme était considéré comme le responsable de famille, celui à qui Dieu demanderait des comptes. Il devait subvenir aux besoins de sa femme, la défendre et lui donner des enfants. Fils de Jacob, fils d'Isaac, fils d'Abraham... pourrait correspondre à la transmission d'un nom, comme c'est encore le cas dans la plupart des sociétés aujourd'hui.

Par ailleurs, dans l'ancien testament, les Hébreux étaient une société patriarcale dans laquelle le père de famille exerçait son pouvoir sur un clan familial relativement étendu comprenant les enfants, les belles-filles, les petits-enfants, les serviteurs...

Le père de famille, le patriarche, était très respecté. Avant de mourir, il transmettait "son titre" et une grande partie de ses biens à son fils aîné afin qu'il perpétue le clan.
Dans la lignée menant à Jésus, le droit d'aînesse comprenait aussi le privilège d'être l'ancêtre de Jésus-Christ.

C'est la raison pour laquelle la liste des noms cités dans la généalogie de Jésus correspond aux fils premiers-nés qui ont donc bénéficié du droit d'aînesse (sauf s'il a été déshérité à cause d'une mauvaise conduite comme Ruben, Siméon et Lévi, les 3 premiers fils de Jacob).

Je reviendrai plus tard sur la Loi mosaïque elle-même afin de la détailler et d'expliquer les lois s'appliquant spécifiquement aux femmes.

A l'époque de Jésus, on se rend compte que les femmes recevaient peu de considération car les disciples étaient étonnés que Jésus discute avec une femme.
En effet, Jésus-Christ lui-même discutait avec une femme, qui en plus n’était même pas Israélite (elle était Samaritaine) et vivait en concubinage, afin de révéler pour la première fois qu'il était le messie!
Quand Marie-Madeleine est venue vers lui, il ne l’a pas rejetée. Bien au contraire, il lui dit « Viens ma fille, tes fautes te sont pardonnées».
Jésus avait un immense respect pour les femmes, il n’avait pas honte de leur parler en public, il ne tenait pas compte de leurs péchés, mais il les réconfortait et savait toucher leur cœur.
Il agissait de même avec les enfants qu’on avait l’habitude de chasser pour qu’ils aillent jouer ailleurs… Jésus dit « laissez venir à moi les petits enfants».

Quand Jésus a ressuscité, les premières personnes à voir les anges dans le tombeau étaient des femmes. Et la première femme à voir Jésus ressuscité était encore une femme : Marie Madeleine.
Pourquoi les apôtres de Jésus n’étaient-ils que des hommes alors ? Jésus nous dit qu’il n’avait même pas où poser la tête. Une femme, dans les conditions de l’époque, n’aurait pas pu se joindre au groupe…(Matthieu 8 : 19. Et un scribe s’approchant, lui dit, Maître, je te suivrai où que tu ailles. 20 Jésus lui dit, Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des demeures; mais le Fils de l’homme n’a pas où reposer sa tête.)

Ainsi donc, comme tu peux le constater Helena, Jésus, notre modèle parfait avait beaucoup de considération envers les femmes. Nous devons, nous les hommes, suivre son exemple, nous nous enrichirons énormément de ce partage sans préjugé.

Olivier   flower
.


Dernière édition par Admin le Ven 8 Juin - 12:36, édité 17 fois
Admin
Admin
Admin

Messages : 817
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

La considération envers la femme et la Bible Empty Re: La considération envers la femme et la Bible

Message par Helena le Dim 12 Nov - 17:44

Bonsoir Olivier
Merci pour ta réponse qui met en évidence ton objectivité et l'amour incomparable de Jésus !
On ne peut que se sentir attiré par quelqu'un comme lui! Cependant, je crois savoir que l'apôtre Paul avait une tendance misogyne et avait décrété que les femmes devaient se taire dans les congrégations, et que l'homme était le chef de la femme...
Cela me gêne un peu, et j'ai vu beaucoup trop de femmes soumises et de maris dominateurs qui se disent chrétiens...
Amitiés
Helena
Helena
Helena

Messages : 78
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La considération envers la femme et la Bible Empty Re: La considération envers la femme et la Bible

Message par Giova le Lun 13 Nov - 20:55

Bonsoir Helena

Il est bien vrai que l'homme est le chef de la femme, néanmoins elle n'en est pas son ésclave. De même que l'homme est le chef de la femme, Dieu est le chef de Christ ( 1Cor11:3 ). Il est clair ici qu'il est question de l'amour et non d'esclavagisme.

De même l'homme doit aimé ça femme réciproquement ,et se donné pour elle.
Giova
Giova

Messages : 6
Date d'inscription : 29/10/2017
Age : 35
Localisation : Liège, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://Www.egliseduchristprimitive.be

Revenir en haut Aller en bas

La considération envers la femme et la Bible Empty Re: La considération envers la femme et la Bible

Message par Gégé2 le Lun 13 Nov - 23:29

Bonsoir Helena ,
Je suis nouveau sur ce forum , chrétien sans étiquette  , ceci dit , pour répondre à ce qui te tien à cœur sans la bible la femme n'est pas sous estimée , elle est le complément  de l'homme duquel elle a été tirée , Paul rappela ce fait quand il écrit :
   les maris doivent aimer leur femme : comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime soi-même. (Ephésiens5 :28)

Il donne également la mesure de cette amour, le comparant à l"amour que Christ manifesta envers " l' ekklésia"  
Quant à vous, maris, que chacun de vous aime sa femme comme le Christ a aimé l’Eglise: il a donné sa vie pour elle (Ephésiens 5:25)           
 Pierre donne également le bon point de vue 

Vous de même, maris, vivez chacun avec votre femme en reconnaissant que les femmes sont des êtres plus faibles. Honorez-les comme cohéritières de la grâce de la vie, afin que rien ne fasse obstacle à vos prières. (1 Pierre 3:7)           
 Dans les temps bibliques anciens de femmes occupèrent des positions importante  , le livre des proverbe 30 donne une un un aperçût  de la liberté de la femme vertueuse 
Sincèrement  gg
Gégé2
Gégé2

Messages : 14
Date d'inscription : 10/11/2017
Localisation : grand est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La considération envers la femme et la Bible Empty Re: La considération envers la femme et la Bible

Message par Helena le Mar 14 Nov - 21:43

Merci pour vos commentaires, Gégé et Giova,

Certains versets de la Bible me rappellent de mauvais souvenirs et je supporte mal certaines expressions comme "chef de la femme" - "que la femme se taise" "la femme doit rendre son dû à son son mari" - Twisted Evil
ce sont des paroles qui ne me manquent vraiment pas depuis que j'ai quitté mon ancien groupe religieux (je me considère aussi comme une chrétienne sans étiquette).

Je tiens à la liberté d'être moi-même, de m'exprimer. Je mérite le respect, personne n'a le droit d'utiliser les versets de la Bible pour me rabaisser et m'humilier.

Gégé, merci de me rappeler d'autres paroles beaucoup plus positives que j'avais aussi un peu oubliées: le fait que les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps, jusqu'à être prêts à donner leur vie pour elle... Honnêtement, je n'imagine pas ceux qui maintiennent leur femme dans la soumission servile aller jusque là...

Amitiés

Helena
Helena
Helena

Messages : 78
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La considération envers la femme et la Bible Empty La considération envers la femme et la Bible

Message par Admin le Ven 17 Nov - 20:01

.
Bonjour Helena

Celui qui se sert des Saintes Ecritures par orgueil ou pour imposer son pouvoir va à l'encontre de l'enseignement du Christ. Celui qui utilise la Bible pour rabaisser, humilier son épouse, la forcer à faire quelque chose qu'elle n'a pas envie de faire, juste pour son plaisir égoïste, va devoir rendre des comptes à Dieu car il jette l'opprobre sur son nom et sa Parole.

Les femmes sont nos mères, nos sœurs, nos cousines, nos amies, nos camarades de classe, nos collègues de travail… Hommes et femmes sont unis et liés de manière interdépendante.
Les qualités féminines et masculines s’équilibrent parfaitement. Au sein d’un couple, la femme va apporter ce qui manque à l’homme, il peut s’agir de l’intuition, la douceur, la finesse, la séduction, le charme, une sensibilité et une perception différente des évènements…

De façon générale, c’est la femme qui gère de multiples responsabilités familiales : elle organise les tâches domestiques (les hommes ont encore beaucoup d’efforts à faire là-dessus !! Oui, je le pense vraiment…), elle gère les achats et la confection des repas qui font la joie de toute la famille, elle s’occupe des devoirs des enfants… De matin au soir, une femme prend bien peu de temps pour se poser, et pour elle-même. Et tout cela, se fait bien entendu après une journée de travail, qui peut être tout aussi difficile que celle d’un homme… ! En effet, la plupart des femmes occupent un emploi qui leur permet d’avoir une vie sociale et de gagner leur propre salaire, ce qui n’était pas forcément le cas de nos grand-mères.
Le livre des Proverbes dépeint la journée d’une femme à la fois courageuse, organisée, pleine de sagesse et intelligente en Proverbes 31 : 10-31. Bien souvent nous oublions de remercier nos épouses, nos mères… ! Cela leur fait pourtant tellement plaisir!

Par ailleurs, une mère va plus rapidement s’apercevoir que son enfant a un souci, elle ressent les émotions au plus profond d’elle-même. (C’est Sarah, l’épouse d’Abraham qui s’était aperçue que son fils était harcelé par son demi-frère). C’est souvent à la maman qu’un enfant se confie plus facilement et lui fera part de ses préoccupations.
Le regard et les paroles d’une épouse, d’une mère sont un puissant encouragement, souvent bien plus important qu’on ne le croie…. Les enfants se construisent dans le regard positif et les conseils avisés des parents. Un mari puise du courage et de l’endurance lorsque sa femme lui fait confiance et admire ses qualités.

On peut encore ajouter que nous autres, les hommes aurions bien du mal à supporter la douleur d’un accouchement. L’endurance de la femme est remarquable.
Voyons au-delà de l’aspect physique, quel que soit son âge, la femme mérite le respect et l’admiration de notre part.

Un homme qui utiliserait sa force physique contre son épouse et ses enfants, et même les animaux, afin de les brutaliser ferait preuve d’une grande lâcheté.
« Un grand homme montre sa grandeur dans la manière dont il traite les petites gens. » (Carlyle)

Cela rejoint 1Pierre 3 :7 : « Honorez vos femmes comme cohéritières de la grâce de la vie, afin que rien ne fasse obstacle à vos prières. » Un homme qui ne prendrait pas soin de sa femme risque de dire des prières qui ne seront pas écoutées par Dieu.

Mais alors pourquoi l’apôtre Paul dit-il en 1 Corinthiens 14 :34 : « Que les femmes qui sont parmi vous se taisent dans les Eglises; car il ne leur est point permis de parler, mais [elles doivent] être soumises, comme aussi la Loi le dit. » ?
L’apôtre Paul dit bien : "dans les Eglises", pas dans les maisons. L’expression « se taisent » ne signifie pas que les femmes doivent être muettes, mais plutôt qu’elles n’ont pas la responsabilité de l’enseignement. Pourquoi les femmes ne pourraient-elles pas enseigner dans les Eglises ?
Dieu a mis sur les épaules des maris une lourde responsabilité : la responsabilité du bien-être physique, mental, émotionnel et spirituel de la famille. Il est à l’image de Christ pour son Eglise qu’il entoure avec soin et un amour inconditionnel. De même dans les Eglises, c’est l’homme qui est à l’image de Christ et qui a la responsabilité d’enseigner l’assemblée (par des sermons, des discours, des commentaires bibliques). Cela ne signifie pas que les femmes ne peuvent absolument rien dire et elles peuvent très bien être invitées à lire un passage des Ecritures ou à faire un commentaire lors d’échanges entre chrétiens.  

Selon la théocratie, la femme est soumise à son mari, tout comme l’Eglise est soumise au Christ. Ephésiens 5 :22-24 : « 22 Femmes, [soumettez-vous] à votre mari comme au Seigneur, 23 car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Eglise qui est son corps et dont il est le Sauveur. 24 Mais tout comme l'Eglise se soumet à Christ, que les femmes aussi se soumettent en tout à leur mari. »

Le mot « chef » ne doit pas être pris au sens « chef d’entreprise » ou « chef d’usine » ou « chef d’équipe » ou « patron » ou « boss»… Il ne s’agit pas de quelqu’un qui donne des ordres et d’un autre qui obéit. L’exemple de « chef » que doit suivre le mari est celui de Jésus !

Comment a agi Jésus-Christ en tant que « chef » ? Il a enseigné en s'adaptant à son auditoire pour toucher les cœurs, il a nourri les foules, il a parlé de manière respectueuse aux femmes et aux enfants, il a enseigné l’humilité en lavant les pieds de ses disciples, il a guéri des malades, il aidé les défavorisés et les plus faibles, il était ému de pitié devant la souffrance, il n’a jamais cherché sa gloire personnelle, il s’est privé de confort et de repos pour accomplir sa mission, il a accepté d’être jugé et condamné, il a souffert horriblement et donné sa vie en sacrifice…

Paul donne ainsi un modèle très fort à l'amour d'un mari, " comme le Christ a aimé l'Eglise "
• L’amour de Jésus-Christ est inconditionnel : il ne fixe pas de conditions, il aime quelle que soit la personne.
• L’Amour de Jésus est plein d’empathie, de compréhension, de compassion, il tient compte des souffrances, des émotions, des difficultés de la personne. Les maris aiment leur femme dans les moments aisés, comme dans les moments difficiles. Attention à ne pas négliger les problèmes ou à critiquer sa femme. Colossiens 3:19 : « Maris, que chacun aime sa femme et ne s'aigrisse pas contre elle. »
• L’Amour du Christ est désintéressé : il n’est pas calculé pour obtenir quelque chose en retour, ni une quelconque gloire personnelle.
• L’Amour de Jésus est infini : il n’a pas prévu une durée limitée.
• Son Amour est intense : il s’adapte à chacun, il prend soin des plus faibles, il est empreint de respect et de considération. Il est patient et ne cède pas la place à l’irritation.
• Son Amour endure les épreuves : il est prêt à subir des privations et il va jusqu’au don de sa propre vie. « C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup » (Matthieu 20:28).

Voici ce que Paul ajoute ensuite, en Ephésiens 5.25-33 :
"25 Maris, que chacun aime sa femme, comme Christ a aimé l'Eglise, et s'est livré lui-même pour elle, (…) 28 C'est ainsi que le mari doit aimer sa femme comme son propre corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. 29 Car jamais personne n'a haï sa propre chair, mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l'Eglise, 30 parce que nous sommes membres de son corps. 31 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. 32 Ce mystère est grand ; je dis cela par rapport à Christ et à l'Eglise. 33 Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari.
"

A plusieurs reprises, il est commandé aux maris d’aimer leur femme, l’importance de l’amour du mari est bien soulignée. Il ne s'agit pas d'aimer une fois, mais constamment.

Voici quelques domaines dans lesquels les maris peuvent exercer leur amour :
• L’écoute, les paroles d'encouragement et les compliments, avec le sourire ! ;
• L’aide apportée pour réaliser quelque chose ou surmonter un problème ;
• Les cadeaux, les marques d’attention, les surprises ;
• Les moments de qualité caractérisés par l’échange, la complicité, le rire, le partage, une passion commune ;
• L’attirance physique et la tendresse.

Ainsi, aimer sa femme, c'est se faire du bien. Parce qu'une épouse aimée aimera en retour.

Allez, encore deux, trois petits conseils supplémentaires pour tous les maris :
- Occupez-vous des enfants de temps en temps pour que votre épouse ait un peu de temps pour elle, ce sera l’occasion de construire des liens avec eux!
- Prenez le temps d’écouter votre épouse -sans forcément lui trouver des solutions mathématiques- elle a besoin de parler et de se sentir comprise.
- Complimentez-la, exprimer votre appréciation pour ce qu’elle a fait.
- Faites des choses à deux (un restaurant, une balade, le jardinage, du badmington…).   Smile

Olivier
.


Dernière édition par Admin le Jeu 7 Juin - 12:05, édité 2 fois
Admin
Admin
Admin

Messages : 817
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

La considération envers la femme et la Bible Empty La considération envers la femme et la Bible

Message par Denys le Mar 6 Mar - 14:31

Bonjour Héléna .

En effet ce n'est pas une chose qui, à l'origine, ne devait se faire quant à l'autorité marital. La religion a en effet biaisé le rôle de la femme et c'est peu dire . Cependant, la BIble est claire quant à son rôle .

Étant donné que l'homme fut créer avant la femme, pour l'Éternel c'etait une chose normal que le mari soit le chef de la famille . Ge 2:24 , Ps 128:3 , Pr 5:18 et j'en passe...Par contre, le mari ne devait pas se rendre matamore vis-à-vie de sa femme car elle est son complément . Complément veut dire entre autre ' son aide, sa tendre moitié , celle qui doit l'aider , l'épauler à prendre des décision et j'en passe . ' mais au final, c'est l'homme ( le chef de famille ) qui doit prendre la décision finale dans le ménage et là je ne parle pas du phénomène de mono-parentalité...

La Bible est encore claire quant au rôle de la femme dans l'église Paul surtout l'a bien spécifié .

1-  1 Co 11:3 ,  1 Co 11:10 ,  1 Co 14:34 , Éphésiens 5:22 à 27 ,

2- 1Tm 2:11 à 15 . Et y en a bien d'autres

En principe, si une femme fait tout cela comme Paul le suggère, son mari ne peut faire autrement que de l'aimer, la chérir en en prendre soin toute sa vie. il ne doit pas dévier de ses responsabilités. la femme y comprit .. Mon épouse m'est soumise et elle n'a , à ce jour, jamais dit quoi que ce soit à propose de tout cela que j'ai écrit .

Je ne dis pas que nous n'avons pas des bas, mais on parvient aisément à discuter dans le calme et l'on ouvre la Bible qui elle, ne se trompe pas et on sait se dire ' excuse-moi de.... ' Y a pas de gêne à y avoir. et la vie reprend son cours normal et on ne revient jamais sur le passé. Cependant, n'allez pas croire qu'on est parfait . Par contre, elle m'a toujours dit, " je ne te changerai jamais de ma vie pour un autre.. "et moi c'est la même chose vis-à-vie d'elle.. Comme quoi suivre les vrais principes bibliques fait des merveilles sur les gens, les change radicalement quand les gens se mettent à la pratiquer dans leur vie..

Denys
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La considération envers la femme et la Bible Empty La considération envers la femme et la Bible

Message par Helena le Mar 6 Mar - 19:23

Bonsoir Denys,

Denys a écrit:Mon épouse m'est soumise et elle n'a , à ce jour, jamais dit quoi que ce soit à propose de tout cela que j'ai écrit .

Et toi, est-ce que tu dis quelque chose sur ce que ton épouse écrit, ou écrirait...? Et si elle écrivait quelque chose qui n'allait pas dans ton sens, est-ce que tu lui imposerait ta façon de voir à toi ?

Denys a écrit:elle est son complément ,' son aide , celle qui doit l'aider , l'épauler à prendre des décision et j'en passe .

Dans ce que je lis tout semble être centré sur le mari, ce qu'il a décidé LUI.
La femme n'a-t-elle pas aussi des aspirations, des rêves, des passions, des passe-temps, des projets.... bien à ELLE?

Denys a écrit:Étant donné que l'homme fut créer avant la femme, pour l'Éternel c'etait une chose normal que le mari soit le chef de la famille .
Donc, si une épouse est née avant son mari, c'est elle la chef... Laughing

Ton post me donne une sensation d'étouffement...

Je suis très triste de le dire, mais des hommes se servent de la Bible pour rabaisser les femmes.
C'est comme s'ils faisaient du mal aux personnes qu'ils devaient le plus protéger et cela au nom de Dieu.

Enfin, les versets utilisés pour rappeler à la femme quelle doit se taire et obéir, je les ai tellement entendus quand j'allais à mes anciennes réunions, que leur souvenir suffit pour que je n'y remette plus les pieds.

Entendre des discours dans lesquelles les femmes sont encouragées à être bien obéissantes, Sara étant citée en exemple car elle appelait son mari "seigneur" (alors que c'était son demi-frère)... D'ailleurs, en parlant de Sara, je n'ai jamais entendu aux réunions le récit de son séjour chez le pharaon lorsque Abraham, par peur, la laisse dans le lit du souverain et bénéficie en échange de nombreuses provisions... Et très peu, le verset dans lequel Dieu demande à Abraham d'écouter sa femme qui pourtant lui demande quelque chose de difficile: se séparer de son fils aîné.

Entendre le frère du haut du pupitre citer en exemple la pauvre soeur soumise qui s'est fait battre pendant 20 ans par son mari avant que celui-ci ne change....! Facile pour lui, il n'a aucune idée de ce que peut être la vie d'une femme battue!!  Evil or Very Mad

Enfin, assister à une étude de livre où le seul homme disponible qui est italien (je n'ai rien contre les italiens) et qui s'exprime de manière incompréhensible fait la lecture pendant 1 heure car une femme n'aurait pas le droit de lire un texte rédigé par des hommes....?
Pourquoi?? Alors que n'importe laquelle aurait merveilleusement lu les paragraphes étudiés....
Où est la logique?  Rolling Eyes

Helena
.
Helena
Helena

Messages : 78
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La considération envers la femme et la Bible Empty Re: La considération envers la femme et la Bible

Message par Admin le Jeu 7 Juin - 12:03

.
Bonjour à tous,

Ce que ressent Helena est malheureusement ressenti par beaucoup de chrétiennes dont les maris leur rabâchent régulièrement qu'elles doivent être soumises, obéissantes, leur "rendre leur dû" (ce qui signifie coucher avec eux)...

On pourrait rappeler à ces messieurs d'autres versets qu'ils semblent occulter complètement:

Matthieu 20: 28: "Car le Fils de l'homme n'est pas venu pour se faire servir, mais pour servir lui-même et donner sa vie en rançon pour beaucoup".

Ephésiens 5:25: " Quant à vous, maris, que chacun de vous aime sa femme comme le Christ a aimé l'Eglise : il a donné sa vie pour elle"

Matthieu 23: 10-12: "10 Ne vous faites pas non plus appeler chefs, car un seul est votre Chef : le Christ. 11 Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. 12 Car celui qui s'élève sera abaissé ; et celui qui s'abaisse lui-même sera élevé."

Jean 13: 13-15: " 13 Vous m'appelez Maître et Seigneur et vous avez raison, car je le suis.
14 Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous devez, vous aussi, vous laver les pieds les uns aux autres. 15 Je viens de vous donner un exemple, pour qu'à votre tour vous agissiez comme j'ai agi envers vous.
"


L'homme digne de ce nom qui assume ses responsabilités pour le bien de toute la famille n'a pas besoin de rappeler constamment des versets bibliques qui, à la longue, peuvent décourager son épouse en la culpabilisant et en associant la Bible, donc Dieu à un sentiment d'oppression et d'humiliation.

Le mari doit gagner le respect de sa femme par ses qualités, ses propres compétences et ses efforts sincères.

Denys a écrit:En principe, si une femme fait tout cela comme Paul le suggère, son mari ne peut faire autrement que de l'aimer, la chérir en en prendre soin toute sa vie.

Dans ta phrase Denys, on pourrait penser que l'amour du mari envers sa femme est conditionnel :
« Ma femme me respecte, m'aide et me soutient dans mes décisions, donc elle mérite mon amour ».

Tout comme Jésus, notre amour doit être inconditionnel. Nous aimons notre femme, c'est comme cela.
Et, parce qu'elle se sent aimée, tout naturellement elle va d'elle-même collaborer de bon cœur aux projets qui auront été décidés ensemble. Si l'un ne se sent pas dominé par rapport à l'autre, si chaque décision se fait en pensant à l'autre, les tensions laissent la place à un respect mutuel.

Olivier
.
Admin
Admin
Admin

Messages : 817
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

La considération envers la femme et la Bible Empty Re: La considération envers la femme et la Bible

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum