L'énergie à travers l'histoire de l'humanité

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

L'énergie à travers l'histoire de l'humanité

Message par Helena le Mer 14 Mar - 0:05

.
L'énergie à travers l'histoire de l'humanité


L'énergie, c'est le mouvement, la lumière, la chaleur, le travail...
Différentes sources d'énergie ont été utilisées à travers l'histoire.

sunny  Les premiers hommes utilisent leurs muscles pour se déplacer, chasser, construire des abris, fabriquer des objets... C'est la force musculaire qui tire son énergie des aliments.

Les hommes préhistoriques comprennent qu'il est possible d'utiliser du bois pour faire du feu. Désormais, ils peuvent se chauffer, s'éclairer dans l'obscurité, faire cuire leur nourriture et éloigner les bêtes dangereuses.

_______________

Puis l'homme commence à cultiver la terre et domestique les animaux pour utiliser le muscle animal qui va lui rendre bien des services !

Environ 3000 ans av J-C, les premiers bateaux à voile sont construits. Ils permettent les déplacements grâce au vent. C'est l'énergie éolienne.


Le moulin à eau fait son apparition vers 2000 av J-C. C'est le mouvement de l'eau qui permet de moudre les grains pour en faire de la farine. C'est l'énergie hydraulique.


Vers 200 av J-C apparaissent les premiers moulins à vent. C'est l'énergie éolienne.

Et malheureusement, l'esclavage fournissant une main d'oeuvre gratuite ou à moindre coût a existé depuis le début de l'Antiquité. Il est mentionné dans les premières traces écrites, comme le code de Hammurabi (1750 av J-C).
La traite négrière qui a duré 300 ans, du16ème au 19ème siècle, est la base du commerce triangulaire entre l'Europe, l'Afrique et l'Amérique. Au total, plus de 12 millions d'Africains ont traversé l'océan Atlantique dans des conditions abominables pour s'épuiser au travail dans les plantations sous les coups de fouet !

_______________

Nous verrons, à la fin de cet article comment les sources d'énergie ont révolutionné le monde à partir du XIXème siècle.

sunny Quelles sources d'énergie ont été utilisées par le peuple d'Israël ?

Au cours de l'histoire biblique, ce sont ces différentes formes d'énergie qui sont utilisées.

Quand les Israélites arrivent en terre promise, ils découvrent des terres riches en arbres fruitiers, en céréales, en minerai...

Deutéronome 8 : 7- 9 : « 7 En effet, l'Eternel, ton Dieu, va te faire entrer dans un bon pays. C'est un pays de cours d'eau, de sources et de lacs qui jaillissent dans les vallées et dans les montagnes; 8 un pays de blé, d'orge, de vignes, de figuiers et de grenadiers; un pays d'oliviers et de miel; 9 un pays où tu mangeras du pain avec abondance, où tu ne manqueras de rien; un pays dont les pierres sont du fer et où tu pourras extraire le cuivre des montagnes. »

____

Nous voyons ici que les Israélites vont, avec la force de leurs muscles et celle de leurs animaux domestiques, cultiver le blé, l'orge, les vignes, les oliviers et plusieurs arbres fruitiers. Ils pourront aussi extraire de la terre du fer et du cuivre afin de réaliser de nombreux objets.

Pour vanner le grain, il fallait le jeter en l’air afin que le vent emporte la bale. On peut dire qu'il s'agissait d'énergie éolienne !

Cependant, ils ne devaient pas épuiser la terre. La 7ème année était une année de jachère, la terre se reposait et donnait l'occasion aux pauvres et aux bêtes des champs de se nourrir de ce qui restait ou de ce qui continuerait à pousser.  

Exode 23 : 10-11 : « 10 Pendant 6 ans, tu ensemenceras la terre et tu en récolteras le produit. 11 Mais la septième année, tu lui donneras du répit et tu la laisseras en repos. Les pauvres de ton peuple en jouiront et les bêtes des champs mangeront ce qui restera. Tu feras de même pour ta vigne et pour tes oliviers.»
Les Israélites cultivaient les terres pendant 6 années et ils devaient ensuite la laisser se reposer la 7ème année. Les pauvres et les bêtes des champs pouvaient alors manger ce qui restait.

Les Israélites eux-mêmes ne devaient pas s'épuiser au travail,  ni épuiser les animaux, ni les serviteurs qui travaillaient pour eux. Tous avaient droit à du repos. Après 6 jours de travail, le 7ème était un jour de repos où il était interdit de travailler.
Exode 23 : 12 : « Pendant 6 jours, tu feras ton travail, mais le septième jour, tu te reposeras afin que ton bœuf et ton âne aient du repos, afin que le fils de ton esclave et l'étranger reprennent leur souffle. »

Les ânes, les mulets, les chameaux, les bœufs... servaient fréquemment de bêtes de somme.


1 chroniques 12 : 40, 41 : « 40 Ils restèrent là trois jours avec David, mangeant et buvant, car leurs frères leur avaient préparé des vivres. 41 Que ce soit du voisinage ou jusqu'à Issacar, Zabulon et Nephthali, on apportait de la nourriture sur des ânes, sur des chameaux, sur des mulets et sur des boeufs: des plats à base de farine, des gâteaux aux figues sèches et aux raisins secs, du vin, de l'huile, des boeufs et des brebis en abondance, car Israël était dans la joie. »

Les Israélites devaient prendre soin des animaux domestiques.
“ Le juste s’occupe de l’âme de son animal domestique, dit la Bible, mais les miséricordes des méchants sont cruelles. ” - Proverbes 12:10.

Il fallait tenir compte de la force des bêtes utilisées pour le travail des champs et utiliser deux animaux de force équivalente pour ne pas imposer à l'âne une trop grande charge de travail.
Deutéronome 22 :10 : « Tu ne laboureras pas avec un bœuf  et un âne attelés ensemble ».

Il ne fallait pas priver de nourriture les animaux en plein travail.
Deutéronome 25 : 4 : « Tu ne mettras pas de muselière au bœuf quand il foulera le grain. »  

La fabrication d'aliments comme la farine et l'huile

Les Hébreux broyaient ou pilaient certains aliments avec un pilon dans un mortier ou dans une meule.
Pendant 40 ans, après leur sortie d'Eypte, les Israélites avaient l'habitude de broyer la manne :
Nombres 11 : 7, 8 : « 7 -Et la manne était comme la graine de coriandre, et son apparence comme l'apparence du bdellium (une gomme-résine orange-marron). 8 Le peuple se dispersait et la ramassait; et ils la broyaient sous la meule ou la pilaient dans le mortier; et ils la cuisaient dans des pots, et en faisaient des gâteaux; et son goût était comme le goût d'un gâteau à l'huile. »

Pour obtenir la farine nécessaire à la fabrication du pain, les Hébreux utilisaient un moulin à bras qu’actionnaient dans un mouvement de rotation les femmes de la maisonnée. On faisait généralement le pain tous les jours et, en principe, chaque famille possédait son moulin à bras. Il s'agit d'un montage composé de deux pierres circulaires s'adaptant l'une sur l'autre, celle du dessus tournant sur celle du dessous - et entre lesquelles on broie ou écrase différentes graines comme le blé, l'orge pour en faire de la farine.


Esaïe 47 : 2 : « Prends le moulin et mouds de la farine! »
Ensuite, la pâte à pain était malaxée dans un pétrin :
Exode 12 : 34 : « Le peuple emporta donc sa pâte avant qu'elle soit levée; ils enveloppèrent les pétrins dans leurs vêtements et les portèrent sur leurs épaules. »


Jésus a parlé de femmes au moulin.
Matthieu 24 : 41 : « Deux femmes seront en train de tourner la pierre de meule : l'une sera emmenée, l'autre laissée. » Semeur
« 41 deux femmes moudront à la meule » Segond 21
« 41 Deux femmes moudront au moulin, » Martin
« 41 De deux femmes qui moudront au moulin, » Ostervald
S'agit-il du lieu (le moulin) où les femmes se rendent afin de moudre le grain ou de l'objet (le moulin à bras) qu'elles utilisent chez elles afin de fabriquer leur farine ?
Dans le premier cas, cela indiquerait peut-être un moulin fonctionnant à l'énergie hydraulique.

La Bible décrit des meules de plus grande taille comme celle que Samson a dû faire tourner pour produire le blé de la prison chez les Philistins.
Juges 16 : 21 : « 21 Les Philistins s'emparèrent de lui et lui crevèrent les yeux. Ils le firent descendre à Gaza et l'attachèrent avec des chaînes en bronze. Il dut tourner la meule pour le blé dans la prison. »


Le bruit des meules indiquait que tout allait bien et que le pays était en paix.
Jérémie 25 : 10, 11 : « Je ferai disparaître de chez eux tous les cris de réjouissance et d'allégresse, la voix du fiancé et de la fiancée, le bruit de la meule et la lumière de la lampe. 11 Le pays tout entier ne sera plus que ruines et terre dévastée. Toutes les nations seront assujetties au roi de Babylone pendant soixante-dix ans.»
Ce verset, en plus de parler du bruit de la meule, parle aussi de la lumière de la lampe. Quel était la source d'énergie ou le combustible utilisé pour alimenter les lampes ?

Matthieu 5 : 15 : « on n'allume pas non plus une lampe pour la mettre sous un seau, mais on la met sur son support et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. »
La lampe était un petit récipient en terre cuite muni d'une mèche en lin ou en chanvre qui permet de brûler des liquides inflammables, comme l’huile en s’imprégnant du liquide par capillarité.  Dans les lampes antiques, le combustible était habituellement de l’huile d’olive.


Esaïe 43 : 17 : « Ils se sont tous couchés et ne se relèveront pas, ils se sont consumés et ils se sont éteints comme la mèche d'une lampe. »
Exode 27 : 20 : « Tu ordonneras aux Israélites de t'apporter de l'huile raffinée d'olives concassées pour alimenter en permanence les lampes du chandelier. »
Matthieu 25 : 3, 4 : « 3 Celles qui étaient folles ne prirent pas d'huile avec elles en emportant leurs lampes, 4 tandis que les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. »

La pierre de meule servait aussi probablement à écraser les olives pour en extraire l’huile.

L'importance du feu



Le feu occupe une place centrale (et ce sera le cas jusqu'au 19ème siècle) en tant que source d'énergie.

Le feu est utilisé pour cuisiner. La nourriture est bouillie, rôtie ou cuite au four. Lorsqu’ils vivaient sous des tentes, les Hébreux (le plus souvent les femmes, mais aussi les hommes) cuisinaient probablement le plus souvent à l’extérieur.

Isaac demande à son fils Esaü de chasser du gibier et de lui cuisiner un plat.
Genèse 27 : 3-4 : « 3 Prends donc tes armes, ton carquois et ton arc, va dans les champs chasser du gibier pour moi. 4 Prépare-moi un plat comme je les aime et apporte-le-moi à manger afin que je te bénisse avant de mourir.»
2 Samuel 13 : 8 : « Tamar alla chez son frère Amnon, qui était couché. Elle prit de la pâte, la pétrit, prépara des gâteaux devant lui et les fit cuire. »
Juges 6 : 19 : «  Gédéon entra chez lui, prépara un chevreau et fit des pains sans levain avec 22 litres de farine. »


Mais on ne pouvait rien faire le jour du sabbat ordinaire, car la Loi interdisait même d’allumer un feu.
Exode 35 : 3: « Dans aucun de vos foyers vous n'allumerez de feu le jour du sabbat. »

Le feu de bois était utilisé pour cuisiner (au four pour le pain, en grillade pour le rôti, en cuisson pour faire mijoter les ragoûts), mais aussi pour se chauffer et pour confectionner des outils.
Esaïe 44 : 12-16 : « 12 Pour confectionner une hache, le forgeron travaille avec des braises, et il la façonne à coups de marteau, il la travaille d'un bras vigoureux. Cependant, il suffit qu'il ait faim et le voilà sans force, qu'il n'ait pas bu d'eau et le voilà épuisé. 13 Le charpentier étire le ruban à mesurer, il fait un tracé à la craie et travaille le bois au ciseau, tout en faisant des marques au compas. Il le travaille sur le modèle d'un homme, d'un être humain dans toute sa beauté, pour qu'il soit installé dans un temple. 14 Pour cela, il se coupe des cèdres, il se procure des chênes et de grands arbres qu'il choisit bien vigoureux dans la forêt, il plante des pins que la pluie fait grandir. 15 L'homme utilise ces arbres pour faire du feu: il en prend une partie pour se chauffer, il en brûle aussi pour faire cuire son pain. 16 Il brûle la moitié de son bois afin de pouvoir manger de la viande, préparer un rôti et se rassasier. Il l'utilise aussi pour se chauffer et dit: «Ah! Je me chauffe, je vois la flamme!»

Le feu était utilisé par le forgeron (avec la force musculaire de bras vigoureux) pour fabriquer les objets en métal comme les outils agricoles et les armes comme les épées et les lances.

1 Samuel 13 : 19, 20 : « 19 On ne trouvait aucun forgeron dans tout le pays d'Israël, car les Philistins s'étaient dit: «Empêchons les Hébreux de fabriquer des épées ou des lances.» 20 Chaque Israélite descendait donc chez les Philistins pour aiguiser son soc de charrue, sa pioche, sa hache ou sa bêche. »


Le feu occupait une place importante dans le culte de Jéhovah pratiqué au tabernacle, puis au temple.
Chaque matin et chaque soir, le grand prêtre devait brûler de l’encens sur l’autel de l’encens.
Toute la nuit, du soir au matin les lampes du chandelier étaient allumées.

Exode 30 : 7, 8 : « 7 C'est sur cet autel que chaque matin Aaron fera brûler le parfum pendant qu'il arrangera les lampes, 8 et chaque soir, quand il les allumera. Vous ferez toujours brûler du parfum devant l'Eternel, de génération en génération. »

Le porte-lampes était en or et offrait sept supports sur lesquels le prêtre plaçait de petites lampes. On ne mettait dans ces lampes que de l’huile pure d’olives pilées.
Exode 27 : 20-21 : « 20 Tu ordonneras aux Israélites de t'apporter de l'huile raffinée d'olives concassées pour alimenter en permanence les lampes du chandelier. 21 Aaron et ses fils arrangeront ces lampes dans la tente de la Rencontre devant le voile qui cache le coffre de l'acte de l'alliance, pour qu'elles brûlent du soir au matin devant l'Eternel.»

Enfin, le feu était continuellement maintenu allumé sur l'autel de l'holocauste afin d'accueillir les animaux offerts en sacrifice.
Lévitique 6 : 5, 6 : « 5 Le feu brûlera sur l'autel, il ne s'éteindra pas. Chaque matin, le prêtre y allumera du bois, arrangera l'holocauste et brûlera la graisse des sacrifices de communion. 6 Le feu brûlera constamment sur l'autel, il ne s'éteindra pas. »



Les déplacements :


Psaumes 107 : 23 : « 23 Ceux qui étaient partis en mer sur leur bateau et travaillaient sur les grandes eaux,»
Jacques 3 : 4 : « Pensez encore aux bateaux : même s'il s'agit de grands navires et s'ils sont poussés par des vents violents, il suffit d'un tout petit gouvernail pour les diriger au gré du pilote. »


Ce verset nous parle de l'énergie éolienne permettant le déplacement des bateaux en pleine mer.

Jonas 1 : 1-4 : « 1 La parole de l'Eternel fut adressée à Jonas, fils d'Amitthaï: 2 «Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et crie contre elle, car sa méchanceté est montée jusqu'à moi.»
3 Jonas se leva pour s'enfuir à Tarsis, loin de la présence de l'Eternel. Il descendit à Jaffa, et il trouva un bateau qui allait à Tarsis. Il paya le prix du transport et s'embarqua pour aller avec les passagers à Tarsis, loin de la présence de l'Eternel.
4 L'Eternel fit souffler sur la mer un vent impétueux, et il s'éleva sur la mer une si grande tempête que le bateau menaçait de faire naufrage. »

Jonas a voulu fuir ses responsabilités en prenant un bateau pour Tarsis alors qu'ils devaient avertir les habitants de Ninive de leur destruction prochaine. C'est alors que les marins ont dû le jeter par dessus bord afin que cesse la tempête.  
Ce récit met en évidence également la puissance de Dieu qui provoque des tempêtes.

Le transport en bateaux leur permettait de faire du commerce.
Ezéchiel 27 : 9 : « Tu employais chez toi les ouvriers expérimentés de Byblos, ses artisans habiles pour boucher tes fissures. Tous les bateaux des mers avec leurs matelots se rencontraient chez toi pour négocier tes marchandises. »
Ezéchiel 27 : 25 : « C'étaient des bateaux long-courriers qui transportaient tes marchandises. Tu étais au comble de la richesse et de la gloire, au cœur de la mer. »


sunny L'énergie d'origine divine


Jéhovah est le créateur du soleil qui permet la vie sur Terre. Le soleil nous éclaire, nous réchauffe. Le soleil est à la base de toutes les autres énergies. Il est à l’origine de l’énergie solaire mais aussi hydraulique puisqu’il permet le cycle de l’eau. Il est aussi à l’origine des courants et donc de l’énergie éolienne. Il permet aux végétaux de pousser, il permet donc la fabrication de la biomasse. Ce sont les végétaux qui sont à l’origine des énergies fossiles comme le pétrole (non renouvelable à notre échelle).

Citons quelques miracles où l'énergie divine apparaît de manière évidente...

Moïse était en train de faire paître son troupeau quand il remarque un buisson ardent qui ne se consume pas.


Exode 3 : 2 : « L'ange de l'Eternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda et vit que le buisson était tout en feu sans être consumé.
7 L'Eternel dit: «J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Egypte et j'ai entendu les cris qu'il pousse devant ses oppresseurs. Oui, je connais ses douleurs. 8 Je suis descendu pour le délivrer de la domination des Egyptiens. »

Alors que son peuple venait d'être libéré d'Egypte, Dieu a utilisé son énergie pour ouvrir la mer rouge et créer un passage aux Israélites poursuivis par les chars de pharaon.

Dans le désert, le peuple hébreu était guidé par une colonne de feu :

Nehémie 9 :12 :  « Tu les as guidés le jour par une colonne de nuée, et la nuit par une colonne de feu qui éclairait pour eux le chemin qu'ils devaient suivre. »

Après que les Israélites sous la direction de Josué ont fait 7 fois le tour de la ville de Jéricho, les 7 prêtres soufflent dans les 7 trompettes et les murailles de la ville s'effondrent miraculeusement.

Josué 6 : 20 : « Le peuple poussa des cris, et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris, et la muraille s'écroula; le peuple monta dans la ville, chacun devant soi. Ils s'emparèrent de la ville. »

Sur une haute montagne, en présence de Pierre, Jacques et Jean, Jésus est transfiguré, son visage resplendit d'une lumière éblouissante comme le soleil et ses vêtements émettent une blancheur éclatante.

Matthieu 17 : 1, 2 : « 1 Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et son frère Jean, et il les conduisit à l'écart sur une haute montagne. 2 Il fut transfiguré devant eux; son visage resplendit comme le soleil et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. »

Alors que Paul est sur le chemin de Damas, se préparant à persécuter les chrétiens qu'il va y trouver, une lumière intense resplendit tout autour de lui au point de le rendre aveugle.

Actes 22 : 6 : « 6J'étais en chemin et j'approchais de Damas quand tout à coup, vers midi, une grande lumière venue du ciel a resplendi autour de moi. 7 Je suis tombé par terre et j'ai entendu une voix qui me disait: 'Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?' 8 J'ai répondu: 'Qui es-tu, Seigneur?' Il m'a dit: 'Je suis Jésus de Nazareth, celui que tu persécutes.' 9 Ceux qui étaient avec moi ont bien vu la lumière [et ont été effrayés], mais ils n'ont pas compris celui qui me parlait. »

Il y aurait encore tant d’autres exemples à rapporter…

sunny Poursuivons avec l’histoire des sources d’énergie utilisées par l’homme.

Jusqu'au XIXème siècle, l'énergie mondiale provient presque entièrement du bois pour se chauffer, cuisiner, cuire des poteries et forger des métaux. Le feu de bois jouait aussi un rôle social en réunissant les gens lors des veillées.


Au XVIIIème siècle, la machine à vapeur est inventée (puis développée par James Watt).  La vapeur est générée grâce à la combustion du charbon qui devient rapidement une source d'énergie fossile très demandée. Au Royaume-Uni, en Allemagne et en France, l'extraction minière se développe (dans le Nord de la France entre autres). Dès les années 1840, le boom ferroviaire favorise les transports et l'industrialisation, la sidérurgie se développe en Lorraine. Le couple charbon-fer est à l'origine de la révolution industrielle, puis de la construction de l'Europe (communauté du charbon et de l'acier).
Les usines de production textile, métallurgique... se développent. Les ouvriers y travaillent dans des conditions extrêmement pénibles. Les premiers véhicules (locomotive, bateau à vapeur...) font leur apparition.

________________

L'ampoule à incandescence est inventée en 1879 par le britannique Joseph Swan (aussi inventeur en 1864 du papier photographique au bromure d'argent) et améliorée par l'Américain Thomas Edison. Le courant électrique remplace la vapeur pour faire tourner les machines dans les usines. Les villes s'illuminent.

Depuis 200 ans, les énergies fossiles comme le pétrole et le gaz naturel sont majoritairement employées comme source d'énergie et matière première. Le pétrole est un liquide facilement transportable, il permet de fabriquer du carburant pour toutes sortes de véhicules et de fabriquer de nombreux objets de notre quotidien (routes, essence, vêtements, objets et plastique, jouets...). Il est utilisé pour la construction, l'isolation et le chauffage.
Le gaz naturel est également un combustible qui nous permet de nous chauffer et de produire de l'eau chaude.


En 1896, le Français Henri Becquerel découvre la radioactivité naturelle de l'uranium. En 1898, la Polonaise Marie Skłodowska-Curie (naturalisée française, 2 prix nobels) découvre deux éléments radioactifs : le polonium et le radium.
L'énergie nucléaire de fission permet de produire de l'électricité en grande quantité.
Les premières centrales nucléaires ouvrent dans les années 1950. C'est également la période de construction des grands barrages hydroélectriques.

________________

Aujourd'hui, en France 75% de l'électricité est d'origine nucléaire, 11% d'origine hydraulique.

Les énergies renouvelables se développent, un bouquet énergétique est en train de se mettre en place pour répondre aux besoins sans cesse en augmentation : les énergies fossiles, le nucléaire, l'éolien, le solaire, la géothermie et l'hydraulique.


En attendant que les énergies renouvelables remplacent les énergies fossiles pour le plus grand bien de la planète, réduisons nos dépenses d’énergie au maximum en limitant les déplacements en voiture ou en favorisant le covoiturage, en éteignant les lumières lorsque nous quittons une pièce, en prenant une douche plutôt qu’un bain, en mettant un pull plutôt que de monter le chauffage à la maison, en achetant des produits locaux et de saison…

Pensons à l’environnement et à notre belle planète !

Helena
.
avatar
Helena

Messages : 67
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énergie à travers l'histoire de l'humanité

Message par Admin le Jeu 15 Mar - 18:02

.
Merci Helena pour cet article très complet et original, ça change... On y apprend des choses très intéressantes.

Très bien l'explication de la meule à bras qui était si importante dans les familles israélites que la loi interdisait de prendre en gage les pierres de la meule:
Deutéronome 24:6: "On ne prendra pas en gage les deux pierres de meule de quelqu'un, ni celle de dessus, car ce serait prendre en gage sa vie même."

C'est aussi une pièce de meule qui a permis de sauver la vie de tous les habitants de Thébets. En effet, une femme courageuse a lancé cette meule sur la tête d'Abimélec (fils de Gédéon) qui s'apprêtait à mettre le feu à la tour dans laquelle s'étaient réfugiés tous les habitants! La ville de Thébets a ainsi été épargnée grâce à l'initiative pleine d'esprit d'une femme!    (femme-meule)

La fin de la vie de Samson a été tragique, après avoir été juge d'Israël pendant 20 ans.
Juges 16:21-26: "21 Les Philistins s'emparèrent de lui et lui crevèrent les yeux. Ils le firent descendre à Gaza et l'attachèrent avec des chaînes en bronze. Il dut tourner la meule pour le blé dans la prison.
22 Cependant les cheveux de Samson recommençaient à pousser, depuis le moment où il avait été rasé. 23 Or les princes des Philistins se rassemblèrent pour offrir un grand sacrifice à Dagon, leur dieu, et pour se réjouir. Ils disaient: «Notre dieu a livré Samson, notre ennemi, entre nos mains. 25 Dans leur joie, ils dirent: «Qu'on appelle Samson et qu'il nous amuse!» On fit sortir Samson de la prison et il joua devant eux. Lorsqu'on le plaça entre les colonnes, 26 Samson dit au jeune homme qui le tenait par la main: «Laisse-moi toucher les colonnes sur lesquelles repose la maison et m'appuyer contre elles.»


C'est alors que Samson, placé entre deux colonnes, demande à Dieu de lui donner la force afin de tirer vengeance pour ses deux yeux. Il crie alors "que je meure avec les Philistins" et il fait s'écrouler le palais où sont réunis de très nombreux Philistins. Le nombre de Philistins tués ce jour-là était bien supérieur à  tous ceux qu'il a tués jusque là.

Olivier
.
avatar
Admin
Admin

Messages : 450
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énergie à travers l'histoire de l'humanité

Message par Helena le Jeu 22 Mar - 16:34

.
Quelle triste fin pour quelqu'un de si impressionnant que lui!!

Helena Sad Evil or Very Mad
avatar
Helena

Messages : 67
Date d'inscription : 28/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énergie à travers l'histoire de l'humanité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum