La loi fût donnée, la grâce est venue

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par Maxime le Jeu 25 Jan - 16:57

Petit partage simple sur la loi et la grâce.

JEAN 1:17
car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.


> La loi a été donnée
> La grâce est venue

> La loi c'est quelque chose
> La grâce c'est quelqu'un

Voilà pourquoi la loi est si impartiale, si froide, sans pitié, c'est la loi, appelée aussi ministère de la condamnation ou même ministère de la mort.

On remarque aussi que la vérité est avec la grâce et non avec la loi, la grâce étant une personne, elle peut éprouvée de la miséricorde, de la compassion, car elle sait ce que l'homme endure, elle connait les lacunes de ce dernier.

La loi ne fait pas de cadeau, elle ne prend rien d'autre en compte que le respect de ses règles ou non, que je sois petit grand fort faible, si je transgresse je suis coupable donc je paye instantanément.

La grâce voit au-delà, elle voit des captifs, des aveugles, des âmes sous le joug d'une domination, c'est pourquoi la grâce peut sauver alors que la loi ne peut faire autre chose que de mettre en lumière la faute et condamner celui qui la commet.

Les deux viennent de Dieu, les deux sont bonnes, et les deux fonctionnent en collaboration pour le salut de l'homme seulement si ce dernier les saisit bien pour ce qu'elles sont.
avatar
Maxime

Messages : 36
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par Admin le Sam 27 Jan - 13:56

Bonjour Maxime

Tu as bien mis en évidence le contraste entre la Loi donnée au peuple d'Israël par l'intermédiaire de Moïse et l'enseignement de Jésus-Christ qui s'adresse à toute l'humanité.
Dans le premier cas, enfreindre la loi entraînait immédiatement une sanction, sans tenir compte du contexte, des faiblesses des uns et des autres.
Dans le deuxième cas, la loi n'est plus un code rigide mais plutôt la loi du coeur et de l'Amour qui tient compte de tous les paramètres afin de comprendre et d'aider l'autre à avancer, de l'aider à s'améliorer...

Le but de la loi donnée à Moïse était de mettre en évidence l'incapacité des humains à respecter complètement le code de lois donné par Dieu. L'imperfection a ainsi été clairement mise en évidence. Et, parfois, les Israélites se sont même comportés plus mal encore que d'autres peuples qui n'avaient pas connaissance de la loi mosaïque.

La Loi devait les préparer là accepter le messie qui venait d'abord pour Israël...

Olivier
avatar
Admin
Admin

Messages : 514
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par le glébeux le Mar 15 Mai - 11:17

Tout ce que vous dites est juste. Mais il y a aussi un autre élément que Paul a signalé. "La Loi est un précepteur, un pédagogue" qui enseigne le droit chemin. Cette notion renvoie à un proverbe que j'aime bien: "la crainte de l'Eternel est le commencement de la sagesse". Craindre Dieu, autrement dit suivre la Loi, est le début du chemin qui mène à Dieu. C'est le commencement.

Un autre détail aussi. "Sans versement de sang, il n'y a pas de pardon des péchés" (je cite entre guillemets les versets de mémoire, et donc de manière approximative, par flemme de les chercher. Celui-ci est dans la lettre aux Hébreux).
Avant que Jésus ne meure sur la croix, la Loi était donc indispensable comme remède aux péchés. Puis il y a eu le sacrifice de Jésus, et les sacrifices prescrits par la Loi n'ont plus eu la même nécessité.
Mais... Et après le temps de la grâce, après que le sacrifice de Jésus ait produit son effet, après que la résurrection ait eu lieu, quand les hommes charnels vivront sur terre, que se passera-t-il pour les péchés qu'ils pourront commetre ? Comment ça marchera ?
avatar
le glébeux

Messages : 227
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par Maxime le Mar 15 Mai - 13:29

le glébeux a écrit:Avant que Jésus ne meure sur la croix, la Loi était donc indispensable comme remède aux péchés.

La loi n'a jamais été un remède au péché, au contraire c'est d'elle que le péché tire sa force (1Co 15:56). Le pécheur n'a d'autre issue que la mort, c'est pourquoi nous sommes morts avec Christ pour ressusciter en homme nouveau, justifiés en Jésus-Christ. Smile

le glébeux a écrit:Mais... Et après le temps de la grâce, après que le sacrifice de Jésus ait produit son effet, après que la résurrection ait eu lieu, quand les hommes charnels vivront sur terre, que se passera-t-il pour les péchés qu'ils pourront commetre ? Comment ça marchera ?
Je n'ai pas compris, la grâce est éternelle il n'y pas d'après grâce.
avatar
Maxime

Messages : 36
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par le glébeux le Mer 16 Mai - 9:11

Maxime a écrit:La loi n'a jamais été un remède au péché, au contraire c'est d'elle que le péché tire sa force (1Co 15:56). Le pécheur n'a d'autre issue que la mort, c'est pourquoi nous sommes morts avec Christ pour ressusciter en homme nouveau, justifiés en Jésus-Christ. Smile

Bonjour Maxime. Je suis surpris (agréablement surpris) que tu interviennes encore. Je croyais que tu étais parti du forum. Heureux de te lire, donc.

J'ai une question. Les sacrifices de la Loi, à quoi servaient-ils ? Pour quoi ont-ils été institués par Dieu ?


Maxime a écrit:Je n'ai pas compris, la grâce est éternelle il n'y pas d'après grâce.

Non, c'est juste une question de vocabulaire. On est trahi par les mots.  Smile
Par exemple, dire que la grâce est éternelle, ça veut dire qu'elle existe depuis toujours. Ce qui est vrai si par grâce on entend la bienveillance de Dieu, sa miséricorde.

Ce dont je voulais parler, c'est du bénéfice du sacrifice de Christ. Ce sacrifice n'est valable, ne porte ses fruits qu'une seule fois. Une fois qu'il a agi, il n'agit plus.
J'explique: grâce au sacrifice de Christ, tous les hommes vont ressusciter. Tous vont sortir de la mort, du schéol. Une fois que cette résurrection aura eu lieu (première résurrection), le sacrifice de Jésus ne sauvera plus. Il ne fera pas sortir une deuxième fois de la mort. La seconde mort est définitive.

Or, après cette première résurrection, des hommes, injustes, vivront sur terre pour être jugés. Des hommes comme toi et moi, c'est-à-dire pécheurs. Et cette fois il n'y aura plus le sang de Christ pour les sauver. D'où ma question: comment faire alors pour l'expiation des péchés pendant ce millénium ?
avatar
le glébeux

Messages : 227
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par Maxime le Mer 16 Mai - 10:52

Je ne viens plus sur le forum mais j'ai reçu un mail de notification suite à ton message ici. ^^

le glébeux a écrit:Les sacrifices de la Loi, à quoi servaient-ils ? Pour quoi ont-ils été institués par Dieu ?
La Loi est une prophétie, c'était une ombre du véritable sacrifice qui allait venir.

HÉBREUX 10
1 En effet, la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l'exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu'on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection. 2 Autrement, n'aurait-on pas cessé de les offrir, parce que ceux qui rendent ce culte, étant une fois purifiés, n'auraient plus eu aucune conscience de leurs péchés ? 3 Mais le souvenir des péchés est renouvelé chaque année par ces sacrifices; 4 car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés.


Comme l'ancienne alliance dans son entièreté, ce n'est qu'une ombre dont la mise en application est limitée à la chair, c'est une alliance terrestre et charnelle. C'était une ombre, une pâle copie, une maquette du véritable, et le véritable se trouve en Jésus-Christ, le vrai tabernacle, le vrai culte, le vrai peuple, la vraie Jérusalem, etc... La réalité est EN Christ.

le glébeux a écrit:
Maxime a écrit:Je n'ai pas compris, la grâce est éternelle il n'y pas d'après grâce.
Non, c'est juste une question de vocabulaire. On est trahi par les mots.  Smile
Par exemple, dire que la grâce est éternelle, ça veut dire qu'elle existe depuis toujours. Ce qui est vrai si par grâce on entend la bienveillance de Dieu, sa miséricorde.

Ce dont je voulais parler, c'est du bénéfice du sacrifice de Christ. Ce sacrifice n'est valable, ne porte ses fruits qu'une seule fois. Une fois qu'il a agi, il n'agit plus.
J'explique: grâce au sacrifice de Christ, tous les hommes vont ressusciter. Tous vont sortir de la mort, du schéol. Une fois que cette résurrection aura eu lieu (première résurrection), le sacrifice de Jésus ne sauvera plus. Il ne fera pas sortir une deuxième fois de la mort. La seconde mort est définitive.

Or, après cette première résurrection, des hommes, injustes, vivront sur terre pour être jugés. Des hommes comme toi et moi, c'est-à-dire pécheurs. Et cette fois il n'y aura plus le sang de Christ pour les sauver. D'où ma question: comment faire alors pour l'expiation des péchés pendant ce millénium ?
Je pense qu'il y a une grosse mécompréhension de la fin des temps biblique à cause des enseignements religieux qu'on a pu recevoir, les eschatologues notamment. Parce que personnellement ce n'est pas la première fois que j'entend cette histoire de temps de la grâce qui prend fin, et honnêtement je n'ai toujours pas compris d'où est-ce que ça vient.

C'est pourquoi je le dis souvent, avant d'essayer de comprendre la fin des temps selon la bible, il faut déjà réaliser ce qui a commencé depuis la résurrection. Il y a des principes, des bases de l'enseignement de Jésus et des apôtres après sa résurrection que nous devons assimiler, et qui si elles sont comprises, font rapidement tomber beaucoup de croyances qui nous viennent des eschatologues.
C'est pour ça que je ne viens plus trop sur ce forum, je ne suis pas d'accord avec la vision qui est donnée c'est pour ça je ne vois pas trop l'intérêt de venir partager si c'est toujours pour contredire, je ne crois pas que ce soit édifiant et je ne crois pas être en mesure de convaincre qui que ce soit.

Donc par rapport à ta remarque je répondrais simplement ceci :
Le sacrifice de Christ est un sacrifice perpétuel dont les bénéfices ne cesseront jamais, car c'est par cette oeuvre que nous sommes nés, que nous avons la vie. Nous vivons aujourd'hui par la grâce et nous vivrons toujours par la grâce après notre mort. Comme tu l'as dis la grâce est éternelle dans le sens où Dieu a toujours été miséricordieux. Mais si on va plus loin on comprend que cette grâce est une personne (c'est le sujet du post ^^). Jésus-Christ EST la grâce de Dieu, et nous ne pouvons exister autrement que par cette grâce. Aussi nous ne sommes plus pécheur puisque Dieu a fait mourir le pécheur à la croix avec son Fils. Nous avons été graciés en Jésus-Christ, nous avons été jugés justes à travers Christ et nous sommes continuellement jugés justes tant que nous demeurons en Christ.
Il y a toute une réalité qui a pris place depuis la résurrection (2Co 5:17) et qui tend à se manifester (Hb 2:Cool en chacun de nous individuellement, le Christ formé en nous, l'espérance de la gloire (Col 1:17). Et si ce Christ est visible en chacun d'entre nous alors il devient visible pour les nations qui peuvent le voir à travers son Corps que nous sommes.

Donc pour ce qui est de la "fin des temps", je crois vraiment qu'il y a une besoin d'une grosse réforme au niveau de la compréhension de ces sujets. Selon moi l'eschatologie a énormément pervertie l'enseignement de Christ et la compréhension de la Bonne Nouvelle. On ne se rend pas compte à quel point ils ont influencé notre lecture de l'Apocalypse et même de la Bible en général.

Au plaisir de continuer cet échange. Smile
avatar
Maxime

Messages : 36
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par le glébeux le Jeu 17 Mai - 10:11

Maxime a écrit:JLa Loi est une prophétie, c'était une ombre du véritable sacrifice qui allait venir.

Tu n'as pas répondu à la question. Je ne parlais pas de la Loi, mais je parlais des sacrifices de la Loi. Pourquoi Dieu a inclus des sacrifices d'animaux dans la Loi ?
Ne dis pas que c'était l'image du sacrifice à venir de Jésus, parce que c'est plutôt l'inverse. C'est parce que les sacrifices d'animaux sont nécessaires que Jésus a été sacrifié.

sans effusion de sang il n'y a pas de pardon.

Je mets le verset en entier, car il explique bien la raison des sacrifices d'animaux:
Et presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a pas de pardon.
Hébreux 9: 22

On peut donc dire qu'avant le sacrifice de Jésus, le moyen de la purification et du pardon des péchés était les sacrifices d'animaux.
Et on peut se poser la question de savoir ce qu'il en sera après que le sacrifice de Jésus ait produit son effet. On reparle de ce point tout de suite.


Maxime a écrit:Parce que personnellement ce n'est pas la première fois que j'entend cette histoire de temps de la grâce qui prend fin, et honnêtement je n'ai toujours pas compris d'où est-ce que ça vient.

Je vais te l'expliquer.
Jésus est mort sur la croix pour racheter nos péchés, et pour nous racheter, nous sortir de la mort. Et effectivement, tous les humains ressusciteront, sortiront du chéol grâce à son sang versé.
Mais une fois que cette résurrection (la première) aura eu lieu, le sacrifice de Jésus aura produit son effet. Il n'aura alors plus d'action. Il ne nous sortira pas une deuxième fois de la mort. La deuxième mort est définitive, on n'en sort pas.

Et ce n'est pas pour s'offrir lui-même plusieurs fois qu'il y est entré, comme le souverain sacrificateur entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang étranger;
autrement, il aurait fallu qu'il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seul fois pour abolir le péché par son sacrifice.
Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le jugement,
de même Christ, qui s'est offert une seul fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut.

Hébreux 9: 28-28

Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint Esprit,
qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir,
et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l'exposent à l'ignominie.

Hébreux 6: 4-6


Maxime a écrit:C'est pour ça que je ne viens plus trop sur ce forum, je ne suis pas d'accord avec la vision qui est donnée c'est pour ça je ne vois pas trop l'intérêt de venir partager si c'est toujours pour contredire, je ne crois pas que ce soit édifiant et je ne crois pas être en mesure de convaincre qui que ce soit.

Laughing
C'est une question que je me suis posé aussi. Et pour cette même raison j'ai une fois quitté le forum, car Olivier est aussi inébranlable qu'un Témoins de Jéhovah, et même quand on lui montre des versets prouvant qu'il a tort, il ne change pas de position.
Et puis j'ai réfléchi un peu. Et je me suis dit qu'on est tous plus ou moins comme ça. Ainsi quand on me montrait que j'avais tort sur certains points, je ne changeait pas d'opinion pour autant. Je restais sur mes positions. Mais petit à petit la vérité qu'on m'avait montré travaillait en moi, et quelques semaines ou quelques mois après, j'avais changé d'avis.
C'est en pensant à ce processus que je suis revenu sur le forum pour travailler avec Olivier. Et même si on se contredit et qu'il ne change pas de position (je pense par exemple aux 2 témoins qu'il pense être 2 communautés), je crois que les idées que j'avance et les versets que je lui montre travaillent en lui. Et je pense, j'espère, qu'il pourra changer d'avis et progresser petit à petit. A contrario une chose est sure: si personne ne vient pour lui montrer d'autres choses, il ne changera jamais. Wink


Maxime a écrit:Le sacrifice de Christ est un sacrifice perpétuel dont les bénéfices ne cesseront jamais, car c'est par cette oeuvre que nous sommes nés, que nous avons la vie. Nous vivons aujourd'hui par la grâce et nous vivrons toujours par la grâce après notre mort.


Oui, c'est sûr. Le bénéfice du sacrifice de Jésus est éternel. Une fois que nous avons la vie éternelle, elle ne nous sera jamais ôtée. Sauf...
Sauf si on chute pour avoir volontairement péché contre Dieu avant notre mort. Comme Judas Iscariot, par exemple. Ou comme l'Antéchrist, pour revenir à l'eschatologie que tu aimes bien...   Razz  Mais dans ce cas, cela montre seulement que nous n'avions pas encore la vie éternelle.

Mais ce n'est pas de cela que je parlais.
Je parlais de ceux qui n'ont pas la vie éternelle. De ceux que le sacrifice de Jésus a permis de sortir de la mort pour être jugé. Ceux-là vont vire sur terre pendant le temps du jugement. Et ce jugement va durer 1000 ans (Apocalypse 20: 4). Pendant ces 1000 ans qu'ils vont vivre sur terre et qu'ils seront jugés d'après leur vie, ils ne bénéficieront plus du sang de Jésus, car ils en ont déjà bénéficié une fois en sortant de la mort. Et Christ n'est mort qu'une seule fois. Il n'y a donc plus le sang de Jésus pour laver leur péchés.
Ma question: comment cela se passera-t-il alors ?
avatar
le glébeux

Messages : 227
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par Maxime le Ven 18 Mai - 6:50

le glébeux a écrit:
Maxime a écrit:La Loi est une prophétie, c'était une ombre du véritable sacrifice qui allait venir.
Tu n'as pas répondu à la question. Je ne parlais pas de la Loi, mais je parlais des sacrifices de la Loi. Pourquoi Dieu a inclus des sacrifices d'animaux dans la Loi ?
La Loi ne se résume pas aux dix commandements. La Loi, la Torah, c'est tout l'enseignement de Moïse, Genèse c'est la Loi, Exode c'est la Loi... les sacrifices c'est la Loi, le tabernacle c'est la Loi... Si la Loi est une ombre, les sacrifices sont une ombre, comme tout ce qui est compris dans la Loi.
Donc je cite à nouveau :
HÉBREUX 10
1 En effet, la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l'exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu'on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection. 2 Autrement, n'aurait-on pas cessé de les offrir, parce que ceux qui rendent ce culte, étant une fois purifiés, n'auraient plus eu aucune conscience de leurs péchés ? 3 Mais le souvenir des péchés est renouvelé chaque année par ces sacrifices; 4 car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés.


le glébeux a écrit:On peut donc dire qu'avant le sacrifice de Jésus, le moyen de la purification et du pardon des péchés était les sacrifices d'animaux.
Oui, les sacrifices permettaient le pardon des péchés, mais être pardonné ce n'est pas être sauvé. Ce qui sauve c'est la vie de Jésus (Romains 5:10).
C'est ce qui est expliqué dans la lettre aux hébreux, que les sacrifices d'animaux devaient être renouvelés chaque année en raison de la culpabilité et de la mortalité même du sacrificateur. Puis est venu le sacrificateur qui a été juste. Qui, étant l'Agneau de Dieu s'est offert Lui-même, que la mort n'a pas pu retenir, et qui donc n'a pas besoin de transmettre son sacerdoce, puisqu'il ne meurt plus, son sacrifice est éternel. Et on ne peut pas dire qu'il est éternel et en même temps que son effet prendra fin un jour, c'est contradictoire.
Hébreux 7:17 - "Tu es sacrificateur pour toujours, selon l'ordre de Melchisedek". (Ps 110:4)

Ensuite la croix ce n'est pas juste le pardon des péchés, c'est aussi la mort du pécheur, la fin du vieil homme qui ne peut hériter du salut en raison de sa nature coupable. Et comme le dit Paul, si le croyant fait un avec Christ dans sa mort, il fait aussi un dans la résurrection. Nous apprenons donc que le croyant est un nouvel homme, qui tant qu'il garde la Parole, fait un avec Jésus-Christ dans tout ce qu'il est. (2 Co 5:17) En Christ l'homme est une nouvelle création, les choses anciennes sont passées, il est né de Dieu, c'est un tout nouvel être, un esprit uni à celui du Seigneur.
Si nous ne comprenons pas toute la réalité qui a pris place depuis la résurrection, ce n'est même pas la peine d'entrer dans le livre d'Apocalypse.
Pour comprendre ce qui est à venir il faut déjà comprendre ce qui s'est passé et ce qui est. Qu'est ce qu'il en est de nous aujourd'hui là maintenant ? Quel est notre état, notre statut, notre position vis-à-vis de Dieu etc. ?
avatar
Maxime

Messages : 36
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par le glébeux le Sam 19 Mai - 8:30

Maxime a écrit:Oui, les sacrifices permettaient le pardon des péchés, mais être pardonné ce n'est pas être sauvé. Ce qui sauve c'est la vie de Jésus (Romains 5:10).

On est bien d'accord. Là était ma question, et c'est tout ce que je voulais entendre.

Donc on dit bien qu'avant le sacrifice de Jésus, la seule façon d'être pardonné des péchés que l'on commettait, c'était les sacrifices d'animaux.
Mais quand le sang versé par Jésus sur la croix aura produit son effet, quand tout le monde sera sorti du tombeau grâce à ce sacrifice, qu'en sera-t-il ?
Des millions (et même plus) de gens vont vivre sur terre pour être jugé pendant 1000 ans. Et pendant toute une vie d'homme qui va durer 1000 ans, beaucoup de péchés seront encore commis sur terre. D'où ma question: quel sera alors le moyen de pardon des péchés ? Devra-t-on faire mourir Jésus une seconde fois ?
avatar
le glébeux

Messages : 227
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par Maxime le Sam 19 Mai - 9:30

Je pense que tu devrais revoir ta vision de l'avenir.
avatar
Maxime

Messages : 36
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par Admin le Mar 29 Mai - 18:32

.

Bonjour Maxime et Leglébeux,

Je viens de prendre connaissance de vos échanges dans lesquels vous émettez tous deux des idées fort intéressantes.

Si vous me permettez de m'insérer dans votre discussion et d'apporter ma contribution...   Smile

Les sacrifices prescrits par la Loi mosaïque étaient indispensables pour obtenir le pardon des fautes et des manquements.
En effet, le moyen de paiement n'était autre que le sang versé de certains animaux.

Cependant, il fallait constamment renouveler ces sacrifices pour chaque faute commise.

La Loi n'était en effet qu'une ombre des choses à venir.

Colossiens 2:7: "17 tout cela n'était que l'ombre des choses à venir, mais la réalité est en Christ."

Tous ces sacrifices préfiguraient le sacrifice bien plus grand de Jésus.

HÉBREUX 10
"1 En effet, la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l'exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu'on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection. 2 Autrement, n'aurait-on pas cessé de les offrir, parce que ceux qui rendent ce culte, étant une fois purifiés, n'auraient plus eu aucune conscience de leurs péchés ? 3 Mais le souvenir des péchés est renouvelé chaque année par ces sacrifices; 4 car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés."


Le sacrifice unique de Jésus, en versant un sang parfait a permis de racheter tous les péchés de tous les humains qui demeurent en Christ, une fois pour toutes.

Jésus a présenté la valeur de son sacrifice à son Père qui lui a confié la direction de son Royaume.

Ce Royaume règnera de manière juste pendant le règne millénaire et ne permettra pas que le mal se développe à nouveau - n'oublions pas que Jésus sera le Roi de la Terre!

Croire que le mal se développera à nouveau sur toute la terre signifie n'accorder aucun pouvoir au nouveau gouvernement instauré par Dieu.
Ceux qui choisiront une voie perverse ne vivront pas pendant 1000 ans, ils seront ôtés de la Terre...

Esaïe 32: 17, 18: "17 L'oeuvre de la justice, ce sera la paix, et le produit de son activité, ce sera la tranquillité et la sécurité pour toujours. 18 Mon peuple habitera dans un domaine caractérisé par la paix, dans des résidences dignes de confiance, dans des lieux de repos sûrs."

2 Pierre 3:13
: "13 Mais nous attendons, conformément à sa promesse, un nouveau ciel et une nouvelle terre où la justice habitera."

Psaumes 37:10, 11, 29: 10 Encore un peu de temps, et le méchant n'existe plus; tu regardes l'endroit où il était, et il a disparu. 11 Les humbles possèdent le pays, et ils jouissent d'une paix abondante. 29 Les justes posséderont le pays, et ils y demeureront définitivement."
.
Olivier
.
avatar
Admin
Admin

Messages : 514
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par le glébeux le Ven 1 Juin - 8:41

Bonjour Olivier


Oui, je suis d'accord avec tout ce que tu as écrit là. Je vais préciser ma question.


Admin a écrit:Ce Royaume règnera de manière juste pendant le règne millénaire et ne permettra pas que le mal se développe à nouveau - n'oublions pas que Jésus sera le Roi de la Terre!

Croire que le mal se développera à nouveau sur toute la terre signifie n'accorder aucun pouvoir au nouveau gouvernement instauré par Dieu.
Ceux qui choisiront une voie perverse ne vivront pas pendant 1000 ans, ils seront ôtés de la Terre...

On est bien d'accord.
Pendant ces 1000 ans, le péché ne sera pas ôté de la terre. Les gens auront la possibilité de pécher. Et l'homme étant ce qu'il est, ceux qui vivront sur la terre seront comme aujourd'hui, ils commettront des péchés. Péchés dont ils se repentiront. Péchés dont ils voudront se laver, se blanchir.
Mais comment !?
Ce ne sera plus, alors, le sang de Jésus qui les purifiera, puisque l'action de la croix aura fait son effet lors de la sortie du chéol. Christ ne peut pas mourir une deuxième fois pour les péchés commis durant les 1000 ans. Alors comment faire !?
avatar
le glébeux

Messages : 227
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par Admin le Ven 1 Juin - 17:34

.
Bonjour LeGlébeux,

Le péché sera ôté du monde puisque le sang parfait de Jésus a lourdement payé pour cela.

Jean 1: 29: "Le lendemain, Jean vit Jésus qui venait à lui, et il dit: Voici l'agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. "

Romains 5: 18, 21: "18 Ainsi donc, de même que par une seule faute la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte d'acquittement la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes. 21 Ainsi, de même que le péché a régné par la mort, de même la grâce règne par la justice pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur."

Romains 6: 22, 23: "22 Mais maintenant que vous avez été libérés du péché et que vous êtes devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la progression dans la sainteté et pour fin la vie éternelle. 23 En effet, le salaire du péché, c'est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur."

Ces versets montrent bien que la salaire que paie le péché c'est la mort.
Grâce au sang de Jésus, la vie éternelle est promise aux justes qui possèderont la Terre, le péché n'existera plus. Les ressuscités seront enseignés et connaîtront les voies de Dieu. Ils auront la possibilité de vivre éternellement dans d'excellentes conditions de santé et de paix.

Psaumes 37: 29: "Les justes hériteront la terre, et y habiteront à perpétuité."
Apocalypse 21: 4: "4 Et Dieu essuiera toutes larmes de leurs yeux, et la mort ne sera plus; et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni travail; car les premières choses sont passées."
Psaumes 37: 10, 11: "10 Encore un peu de temps et le méchant ne sera plus; tu considéreras sa place, et il ne sera plus. 11 Mais les débonnaires (les humbles) posséderont la terre, et jouiront d'une paix abondante."


Les hommes seront parfaits, tout comme le premier homme était parfait.
Ce n'est qu'une fois qu'il s'est rebellé contre Dieu qu'il a remarqué qu'il était nu alors que cela ne le dérangeait pas jusque là. Les pensées de l'homme ont alors depuis été tournées vers le mal et la perversité.

La perfection rétablira les choses. les humains ne seront plus portés au mal.

Cependant, le libre arbitre existera toujours et, tout comme Adam, les humains seront libres de s'opposer à Dieu. A ce moment-là, l'histoire avec tous ses malheurs ne va pas recommencer! Tous les humains qui choisissent de s'opposer aux normes de Dieu ne pourront continuer à vivre sur Terre.

Les conditions de paix, de sécurité et de bonheur seront assurées par le nouveau gouvernement de Dieu.

Olivier
.
avatar
Admin
Admin

Messages : 514
Date d'inscription : 28/10/2017
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://www.apocalypse-enfin-clair.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par le glébeux le Sam 9 Juin - 16:33

Admin a écrit:Le péché sera ôté du monde puisque le sang parfait de Jésus a lourdement payé pour cela.

Bonjour Olivier   Very Happy

le sang parfait de Jésus a lourdement payé, et le péché a été retiré de chaque homme. Tous les hommes ont pu sortir de la tombe, et grâce au sacrifice de Jésus tous ont ressuscités. Les uns pour la vie éternelle au ciel, et les autres pour le jugement sur terre (Jean 5: 28).

A partir de la résurrection, le sang de Jésus a agi sur chacun, il ne peut plus désormais le refaire, il ne peut plus agir de nouveau. Pour cela il faudrait re-sacrifier Jésus pour chacun, comme le dit Paul aux Hébreux (Hébreux 6: 6, déjà cité).

Tu dis qu'à partir de la résurrection, pendant les 1000 ans, il n'y aura plus de péché:
Admin a écrit:Grâce au sang de Jésus, la vie éternelle est promise aux justes qui possèderont la Terre, le péché n'existera plus.

Grâce au sang de Jésus, la vie éternelle est donnée aux justes qui possèderont la vie. Ces justes sont le royaume de Dieu. Ils sont le royaume des cieux. Ils sont réunis en Christ, ils sont avec leur frère ainé Jésus. Pourquoi seraient-ils séparés de leur Père qui est aux cieux !?

Par contre, ceux qui sont sur terre ont été ressuscités pour le jugement, selon Jean 5: 28. Ils ne sont donc pas parfaits, sinon ils auraient été aux cieux pour la vie éternelle. Ils ne sont pas parfaits, ils sont pécheurs. Tout un chapitre d'Ezéchiel leur est consacré: le chapitre 18. Je conseille de le lire pour avoir un aperçu de la justice pendant le millénium, qui est bien différente de la justice d'aujourd'hui.


Admin a écrit:Les hommes seront parfaits, tout comme le premier homme était parfait.

On est bien d'accord: ils seront parfaits comme l'était Adam. Ce qui n'a pas empêché le péché d'exister, car Adam était pécheur comme nous le sommes nous-même.
De même ils ressusciteront parfait... non, même ça on peut pas le dire.
Ils ressusciteront comme ils sont. Hitler ressuscitera en tant qu'Hitler, Al Capone et les mafiosis ressusciteront comme ils étaient: en étant Al capone et en étant mafiosis. Le passage par la tombe ne les aura pas rendu parfait. Même pendant les 1000 ans, les hommes seront ce qu'ils ont toujours été. Ce qui aura changé, c'est la justice de Dieu.


Admin a écrit:Cependant, le libre arbitre existera toujours et, tout comme Adam, les humains seront libres de s'opposer à Dieu. A ce moment-là, l'histoire avec tous ses malheurs ne va pas recommencer! Tous les humains qui choisissent de s'opposer aux normes de Dieu ne pourront continuer à vivre sur Terre.

En disant que le libre arbitre existera toujours, tu dis exactement la même chose que moi, les hommes continueront de pécher.
Mais tout comme aujourd'hui, il y a 2 cas de figure.
Soit le péché est volontaire, et c'est une rébellion contre Dieu. Cela existera, on le sait.
Soit le péché n'est pas une rébellion contre Dieu, mais une faiblesse de l'homme. Et dans ce cas il est suivi de repentir.

C'est dans ce cas de figure que vient se placer ma question: outre le repentir, quel sang pour laver les péchés commis pendant les 1000 ans ? Jésus devra-t-il revenir dans la chair pour se sacrifier à nouveau ? Que disent les textes à ce sujet ?
avatar
le glébeux

Messages : 227
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi fût donnée, la grâce est venue

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum